Pierre Tourmaline

pierre tourmaline

Caractéristiques de la pierre tourmaline

  • Origine du nom : Issu du cinghalais “turmali”.
  • Groupe d’appartenance : Tourmaline
  • Composition chimique : Silicates complexes de borosilicates d’aluminium avec fer, magnésium et alcalis (Na,Li,Ca)(Mn,Mg,Fe,Al,Ti,Cr)9((OH,F)4/(BO)3/Si6O18).
  • Dureté : Entre 7 et 7,5.
  • Système cristallin : Rhomboédrique
  • Gisement(s) : Afghanistan, Angola, Australie, Birmanie, Brésil, Etats-Unis, Inde, Madagascar, Mozambique, Rhodésie, Russie, Sri Lanka, Tanzanie, Thaïlande.
  • Couleur(s) : Incolore, vert, rose, rouge, ocre, marron, bleue, noire, multicolores.

Voir les produits associés à la Tourmaline

La pierre tourmaline, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre tourmaline

Il y a un peu plus de 2300 ans, un éminent philosophe nourrissait une fascination particulière pour les pierres précieuses, leurs caractéristiques et leurs pouvoirs. Théophraste fut le premier à décider de rapporter toutes ses recherches et théories sur les minéraux. Il connaissait et appréciait les plus belles pierres précieuses et gemmes qui ont occupé une place très importante dans l’histoire de l’humanité et de ses personnages principaux. Teofrasto s’est également intéressé à la Tourmaline qui le surprit davantage, car il put un jour constater que ce cristal attirait la paille, les cendres ou les petits morceaux de bois s’il était chauffé, révélant ainsi sa caractéristique pyroélectrique. C’est grâce à cela que les Hollandais le baptisèrent au XVIIIe siècle : “asshentrekker” (bandeau de cendres). Sa découverte officielle remonte à 1400 avant J.-C., dans une ville connue aujourd’hui sous le nom de Zschorlau, en Allemagne, d’où elle tire son nom de “Schorl”. Cette ville comptait dans ses environs une mine d’étain, où l’on pouvait trouver non seulement de la Cassitérite, mais aussi de la pierre Tourmaline noire. On la nomma en premier lieu Schürl, jusqu’à l’an 1600. On raconte que les grands magiciens de l’Antiquité invoquaient cette gemme pour se protéger des démons qui s’échappaient vers la Terre. C’est sans doute ces légendes anciennes qui font qu’elle est encore présente aujourd’hui, si incontournable et si réputée dans le monde de la protection contre les entités maléfiques évoluant sur terre. On a longtemps cru que la pierre de la Kaaba était composée de Tourmaline. Mais il semble que ce soit en fait une Obsidienne, bien qu’aucune étude scientifique ne soit capable de le confirmer, puisque l’analyse de la Kaaba n’est pas libre.

Dans la littérature du XVIIIe siècle, l’écrivaine Barbara Walker cite des références qui établissent que cette pierre se révélait bénéfique pour les artistes, les auteurs, les acteurs et les créateurs. Au cours du même siècle, un scientifique néerlandais a affirmé qu’une pierre Tourmaline enveloppée dans de la soie et placée contre la joue d’un enfant fiévreux provoquerait le sommeil. L’Inde vénérait également cette gemme. Elle était utilisée comme un outil d’information et d’aide pour découvrir ce qui était bon et positif et aussi ce qui ne l’était pas, afin d’être toujours vigilant. Elle servait également à révéler la cause des difficultés ou des dysfonctionnements. La gemme était aussi très appréciée des alchimistes qui, peut-être à cause de son effet pyroélectrique, considéraient qu’elle était liée à la pierre philosophale. Ils estimaient que c’était cette pierre qui conférerait l’illumination, donnerait le pouvoir sur les questions spirituelles, unirait les contraires et transmuterait les métaux de base en or pur. Encore de nos jours, cette pierre est employée par des tribus africaines, amérindiennes et aborigènes d’Australie comme un talisman protecteur, protégeant contre tous les dangers.

Origine et composition de la pierre tourmaline

Son origine est magmatique dans le granit et la pegmatite ; hydrothermale dans le grisène, les veines de quartz et les métallifères ; métamorphique dans la migmatite, le gneiss et le schiste mica. Elle est généralement associée à la Moscovite, au Quartz et à l’Albite. De parfaits cristaux existent dans de nombreux sites de pegmatites. Ils se présentent sous forme de longs cristaux prismatiques mesurant jusqu’à 5 mètres sur le site d’Arendal en Norvège. On trouve également de parfaits cristaux à Kaatiala en Finlande, à Dolni Bory en République tchèque et à Coselheira Pena et Galileia au Brésil.

