X

Oeil d’Horus ou Oeil d’Oudjat

oeil-d-horus-01

Caractéristiques de l’oeil d’horus

  • Dans la mythologie égyptienne, Horus a subi la perte de son œil gauche au cours d’un affrontement contre Seth, son oncle.
  • Il l’a arraché en six morceaux et les a jetés dans le Nil en réponse à la mort de Osiris.
  • Thot a récupéré tous les fragments, sauf un, et a restauré l’œil en l’unifiant.
  • L’Œil oudjat a une connotation magique en rapport à la protection, la restauration et la perception des choses invisibles.
  • Il est représenté sur les sarcophages, les pectoraux et les amulettes en forme d’œil qui étaient portées pour se protéger du mal.
  • Les embaumeurs plaçaient cet œil sur les incisions lors de la momification, et les navires le peignaient sur leur proue pour mieux naviguer.

Voir les produits associés à l’oeil d’horus

Produits relatifs à l'oeil d'horus :

Catégories :

Pendentif Oeil de tigre - Oeil d'Horus

(1)
20.30 
PDF-ODTG-ODH
Marque : France Minéraux Type de bijoux :
pendentif-lapis-lazuli-oeil-horuspendentif-lapis-lazuli-oeil-horus
Victime de son succès
Catégories :

Pendentif Lapis-lazuli - Oeil d'Horus

20.30 
PDF-LL-ODH
Marque : France Minéraux Type de bijoux :
Catégories :

Pendentif Améthyste - Oeil d'Horus

20.30 
PDF-AT-ODH
Marque : France Minéraux Type de bijoux :
VOIR TOUS LES PRODUITS

L’Oeil d’Horus, son origine, sa représentation, ses significations, ses symboles en géométrie sacrée et ses bienfaits

oeil-d-horus-03

Qu’est-ce que l’Oeil d’Horus ?

Histoire et légende de l’oeil d’horus

Dans le mythe égyptien, Horus, fils d’Isis et d’Osiris, a perdu un œil lors d’un combat contre son oncle Seth pour venger la mort de son père. Seth a arraché et découpé l’œil gauche de Horus en six morceaux qu’il a jetés dans le Nil. Thot a repêché tous les morceaux à l’aide d’un filet, sauf un, et à restaurer l’intégrité de l’œil en l’ajoutant.

L’Œil oudjat a une signification magique associée à la protection, la restauration et la perception de l’invisible. Il était représenté sur les sarcophages et pectoraux, et les amulettes en forme d’œil étaient portées pour se protéger du mal. Les embaumeurs le plaçaient sur les incisions lors de la momification, et les bateaux le peignaient sur leur proue pour “voir” et naviguer.

Métrologie de l’oeil d’horus

En 1911, l’égyptologue Georg Möller a avancé l’idée, basée sur des documents du Nouvel Empire, que des signes hiéroglyphiques utilisés pour mesurer les capacités de grain pourraient être liés à des parties du signe de l’oudjat (un symbole religieux). Cette conjecture suggère que les parties de l’oudjat étaient utilisées pour écrire des fractions ayant 64 comme dénominateur commun, utilisées pour mesurer les capacités de grain.

Voici la liste des parties de l’oudjat et leur signification/valeur en fractions (de droite à gauche) :

  • Partie de la conjonctive : 1/2 (32/64)
  • Pupille : 1/4 (16/64)
  • Sourcil : 1/8 (8/64)
  • Partie de la conjonctive : 1/16 (4/64)
  • Larme (?) : 1/32 (2/64)
  • Tâche du faucon (?) : 1/64

L’addition de ces fractions donne 63/64, avec la fraction manquante étant complétée par Thot. Cette notation était utilisée pour mesurer les capacités de grain en heqat, une unité de capacité valant environ 4,785 litres.

