X

Ânkh ou Croix de Vie

ankh-01

Caractéristiques de la croix de vie égyptienne ânkh

  • Le symbole de l’ânkh est également connu sous les noms de croix ansée, croix de vie, clé de vie, croix égyptienne ou croix du Nil.
  • Il représente le mot “vie” en hiéroglyphes égyptiens et est utilisé pour symboliser la vie sur Terre et l’existence éternelle dans l’au-delà.
  • Il est devenu populaire à nouveau en tant que décoration depuis la fin du XXe siècle.
  • Elles sont représentées avec l’ânkh : La déesse Isis, Maât, Atoum et Sekhmet.
  • Le pharaon est également représenté avec l’ânkh, ce qui met en avant sa nature divine.
  • Il le tient souvent comme un accessoire qui lui a été confié par les dieux, mais il ne l’utilise pas activement.

Voir les produits associés à la croix de vie ânkh

Produits relatifs à l'oeil d'horus :

Catégories :

Pendentif Améthyste - Croix égyptienne Ankh

20.30 
PDF-AT-CXEA
Marque : France Minéraux Type de bijoux :
Catégories :

Pendentif Lapis-lazuli - Croix égyptienne Ankh

20.30 
PDF-LL-CXEA
Marque : France Minéraux Type de bijoux :
Catégories :

Pendentif Obsidienne noire - Croix égyptienne Ankh

20.30 
PDF-ON-CXEA
Marque : France Minéraux Type de bijoux :
Catégories :

Pendentif Cristal de roche - Croix égyptienne Ankh

20.30 
PDF-CDR-CXEA
Marque : France Minéraux Type de bijoux :
VOIR TOUS LES PRODUITS

La croix de vie égyptienne Ânkh, son origine, sa représentation, ses significations, ses symboles en géométrie sacrée et ses bienfaits

ankh-02

Qu’est-ce que l’Ânkh ou la croix de vie ?

Le symbole de l’ânkh, également appelé croix ansée, croix de vie, clé de vie, croix égyptienne ou croix du Nil, représente le mot “vie” en hiéroglyphes égyptiens. Il était utilisé par les Égyptiens pour symboliser la vie sur Terre et leur existence immortelle dans l’après-vie. Bien que les origines et significations soient incertaines, l’ânkh est à nouveau populaire en décoration depuis la fin du XXe siècle.

Différentes divinités sont représentées avec l’ânkh. Le plus souvent la déesse Isis, mais aussi Maât, déesse de la vérité, Atoum, dieu du soleil et Sekhmet, déesse guerrière. Le pharaon tient également l’ânkh soulignant ainsi sa nature divine. En effet, pharaon tient l’ânkh comme un accessoire que les dieux lui ont confié. Il la tient souvent dans la main de manière passive, mais ne l’utilise pas.

L’ânkh apparaît dans les tombes égyptiennes, sur les murs des temples, des stèles, des statues et sur des frises. Elle est utilisée à de nombreuses reprises dans l’art funéraire car elle est un symbole de force vitale impérissable. Elle est généralement peinte ou sculptée. Certains miroirs étaient aussi taillés en forme d’ânkh. Dans l’art amarnien, la croix ansée est portée par les rayons solaires (terminés par des mains), symbolique du soleil dispensant la vie sur Terre.

Représentation de l’Ânkh, la croix de vie

L’ânkh se compose d’une barre verticale longue, d’une plus petite horizontale et d’un ovale en leur intersection, formant ainsi une croix latine avec un anneau à la place de la barre verticale du haut. Elle peut être de différentes couleurs. Dans l’art égyptien, l’ânkh est fréquemment associée aux divinités. Elle est tenue par des dieux par la boucle ou portée avec les bras croisés sur la poitrine dans chaque main. Elle est souvent montrée aux bouts des doigts d’un dieu ou d’une déesse, symbolisant la vie accordée à la momie d’une personne décédée. Elle est placée près de la bouche et du nez pour donner la vie, et près des pieds pour offrir une protection divine aux morts.