Étant donné la complexité chimique de ce minéral, il existe de multiples variétés qui forment des gammes entre elles. 33 variétés minérales sont incluses dans le groupe des Tourmalines selon l’Association minéralogique internationale, comme notamment :

  • Acrobate (incolore et très rare) ;
  • Buergerita ou Fluor-buergerite (en hommage à l’Américain M. S. Buerger, d’une tonalité bronze, marronne ou noircie) ;
  • Chromdravite (verdâtre sombre) ;
  • Chromifère (verte, très rare) ;
  • Dravite (de Drave en Carinthie, d’un coloris jaune à brun foncé) ;
  • Elbaïte (de l’île d’Elbe en Italie), de teintes très variables et dont la variété “tête de Maure” présente une extrémité noircie ;
  • Feruvite (marron foncé) ;
  • Foitite (indigo foncé, violet) ;
  • Hydroxyuvite (orange) ;
  • Indicolite (indigo aux tons bleu canard, très populaire) ;
  • Liddicoatite (en hommage au gemmologue Liddicoat, de coloris marron clair, rosâtre à rouge, verdâtre, bleu, rarement blanc) ;
  • Olenite (rose claire) ;
  • Paraiba (nom commercial utilisé pour les Elbaïtes bleu-vert, découvertes dans l’état du Paraiba au Brésil en 1987, ses tons bleu turquoise et bleu néon seraient dus au manganèse et au cuivre. Elles sont très recherchées) ;
  • Povondraite (noire) ;
  • Rossmanite (rose pâle, rosâtre) ;
  • Rubellite (rosâtre à rouge, la plus recherchée étant le rouge framboise) ; Santa Rosa (verte émeraude) ;
  • Schörl (noire) ;
  • Schorl-f (marron pâle, gris marron) ;
  • Sibérite (des tons rose-lilas à bleu violet) ;
  • Tsilaisite (d’une ville de Madagascar, teintée jaune) ;
  • Uvite (de la province d’Uva au Sri Lanka, verdâtre ou noircie) ;
  • Vanadiumdravite (verdâtre) ;
  • Verdélite (verte, la plus commune) ;

Tel le diamant, cette gemme présente des signes qui font que l’on ne la trouve pas uniquement en bijouterie. Ses facultés pyroélectriques, par exemple, provoquent l’accumulation de charges électriques opposées à ses extrémités lorsqu’elle est chauffée. Elle peut être utilisée pour attirer la poussière ou de petits morceaux de papier, par exemple. Elle est donc employée dans certains équipements pour éliminer l’électricité statique. Ces pierres se distinguent par leur éclat vitreux et une grande variété de coloris. Les tons rosés de certaines d’entre elles présentes dans plusieurs gisements sont la conséquence d’une irradiation naturelle constante. Au cours de leur formation, ces minéraux incorporent du manganèse (Mn2+), alors qu’ils sont à l’origine de couleur très pâle. Leur milieu granitique leur fait subir une exposition aux rayons gamma naturels en raison de la désintégration du potassium (40K) radioactif. Cette réaction provoque la formation graduelle de manganèse (Mn3+), les ions porteurs des couleurs roses à rouges.

Insolubles dans les acides, elles développent des cristaux hexagonaux prismatiques à faces larges et étroites alternées, formant une section assez triangulaire. Suivant la classification de Strunz, les Tourmalines forment un groupe noté 9.CK.05 : ce sont des silicates (9), plus exactement des cyclosilicates (9.C) comportant des anneaux (Si6O18) à six membres avec des anions insulaires complexes (9.CK). Conformément à la classification de Dana (géologue et minéralogiste américain), elles sont classées en plusieurs groupes selon leur composition : elles appartiennent toutes aux cyclosilicates contenant des cycles (Si6O18) à six chaînons, dans lesquels le silicium peut être remplacé par l’aluminium et peut contenir des hydroxyles OH (désigné 61). Une distinction est faite entre celles qui sont carencées en métaux alcalins (catégorie 61.03a) et celles dont la teneur en calcium (catégorie 61.03b), lithium (catégorie 61.03d), sodium (catégorie 61.03e) et fer (catégorie 61.03c) est plus importante. En fait, la dénomination “Tourmaline” regroupe de nombreux minéraux de la famille des silicates. À l’état naturel, la pierre se présente souvent sous la forme de baguettes. Il est courant d’en rencontrer avec de petites fissures parfois ondulées, mais aussi perpendiculaires. Sa section revêt la forme d’un triangle aux faces incurvées. Étymologiquement, le terme “Tourmaline” dérive du cingalais, la langue parlée au Sri Lanka, ”thuramali ”, littéralement : la pierre aux mille couleurs.

