X

Merkaba

merkaba-01

Caractéristiques de la merkaba

  • La Merkaba est un thème du mysticisme juif lié à la vision du trône céleste et du char divin.
  • Le terme “merkaba” vient de l’hébreu et signifie “char divin”.
  • Ce concept a donné lieu à la production de nombreux textes en hébreu et araméen.
  • Le mouvement New Age a repris et révisé la Merkaba pour désigner une propriété secrète de l’être humain permettant de voyager dans l’espace et le temps.
  • La vision du livre d’Ézéchiel est appelée “Ma’asseh Merkaba” dans la Mishna.

Voir les produits associés à la merkaba

Produits relatifs à la merkaba :

Catégories :

Dôme Merkaba - Lapis-lazuli

35.00 
DMK-LL
Marque : France Minéraux Type : Dôme Merkaba
Catégories :

Dôme Merkaba - Améthyste

35.00 
DMK-AT
Marque : France Minéraux Type : Dôme Merkaba
Catégories :

Pendule Obsidienne noire - Merkaba

25.00 
PND-ON-MKB
Marque : France Minéraux Type de bijoux :
Catégories :

Pendule Cristal de roche - Merkaba

25.00 
PND-CDR-MKB
Marque : France Minéraux Type de bijoux :
VOIR TOUS LES PRODUITS

La Merkaba, son origine, sa représentation, ses significations, ses symboles en géométrie sacrée et ses bienfaits

merkaba-02

Qu’est-ce que la merkaba ?

La Merkaba, issue de l’hébreu מְֶרכָָּבה (merkavah), est un thème du mysticisme juif en lien avec la vision du trône céleste et du char divin. Les spéculations sur ce thème prennent leur origine dans le premier chapitre du Livre d’Ézéchiel, que la Mishna appelle Ma’asseh Merkaba. Ce thème a donné lieu à la production d’un grand nombre de textes et de traités en hébreu et en araméen. Il a été repris et révisé par le mouvement du New Age, qui en parle pour désigner une propriété secrète de l’être humain permettant de s’affranchir de la matérialité pour voyager dans l’espace et le temps.

Le terme “merkaba” vient de l’hébreu et signifie “char”, dérivé de la racine “rkb” qui signifie “être assis, être porté, monter sur un cheval ou un char”. Bien que ce terme ne soit pas explicitement utilisé dans la vision du livre d’Ézéchiel, il est employé dans le sens de “char divin” dans le Premier livre des Chroniques (1Ch 28,18). Cependant, c’est dans le Siracide (49:8) que le terme est utilisé pour la première fois dans un contexte mystique, où il est dit qu’Ézéchiel a contemplé “la vision de gloire que le Seigneur lui a montrée sur le char des Chérubins”. Dans la Mishna (traité Haguiga 2:1), le premier chapitre du Livre d’Ézéchiel est appelé “Ma’asseh Merkaba”, ce qui signifie “l’Œuvre du Char”.

L’origine et l’histoire du merkaba

La merkaba : l’hexagramme ancestral

L’étoile de David, également appelée hexagramme, est associée au roi David de l’histoire juive, qui l’aurait utilisée comme emblème personnel. Son fils, le roi Salomon, y a ajouté des connotations de sagesse et de paix. Au Moyen Âge, le sceau de Salomon était associé à la magie et à l’alchimie. La Merkabah est considérée comme la représentation tridimensionnelle de l’étoile à six branches du sceau de Salomon. Il est souvent confondu avec le pentagramme à cinq branches, qui symbolise l’élévation de l’homme vers le divin, alors que l’hexagramme représente la rencontre entre le divin et l’homme. Cette étoile était déjà utilisée en Asie et dans la péninsule arabique avant l’avènement du judaïsme.

Le judaïsme, la kabbale et la merkaba

Le concept de la Merkaba trouve son origine dans le premier chapitre du Livre d’Ézéchiel et la mystique qui s’est développée autour de ce thème est appelée Maassé Merkavah, c’est-à-dire l’Œuvre du Char. Les praticiens de la Merkavah sont appelés les yordei Merkavah, soit ceux qui descendent vers la Merkavah, et affirment que l’atteinte des firmaments les plus élevés peut être réalisée à travers des sonorités et des prières lancinantes et répétitives, constituant ainsi un corpus de textes imposant et respectable.