Le symbole de la croix de vie ânkh est associé à différentes divinités en Égypte, telles que la déesse Isis, Maât, déesse de la vérité, Atoum, dieu du soleil et Sekhmet, déesse guerrière. Le pharaon, considéré comme divin, tient également l’ânkh, le percevant comme un objet qui lui a été confié par les dieux. Il le tient souvent sans l’utiliser, simplement comme un accessoire. L’ânkh est un élément présent dans de nombreux aspects de la culture égyptienne, tels que les tombes, les temples, les stèles, les statues et les frises. Elle est souvent utilisée dans les arts funéraires en tant que symbole de force vitale éternelle et peut être peinte ou sculptée. Certaines miroirs étaient aussi sculptés en forme d’ânkh. Dans l’art amarnien, la croix ansée est représentée portée par les rayons solaires, représentant ainsi le soleil dispensant la vie sur Terre.

L’origine de la croix de vie égyptienne Ânkh

L’Égypte ancienne

La civilisation égyptienne est apparue au quatrième millénaire avant J.-C., se distinguant par ses arts, ses sciences, ses techniques agricoles, son organisation sociale et sa gestion efficace des crues du Nil, facilitée par l’utilisation d’un système d’écriture. Cet alphabet était basé sur des hiéroglyphes, des images expressives simplifiées d’objets, de scènes de la vie quotidienne et de divinités. Toutefois, un hiéroglyphe en particulier, l’ânkh, n’a pas de signification concrète. L’origine de la croix de vie égyptienne est mystérieuse, mais elle est utilisée dès les débuts de la période dynastique, allant de 3150 à 2613 avant J.-C. Elle était présente dans toutes les cérémonies rituelles et utilisée comme talisman protecteur.

Crux Ansata

Les chrétiens coptes d’Égypte utilisaient une croix semblable à l’ânkh, connue sous le nom de “crux ansata”, qui signifie “croix avec un manche” ou “croix ansée” en latin. Lorsque l’évêque Théophile d’Alexandrie détruisit le temple de Sarapis en 391 pour célébrer la victoire du christianisme sur le paganisme, la croix égyptienne était visible sur les murs subsistants. Les chrétiens considérèrent alors la ressemblance avec la croix du Christ comme un symbole du triomphe de la vie sur la mort. 

ankh-03

Par conséquent, les coptes adoptèrent une croix semblable à l’ânkh comme symbole de leur religion, en remplaçant simplement l’anneau ovale de l’ânkh par un cercle. Ce symbole fut souvent utilisé sur des stèles funéraires et des tissus au cours des premiers siècles chrétiens en Égypte, mais sa popularité diminua avec la conquête arabe au VIIe siècle. L’ânkh est donc devenu un symbole d’une autre religion au fil des siècles.

Utilisation actuelle de la croix de vie égyptienne Ânkh

Récemment, l’ânkh est devenue un symbole courant en Occident, souvent en tant que bijou et tatouage. Le renouveau de ce symbole est lié au mouvement de contre-culture des années 1960 et à l’intérêt pour les anciennes religions. Au XXIe siècle, l’ânkh est largement considérée comme un symbole d’ascendance africaine et d’identité culturelle. Elle est associée à la religion de Kemet, basée sur la religion égyptienne ancienne. L’ânkh est aussi populaire dans la culture gothique en étant associée aux vampires, notamment à travers le film The Hunger de 1983. De plus, de nombreux adeptes du style “new age” et des néo-païens l’utilisent de manière plus générique en tant que symbole de vie ou parfois de sagesse.