Vertus et propriétés de la pierre tourmaline en lithothérapie

Les vertus de cette gemme sont liées à sa principale caractéristique. Les ions que la pierre libère lorsqu’elle est chauffée seraient la meilleure façon d’expliquer l’influence positive qu’elle a sur l’environnement et sur la santé mentale et physique de la personne qui la porte.

Les vertus et propriétés de la pierre Tourmaline sur le plan psychologique

Elle possède la capacité d’absorber toutes les vibrations positives. Sur le plan psychologique, c’est un excellent allié pour ceux qui pratiquent la méditation, car elle permet de calmer les émotions et les situations de stress. Elle évite les états de tristesse, la tenant à l’écart en créant un champ énergétique infranchissable. En étudiant les atouts de la Tourmaline, on peut en déduire qu’elle serait idéale pour les personnes dotées de capacités extraordinaires à percevoir les énergies paranormales de leur environnement, car en plus d’absorber l’énergie négative, elle peut aussi aider à contrôler les effets causés par la peur.

Les vertus et propriétés de la pierre Tourmaline sur le plan physique

La puissance de ce minéral a non seulement une influence très positive sur le bien-être et la santé mentale, mais aussi sur l’organisme. Elle influence l’équilibre dans divers aspects du fonctionnement corporel, en particulier dans les processus de soin. À titre expérimental, elle est utilisée pour éliminer la douleur, débarrasser l’organisme des toxines et équilibrer le système endocrinien, soulager le stress en cas de douleurs et troubles physiques. Une fois de plus, ces processus sont intimement liés aux facultés pyroélectriques et piézo-électriques de la pierre. Elle permet également de soulager le stress. Cette pierre produit de faibles rayons infrarouges aux vertus énergétiques et calorifiques d’effets analgésiques. En contact avec la peau, une chaleur naturelle se propage qui, grâce à son action décontractante, apaise les douleurs musculaires, articulaires et ligamentaires. Par ailleurs, cette pierre présente des qualités qui affectent les champs magnétiques. Elle peut être utilisée pour réduire les effets négatifs des ondes électromagnétiques des appareils ménagers. Chez les personnes sensibles aux nuisances produites par les ondes électromagnétiques, cette gemme leur simplifiera bien la vie. Sensible aux parfums, à la transpiration et aux produits ménagers, cette pierre est également utilisée en cosmétique dans la fabrication de parfums. Souvent polie à la main, elle peut être utilisée de différentes manières comme bijou. On peut facilement la transporter dans une poche de pantalon, de veste ou même dans un sac à main.

Si l’on parle de santé physique, il est inévitable de faire référence à sa faculté de contribuer à équilibrer et à débloquer les chakras, ce qui en fait un très bon support pour la pratique du Reiki. La Tourmaline est liée au chakra racine, essentiel à la stabilité, à l’ancrage et à l’enracinement. Certains experts estiment qu’il est très utile de la placer sur la peau au niveau du plexus solaire pour aider à équilibrer cette zone. Un autre fait incontournable est sa capacité à faire passer l’énergie d’un pôle positif à négatif, et vice versa. Cela semble être une faculté extraordinaire, cependant, la personne qui la porte devra rester vigilante et la protéger des regards ou des frictions de personnes inconnues ou “ennemies”. Pour la purifier, placer la pierre au sein de la fumée d’encens qui brûle et visualiser les forces négatives se dégageant de la pierre en suivant le parcours de la fumée d’encens.

Symbolique de la pierre tourmaline

  • La tourmaline représente la verticalité : Alliance de la terre et du ciel.

Traditions de la pierre tourmaline

  • Égypte : La tourmaline est l’axe qui relie les différents niveaux.
  • Celtisme : Elle est la colonne vertébrale qui fait l’union et le soutien.
  • Grèce et Rome : La tourmaline est le secret des bardes, ainsi qu’une des lettres de l’alphabet.
  • Maçonnerie : Elle s’illustre dans les colonnes du temps de Salomon, représentant l’immortalité et l’incorruptibilité.