Les principaux textes traitant de la mystique de la Merkaba datent des Ve et VIe siècles, et ont été importés en Europe depuis les centres d’études de Babylonie via l’Italie et l’Allemagne. Ils ont été conservés dans des manuscrits datant du bas Moyen Âge, portant principalement le nom de livre des Hekhalot, c’est-à-dire livre des Palais. Ils contiennent la description des Palais et des épreuves que le mystique traverse dans son voyage vers la Merkavah. Les principaux acteurs de cette littérature sont les tannaïm Yohanan ben Zakkaï, Rabbi Eliezer ben Hyrcanos, Rabbi Akiva, Ishmaël ben Elisha le grand prêtre (le grand-père du tanna Rabbi Ishmaël) et Nehuniah ben ha-Kanah (Talmud de Jérusalem Haguiga 2, Talmud de Babylone Shabbat 80b).

Selon l’auteur kabbaliste et hébraïsant Georges Lahy, connu sous le pseudonyme de Virya, la Merkaba ou Merkavah serait une pratique pré-kabbalistique apparue au Ier siècle av. J.-C. Dans son Guide des égarés, Maïmonide identifie le Ma’asé mercabâ avec ce qu’il considère comme la plus haute des sciences, à savoir la métaphysique, qui conduit à la connaissance de Dieu.

Le New Age et la merkaba

Selon certains auteurs, la Merkaba est considérée comme un “véhicule spirituel” ou un “corps de lumière” qui, une fois activé, permettrait de voyager au-delà de la vitesse de la lumière et des limites du temps, dans l’univers et ses différentes dimensions. Certains avancent même que cette capacité était utilisée dans l’antiquité, notamment par les Égyptiens.

Au cours des années 1990, des enseignements sur l’activation de la Merkaba ont commencé à apparaître en Occident. Pour activer la Merkaba, une certaine méditation et des techniques de visualisation mentale seraient nécessaires, sous la guidance d’êtres de lumière tels que les Maîtres de Sagesse décrits par la Théosophie. Ces sages assisteraient l’humanité depuis des plans de conscience liés à d’autres dimensions pour faciliter l’évolution spirituelle de l’humanité.

Significations du merkaba

Force divine et énergie vitale

Selon Drunvalo Melchizedek dans le tome 2 de “l’ancien secret de la Fleur de Vie“, le terme “Merkabah” est originaire de l’Égypte ancienne et signifie “lumière-esprit-corps” (Mer-ka bah). Chaque corps, qu’il s’agisse d’un être humain, d’une planète ou même d’un corps céleste important, possède sa propre Merkabah. Chez l’être humain, cette Merkabah est endormie mais peut être activée pour nous aider à ascensionner. Elle représente la structure de l’énergie vitale qui circule à travers notre corps physique et subtil et est omniprésente du microcosme au macrocosme.

Cette théorie semble cohérente car la Merkabah détient les deux principes fondamentaux de la vie, à savoir l’union des deux pyramides représentant le féminin et le masculin, à partir desquels émergent les cinq éléments : la terre, l’eau, le feu, l’air et l’éther. La Merkabah est également la représentation de l’énergie vitale, appelée chi ou prana selon les traditions. En activant notre Merkabah, nous pouvons ouvrir nos centres énergétiques, y compris nos chakras, afin d’absorber plus de lumière. Cette action permet notamment d’accéder à des plans supérieurs et de se concentrer naturellement sur nos objectifs les plus élevés.

 

merkaba-03

Énergie de protection

Lorsqu’on prend conscience de son existence et qu’on s’immerge dans la méditation ou les exercices de respiration, on active un champ énergétique nommé Merkabah. Ce dernier se répand dans tous les centres d’énergie de notre corps pour les purifier et les calmer. Au fil du temps, cette énergie grandit et permet de libérer graduellement les souvenirs négatifs. Selon les enseignements des pratiques énergétiques et spirituelles, l’activation de cette énergie augmente le niveau vibratoire de l’individu. Pour en savoir plus sur ce sujet, on peut consulter de nombreux articles et vidéos, qui expliquent les avantages d’un taux vibratoire élevé et comment l’augmenter.