L’ânkh est un symbole courant associé à l’Égypte antique. Il est présent dans la culture populaire pour représenter une histoire lointaine, des forces mystérieuses et/ou une magie spirituelle. On peut le retrouver dans divers contextes tels que :

  • l’événement alternatif “Burning Man”
  • le film de science-fiction “L’Ère de cristal” où il est porté en collier par des coureurs ou des fugitifs
  • le chanteur de heavy metal Matthew Barlow
  • le film de vampires “Les Prédateurs” avec David Bowie et Catherine Deneuve
  • la bande dessinée “Le Mystère de la Grande Pyramide”
  • la série “Friends” avec Phoebe
  • l’univers Vertigo de DC Comics avec Death
  • la trilogie “Le Cycle des dieux” de Bernard Werber
  • la chanteuse neo soul Erykah Badu
  • la chanteuse Aaliyah en tatouage sur le poignet
  • le groupe de rock gothique The 69 Eyes
  • le groupe de Brutal death metal Nile
  • la Casa de papel avec Tokyo
  • le lutteur professionnel Christopher Daniels
  • des groupes afro-américains pour faire revivre l’ancienne religion de Kemet
  • l’Église copte
  • le personnage de comics Doctor Fate et le manga Yu-Gi-Oh!
  • le jeu vidéo World of Warcraft
  • le rappeur Joke en tatouage sur le torse et la joue
  • la veste du rappeur Joke
  • les étudiants sage-femmes dans la faluche
  • le rappeur décédé XXXTentacion.
ankh-04

Significations de la croix de vie égyptienne Ânkh

La croix de vie

L’ânkh signifie “vie” et “je suis” en égyptien. Pour les Égyptiens, la vie terrestre n’était qu’une partie de leur existence éternelle. La croix de vie égyptienne représentait donc à la fois leur vie mortelle sur Terre et leur vie immortelle dans l’au-delà. Le terme “anokh” existe également en copte, une langue liturgique dérivant de l’égyptien ancien, ainsi qu’en hébreu biblique où il signifie “Je suis Dieu” et donc “Je suis éternel”.

La signification de l’ânkh peut varier selon la couleur. Lorsqu’elle est bleue, elle est associée aux divinités et au ciel. En or et jaune, elle représente le Sud. Verte, elle est liée au Nil Vert et au Nord. En argent brillant, elle correspond à la vie sur Terre, et en argent oxydé, elle évoque l’Ouest et le monde des morts.

La vie éternelle

Le symbole de l’ânkh est considéré comme représentant la vie éternelle. Il peut être vu comme un marqueur de la création à la mort et au-delà, avec l’axe vertical symbolisant la dimension divine et l’axe horizontal représentant la dimension physique. Les anciens Égyptiens associaient cette forme à la vie spirituelle de l’âme, avec l’ovale symbolisant l’éternité des divinités vivantes et la croix qui en découle, un symbole de continuation et d’extension. Cependant, il y a d’autres interprétations de l’ânkh.

Les deux forces de vie

L’ânkh peut représenter l’union du masculin et du féminin considérés comme les forces vitales. Cette union est associée à Osiris (masculin) et Isis (féminin), ainsi qu’à la Terre et au Ciel. Elle a permis de sauver l’humanité grâce à la victoire d’Horus sur Seth. L’ânkh peut être interprété comme la représentation de la création de la vie par l’harmonie entre les deux sexes, avec l’ovale représentant le vagin ou l’utérus, la ligne verticale une forme phallique et les bras en extension les enfants. Le symbole est donc à la fois celui de la vie et de la fertilité.

Le Nil

La symbolique de l’ânkh est souvent associée à celle du Nil, la source de vie en Égypte. La barre verticale représente la vallée du Nil et donc la Haute-Égypte, tandis que la barre horizontale représente le nœud d’Isis, qui relie les deux parties du fleuve et par extension, du pays, y compris son delta, la Basse-Égypte. Cette interprétation est renforcée par certaines représentations de l’ânkh, qui montrent des stries sur la branche horizontale, semblables aux plis d’un nœud.