En 1927, la thèse de l’identification des signes hiéroglyphiques pour mesurer des capacités de grain avec l’oudjat a été reprise dans deux importantes sources: dans une édition du papyrus Rhind pour les enseignants de mathématiques et dans l’ouvrage important “Egyptian Grammar” d’Alan Gardiner avec quelques modifications. L’identification de l’œil Oudjat avec des fractions a donc été répétée pendant des décennies à partir de ces deux sources. Cependant, les rares spécialistes en mathématiques antiques ont critiqué cette thèse, mais elle a continué d’être répétée. La découverte de nouvelles sources et le renouveau des études sur les mathématiques égyptiennes ont permis à Jim Ritter en 2003 de réfuter cette thèse. Les signes utilisés pour désigner les capacités de grain ne proviennent pas des sous-parties de l’oudjat. Si certains Égyptiens ont imaginé d’identifier des signes numériques à des parties de l’oudjat, cela reste un sujet de débat. Le texte suggérant cette possibilité est très tardif et postérieur à l’ère chrétienne, une période de grande floraison de textes mystico-religieux.

L’origine de l’Oeil d’Horus

La translittération de l’écriture hiéroglyphique montre que “irt” signifie “œil” et que “wḏȝ” signifie “se préserver” ou “protection”. Ainsi, “irt oudjat” ou plus communément “oudjat” signifie “œil préservé”, l’Œil d’Horus. Les égyptologues considèrent que la représentation de l’Œil oudjat est un mélange d’œil humain et d’œil de faucon. Elle combine les parties de l’œil humain (conjonctive, pupille et sourcil) avec les tâches sous l’œil du faucon.

L’Œil d’Horus, également connu sous le nom d’Œil Oujdat, est un des symboles les plus connus de l’Égypte antique. Il remonte à la bataille entre le dieu Horus et son oncle Seth. Faisant partie de notre guide sur les porte-bonheur, ces symboles qui jalonnent notre histoire et traversent les civilisations, l’œil d’Horus représente la partie visible de notre superstition et peut être une source de connaissances si on s’y intéresse. Plongez dans l’Égypte ancienne ! Complétez votre découverte avec la Croix Égyptienne, symbole d’immortalité.

Égypte ancienne

L’histoire de l’Égypte antique est divisée en grandes périodes :

  • Période pré-dynastique (-8000 à -3150) avec l’évolution des peuples du Nord et du Sud.
  • Époque thinite (-3150 à -2700), première civilisation égyptienne avec l’instauration de l’administration royale.
  • Ancien empire (-2700 à -2200) avec l’essor de la religion et le pharaon considéré comme un Dieu.
  • Courte première période intermédiaire (-2200 à -2030) avec les 15 pharaons.
  • Moyen empire (-2030 à -1786), deuxième période intermédiaire (-1674 à -1550), nouvel empire (-1550 à -1000), troisième période intermédiaire.
  • Basse époque (-715) avec la fin de la civilisation égyptienne antique. Intégration à l’Empire perse puis romain.
oeil-d-horus-02

L’Oeil d’Oudjat à travers les divinités de la mythologie égyptienne

La mythologie égyptienne comporte un groupe de 9 divinités appelé Ennéade, vénérées comme des symboles de protection surtout à Héliopolis. Les divinités incluent Rê, Amon-Rê, Osiris, Isis, Horus, Seth, Toth, Anubis et Apopis. Selon cette mythologie, Horus, fils divin d’Osiris et d’Isis, est considéré comme le dieu du ciel, symbolisant la vie, du fait de la représentation de ses parents, des forces masculines et féminines dans l’univers. Osiris et Isis, opposées mais complémentaires, étaient les premiers rois d’Egypte et mariés selon la coutume royale. Horus est considéré comme le dieu le plus aimé et représenté sous forme d’homme à tête de faucon dans l’art égyptien. L’Œil d’Horus ou d’Oujdat est issue d’une histoire de vengeance entre deux frères, où Horus perdit un œil au cours de la bataille.

oeil-d-horus-04

Quelle est la signification de l’Oeil d’Horus ?