L’ouverture à la lumière grâce à la Merkabah permet de transformer en priorité les énergies sombres qui empêchent notre évolution. Ces dernières ont pour but de nous maintenir dans un ancien mode de fonctionnement, dans le monde dualiste. Cela peut inclure des souvenirs karmiques, des croyances limitantes, des blocages émotionnels, des résistances, des blessures de l’âme ou d’autres éléments. En libérant les anciennes énergies pour accueillir les nouvelles, on ressent une plus grande fluidité et une synchronicité accrue dans notre vie. Cette évolution nous permet de nous ouvrir progressivement à l’amour universel qui est omniprésent dans la création.

En entretenant cette connexion à la Merkabah, on peut réintégrer naturellement une conscience plus élevée et vibrer à une fréquence plus élevée. Vibrer à une fréquence élevée est une protection puissante contre les énergies négatives et les anciens schémas qui ne nous servent plus.

La merkaba porteuse de lumière

La Merkaba a été associée à plusieurs fonctions, dont celle de permettre le transport du corps et de l’esprit. Pour accéder à cet état, il est nécessaire de réveiller le véhicule Merkaba en réactivant les champs électromagnétiques qui dorment autour de notre corps physique. Cette activation permet l’expansion de notre champ énergétique et élève ainsi notre niveau de conscience. En augmentant notre niveau de conscience, nous sommes capables d’accéder à des ressources divines qui nous permettent de voyager dans l’espace et le temps.

Symboles du merkaba à travers les cultures

La merkaba : l’ouverture du chakra coeur

Le processus de transmutation serait en cours, entraînant un nettoyage profond de notre être intérieur. Ce nettoyage se concentre particulièrement sur le chakra solaire et vise à purifier l’égo pour accéder à l’énergie puissante du cœur, considéré comme le temple de l’âme. La Merkabah serait un outil privilégié pour faciliter ce nettoyage en profondeur et permettre l’accès à notre potentiel créatif pour construire une civilisation plus lumineuse. Cette pratique serait en lien avec l’émergence récente de techniques centrées sur la médecine de l’âme et de l’énergie.

Le cœur est également considéré comme le centre de force où se rejoignent les énergies terrestre et céleste, permettant ainsi l’alignement et l’équilibre fondamental pour une vie sur terre. Selon de nombreux courants énergétiques et spirituels, la Merkabah aiderait l’humanité à passer de l’état de dualité à celui d’unité. Elle favoriserait progressivement la transition de l’égo à l’énergie du cœur et aiderait à désamorcer toutes les formes de pouvoir au profit de la puissance du cœur.

La merkaba et le chiffre 6

Comme évoqué dans différentes discussions portant sur la géométrie sacrée, cette dernière est étroitement liée aux nombres, notamment l’étoile qui vibre au rythme du chiffre 6. En numérologie, le chiffre 6 représente l’amour inconditionnel, l’équilibre, l’harmonie et la responsabilité. L’arcane 6 du tarot divinatoire symbolise également les amoureux ou les amants, selon la tradition. La géonumérologie consiste en l’étude de la signature énergétique d’une personne à travers la géométrie sacrée et la numérologie pythagoricienne. Pascal Genty, le créateur de cette méthode innovante, associe l’hexagramme au chiffre 33, qui est constitué de deux triangles imbriqués (3+3).

Dans l’anatomie du chiffre 33, il explique que sa vibration émet le message suivant : “L’évolution personnelle passe par l’intégration des principes supérieurs.” Il ajoute également que “plusieurs chemins existent pour exprimer les qualités de l’hexagramme, mais certaines voies sont plus prometteuses que d’autres, car elles permettent un alignement propice des énergies à la réalisation de sa vocation.” Ainsi, il y a une certaine cohérence dans le fait que cette étoile évoque la descente du divin sur l’homme pour activer sa noblesse de cœur par les notions d’amour et d’harmonie, afin de réaliser sa mission de vie.

merkaba-04

La merkaba : outil d’évolution et de créativité

La mère Terre, dans sa progression, élève continuellement sa fréquence vibratoire, nous incitant ainsi à faire de même en intégrant ses vibrations telluriques, telles que la résonance de Schuman. Par l’ancrage profond à la terre, nous pouvons absorber les énergies d’ascension qu’elle déploie. La Merkabah, quant à elle, renforce ce processus et intensifie la purification. En activant les plans de conscience de la dualité vers l’unité, la Merkabah facilite également l’échange entre notre cerveau gauche et droit, essentiel pour l’équilibre.