La vertèbre du taureau

Le symbole de la croix de vie ânkh pourrait être inspiré de la vertèbre thoracique d’un taureau. Selon les théories d’un égyptologue, Andrew Gordon, et d’une vétérinaire, Calvin Schwabe, l’ânkh, associé au sceptre symbole de pouvoir et domination, et au pilier Djed, représentant la stabilité, auraient leur origine dans l’anatomie du taureau. L’ânkh représenterait la vertèbre thoracique, le pilier Djed la vertèbre sacrum et lombaire, et le sceptre le pénis du taureau. Dans les croyances égyptiennes, le sperme était considéré comme source de vie et pouvoir, associé aux os d’après certains textes.

Autres significations de l’ânkh

Depuis l’Antiquité, l’ânkh est considérée comme ayant une signification magique en Égypte. Elle était souvent utilisée comme amulette, symbolisant la vie. Sa forme hiéroglyphique représentant la “vie” se trouve dans la formule égyptienne “ˁnḫ(=w), wḏȝ(=w), snb(=w)” qui peut être traduite par “vie, intégrité, santé”. L’ânkh peut aussi représenter la clé pour comprendre les mystères de la vie et de la mort. Du point de vue spirituel, la boucle symbolise alors l’âme éternelle, car elle n’a ni début ni fin, et la croix représente la mort.

Il est également possible que l’ânkh ait été utilisé comme symbole de la courroie d’une sandale, représentant ainsi le mouvement et la vie. Certaines théories suggèrent que le mot ˁnḫ a également été utilisé pour désigner la courroie de sandale, en relation avec le concept de “magie”. Enfin, l’ânkh a été interprété comme un miroir par un égyptologue du XIXe siècle, bien que cette idée a été abandonnée car les divinités étaient souvent représentées en train de tenir l’ânkh par l’anneau, ce qui ne correspond pas à une surface réfléchissante. L’ânkh peut également évoquer l’image d’un ange ou d’un religieux, les bras ouverts.

Symboles de la croix de vie Ânkh

Le canal énergétique

La plupart des gens qui utilisent aujourd’hui la croix égyptienne n’ont aucune connaissance de la profondeur du message qu’elle renferme sur la vie. Ils la considèrent simplement comme un outil pratique et n’y réfléchissent pas davantage. En réalité, cette croix est un canal énergétique. Le symbole de l’ankh égyptien possède une énergie propre, ce qui attire d’autres énergies et permet de les canaliser, ce qui en fait un instrument privilégié pour certaines pratiques spirituelles, magiques ou occultes.

Il est à noter que les femmes sont plus souvent attirées par la signification de la croix de vie. Cela peut être considéré comme un signe fort que la croix renferme une énergie créatrice de vie et qu’elle possède des pouvoirs réels. Même les personnes qui étaient sceptiques au départ ont ressenti une “douce énergie” émanant de la croix égyptienne lorsqu’ils la tenaient en main. Les témoignages étaient particulièrement éloquents lorsque nous leur avons proposé d’essayer une bague.

L’amour de la vie

L’amour de la vie était un élément clé de la civilisation égyptienne. Contrairement à ce que certains pensent, les cérémonies mortuaires, les tombeaux imposants et les traditions des momies n’étaient pas liées à une obsession de la mort, mais célébraient plutôt la vie et, parfois, la vie après la mort. Les Égyptiens ont même mené des recherches sur l’allongement de la vie et l’immortalité, ce qui peut être considéré comme de la magie secrète ou une réflexion philosophique sur la postérité.

ankh-05

La croix égyptienne représente l’amour de la vie et la reconnaissance de la vie comme un cadeau précieux. C’est un message central dans la compréhension de l’ankh. En contemplant ce symbole, nous sommes rappelés l’importance d’apprécier la vie et de la remplir d’énergie, de vitalité et de bonne humeur.