L’Oeil d’Horus symbolise plusieurs choses en fonction des interprétations. Sa forme stylisée de sourcil renferme des significations différentes telles que la représentation d’un faucon, liée à la divinité Horus, la “déchirure” qui symbolise le toucher, la ligne courbe qui représente la langue et le sens du goût, le triangle entre la pupille et le coin externe de l’œil qui incarne l’odorat et le triangle entre la pupille et le coin intérieur de l’œil qui représente l’ouïe. Cependant, selon d’autres versions, l’Oeil d’Horus peut avoir une signification différente. Il peut être lié à la guérison, à la protection, à la régénération et même à la vie éternelle, ainsi qu’à la puissance et à la victoire du bien sur le mal.

Symboles de l’Oeil d’Horus à travers les cultures

Premier des symboles : La jalousie

La mythologie égyptienne raconte l’histoire de Osiris, premier roi d’Égypte et père d’Horus, dont le frère Seth était jaloux. Seth tua Osiris pour prendre le trône et devenir roi. Isis, la veuve éplorée d’Osiris, ressuscita temporairement son mari grâce à la magie pour concevoir Horus. Seth est considéré comme la personnification du mal pour avoir assassiné Osiris. Horus se vengea en combattant Seth pendant 80 ans. Au cours de ce combat, Seth arracha l’œil gauche d’ Horus, qu’il découpa en six morceaux et jeta dans le Nil.

Le Faucon

L’Œil d’Horus, dieu du ciel dans l’Égypte antique, est associé au symbole du faucon. Horus, souvent représenté sous forme de faucon ou d’homme à tête de faucon, renforce ce lien avec l’œil perdu au combat. L’Œil d’Horus symbolise la force physique, intellectuelle et spirituelle, tout comme le faucon. 

Les 5 sens

L’Œil d’Horus représente également les cinq sens. Ce symbole facilement identifiable comporte une forme triangulaire, une ligne courbe et un petit trait en dessous. Les Égyptiens considèrent que l’Œil d’Horus protège la santé. L’espace entre l’intérieur de l’œil et la pupille symbolise l’ouïe, tandis que l’espace entre le coin externe de l’œil et la pupille représente l’odorat. La spirale courbe sur le symbole représente la langue et le goût, et la larme sur le symbole désigne le toucher. Portez un bijou ou une amulette en forme d’Œil d’Horus pour activer tous vos sens. Ce symbole évoque en effet la neuro anatomie humaine.

La sagesse

L’Œil d’Horus ou le troisième œil, emblème de la mythologie égyptienne toujours populaire, est fréquemment présent dans notre vie courante. En tant que bijou, il est censé renforcer la sagesse, en plus de sa fonction protectrice contre les influences négatives. Des occultistes et des partisans de théories du complot considèrent ce symbole comme une forme de protection renforçant un grand pouvoir mystique.

L’universalité de la vie

L’Œil d’Horus a une signification plus profonde si vous examinez chaque ligne formant l’œil. Le symbole est associé à la guérison, la protection, la régénération, la vie universelle, et la vie éternelle. L’Œil d’Horus est également considéré comme un symbole de puissance et de la victoire du bien sur le mal.

oeil-d-horus-06

Comment utiliser l’Oeil d’Horus ?

L’Oeil d’Horus, symbole emblématique de la mythologie égyptienne, est encore largement utilisé aujourd’hui pour différentes raisons. Les pêcheurs des pays méditerranéens ornent leurs navires de ce symbole pour se protéger en mer. L’Oeil d’Horus est également utilisé en tant que bijou pour offrir protection, sagesse et bonne santé. 

Certaines personnes le considèrent comme une amulette pour conjurer les mauvais sorts, tandis que d’autres le gardent pour porter bonheur. L’Oeil d’Horus est considéré comme un troisième œil qui apporte de bonnes surprises. La signification de ce symbole est considérée d’une grande importance pour de nombreuses personnes.

Les bijoux Oeil d’Horus

L’Oeil d’Horus offre de nombreux bénéfices surprenants et est un symbole incontournable pour les amateurs de mythologie égyptienne. Certaines personnes peuvent associer ce symbole à la sorcellerie, mais il apporte en réalité bonheur et protection en repoussant les ondes négatives et en activant le chakra du troisième œil. Même en tant qu’ornement pour vos bijoux, l’Oeil d’Horus peut apporter un style unique et fascinant.

Retour au début

Recherche de produits

Le produit a été ajouté à votre panier