En activant la glande pinéale et le troisième œil, la Merkabah permet l’exploration de plans de conscience supérieurs, l’écoute fine de notre intuition et l’ouverture à nos canaux extrasensoriels. Cet élargissement de notre perception peut nous aider à trouver un sens plus profond à notre existence et à expérimenter une connexion plus étroite avec l’univers qui nous entoure.

Les bienfaits de la merkaba

La merkaba, ce symbole sacré, possède de nombreuses vertus et effets bénéfiques pour l’être humain. En effet, son utilisation régulière en pendentif ou autre permettrait d’harmoniser les principes masculin et féminin, aussi appelés Yin/Yang. Cet équilibre entre les deux pôles de l’être favoriserait l’harmonie entre la vie intérieure et extérieure, permettant à l’individu de prendre des mesures concrètes alignées avec ses idées et inspirations.

De plus, l’activation de la merkaba en soi assure une bonne circulation de l’énergie vitale, appelée chi en médecine chinoise ou prana en yoga, dans chaque chakra et donc dans tout l’être. Cette diffusion fluide est stimulée par les centres d’énergie ou chakras et se fait à travers des canaux subtils ou nadis, dans le vocabulaire yoguique. Favorisant ainsi l’harmonie et la vitalité physique, émotionnelle et énergétique.

Enfin, la merkaba permet à l’être humain d’entrer en contact avec d’autres plans d’existence. Ce char vibratoire a la capacité d’emmener la conscience vers des dimensions subtiles ou plutôt d’ancrer ces plans dans l’expérience terrestre. Elle aide ainsi à développer une perception plus riche et aiguisée de la vie, à en voir les différents aspects et à se sentir plus connecté à soi-même et à l’univers.

Il est également important de souligner que la merkaba engendre la création d’un champ énergétique protecteur, assurant la préservation de l’être aux plans physiques et subtils.

Mise en garde et précaution à prendre pour la merkaba

L’utilisation de la Merkaba est étroitement liée à la spiritualité et nécessite l’application de différentes méthodes lors de la séance d’activation de ce symbole. Ces techniques ont pour but principal l’éveil spirituel. Cependant, sans une maîtrise approfondie ou une connaissance suffisante, la Merkaba peut représenter un réel danger pour l’observateur. Avant de s’initier à l’utilisation de ce symbole puissant, il est crucial d’être conscient des risques possibles qui pourraient survenir après la pratique. Il est donc recommandé de progresser étape par étape durant les séances d’observation et de respecter scrupuleusement les consignes.

La Merkaba permet de créer une nouvelle réalité et d’accéder à une dimension supérieure. Toutefois, si l’observateur n’a pas une maîtrise suffisante de la technique, il pourrait ne pas être en mesure de sortir de la réalité qu’il a créée et se perdre dans cette dimension. La méthode des 18 souffles, en particulier, est considérée comme la plus dangereuse car elle transporte rapidement le corps et l’esprit vers la troisième dimension. Après sa réalisation, l’observateur pourrait disparaître complètement de la dimension physique.

Il est important de garder à l’esprit que la méditation Merkaba peut provoquer des incidents, des choses effrayantes ou des accidents si l’observateur ne possède pas les bases nécessaires pour la pratique. En effet, ce symbole agit comme une sorte de sphère de transport vers une autre dimension, ce qui signifie que son utilisation n’est pas accessible à tous. Les historiens ont rapporté que seuls les initiés désignés étaient habilités à pratiquer la méditation Merkaba.

Retour au début

Recherche de produits

Le produit a été ajouté à votre panier