Le mouvement hippie

Durant des siècles, le symbole égyptien de l’ankh est tombé dans l’oubli jusqu’à son renouveau dans les années 60. Bien que des preuves existent, la raison de ce phénomène reste mystérieuse. Cependant, le port d’une amulette de la croix de vie égyptienne était considéré par les hippies comme un signe d’appartenance à leur communauté. Au lieu de chercher une signification de l’ankh, peut-être devrions-nous examiner le contexte dans lequel il a été utilisé. Les Égyptiens célébraient la vie et l’amour à travers de grands rituels avec de la musique, des danses, des fleurs, des parfums et des fumées, qui ressemblaient peut-être à l’idéal hippie de la fête libre.

Les courants spirituels et le New Age

Durant des siècles, le symbole égyptien de l’ankh est tombé dans l’oubli jusqu’à son renouveau dans les années 60. Bien que des preuves existent, la raison de ce phénomène reste mystérieuse. Cependant, le port d’une amulette de la croix de vie égyptienne était considéré par les hippies comme un signe d’appartenance à leur communauté. Au lieu de chercher une signification de l’ankh, peut-être devrions-nous examiner le contexte dans lequel il a été utilisé. Les Égyptiens célébraient la vie et l’amour à travers de grands rituels avec de la musique, des danses, des fleurs, des parfums et des fumées, qui ressemblaient peut-être à l’idéal hippie de la fête libre.

Emblème anti-système

Durant la période du Rock’n’roll, l’ankh est devenu un symbole contestataire pour les personnes qui s’opposaient au système et à l’establishment. Alors qu’auparavant, il était utilisé à des fins religieuses, il est devenu un symbole de la rébellion populaire. La jeunesse, en colère à cause des conflits violents tels que la guerre du Vietnam, a commencé à utiliser la croix de vie en tant que représentation de l’importance de la vie et de l’amour, proclamant leur fierté d’être libre. L’ankh est devenu l’un des emblèmes les plus marquants de l’époque subculturelle.

Croix chrétienne des coptes égyptiens

L’histoire de la civilisation égyptienne, de ses pyramides et de ses pharaons, n’est plus un secret. Après sa chute, les empires grecs et romains ont pris le relais. Puis, un royaume autonome a émergé pendant plusieurs siècles, durant lesquels la région, comme le reste du Moyen-Orient et de l’Europe, a été touchée par une grande vague de christianisation. Les premières persécutions des Chrétiens ont été surmontées et ils ont finalement réussi à propager l’Évangile plus largement que jamais. C’est ainsi qu’une importante communauté chrétienne, les Coptes, a pris forme en Égypte.

Le choix d’un symbole associant Dieu et les traditions d’un pays qui pratiquait le paganisme polythéiste depuis des millénaires n’a pas été facile pour ces Égyptiens d’origine mais de foi chrétienne. La solution a été trouvée à travers la croix de vie. En un sens, la religion égyptienne a ainsi intégré le Christianisme tout en préservant certains de ses symboles. La signification de la croix égyptienne a changé, mais sa présence est restée. Aujourd’hui, les communautés coptes à travers le monde utilisent encore l’ankh comme emblème de leurs églises, montrant que lorsqu’une tradition sait s’adapter, elle peut durer très longtemps.

Emblème panafricaniste

La croix de vie ankh, connu pour être l’un des symboles les plus populaires originaires d’Afrique, a une signification bien plus profonde que simplement un accessoire de mode. Dans les régions avec une forte diaspora africaine, telles que l’Europe et les États-Unis, de nombreuses personnes portent fièrement la croix égyptienne pour afficher leur lien avec l’Afrique. C’est donc considéré comme un symbole représentant l’identité culturelle du continent.

Cependant, il est important de noter que l’ankh n’a été utilisé que par l’Égypte et n’a aucun lien avec d’autres peuples, comme le Maroc ou le Congo. Malgré son rôle actuel en tant qu’emblème du panafricanisme, il est évident que les significations des symboles culturels peuvent varier avec le temps et d’une époque à l’autre.

Retour au début

Recherche de produits

Le produit a été ajouté à votre panier