Pierre Cornaline

Pierre Citrine
Pierre Citrine
23 février 2015
Pierre Cristal de Roche
Pierre Cristal de Roche
24 février 2015
pierre cornaline

Caractéristiques de la pierre cornaline

  • Origine du nom : Couleur de la chair et du fruit du cornouiller
  • Groupe d’appartenance : Quartz microcristallins, famille des agates
  • Composition chimique : Dioxyde de silicium SiO2
  • Système cristallin : Rhomboédrique
  • Dureté : entre 6.5 et 7
  • Gisement(s) : Brésil, Inde, Madagascar, Uruguay
  • Couleur(s) : Rose clair, orange, rouge vermillon, rouge brun.

Voir les produits associés à la Cornaline

La pierre cornaline, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre cornaline

L’origine du mot cornaline est un peu floue. Pour certains, le mot vient du grec “carneolus” qui signifie apparence de la chair. Pour d’autres, le mot fait référence aux fruits qui poussent sur les cornouillers, la cornouille. L’origine du nom du fruit est issue, elle-même, du mot latin “corneolus” qui fait référence à la dureté du noyau du fruit. Dès le 16ème siècle, le nom de cornaline est donné à la pierre précieuse. Dans les deux cas, l’origine étymologique du mot fait référence à sa couleur rouge. En effet, c’est une pierre précieuse, le plus souvent d’une couleur très vive.

Dans l’Égypte ancienne, la pierre cornaline était utilisée par la déesse Isis pour accompagner les morts dans leur passage dans l’au-delà. Les fouilles archéologiques en Mésopotamie ont permis de découvrir l’utilisation des premières pierres. Elle constituait un ornement protecteur pour les pharaons. Cette pierre précieuse était fréquemment présente sur les coiffes sacrées accompagnées de pierre comme le lapis-lazuli, l’émeraude ou la turquoise. La couleur de cette dernière évoque le lever et le coucher du soleil. Spirituellement, le dieu-soleil est le plus est le dieu le plus important dans l’Égypte antique. Les premières utilisations de la cornaline sont relevées aux alentours de 2700 ans avant Jésus-Christ. En plus d’être un ornement pour les bijoux royaux, elle se retrouve sur des fresques et dans la médecine égyptienne. Dès lors, elle est utilisée à des fins curatives naturelles. Pour bénéficier de toutes les vertus de la cornaline, celle-ci doit présenter une couleur bien vive, intense comme de la chair, sans irrégularités.

Pendant le Moyen Âge, les différentes régions du monde et les civilisations découvrent la cornaline. Chacun a une utilisation particulière de la pierre. Elle était utilisée par les Tibétains et les bouddhistes pour ses pouvoirs de protection et de guérison. En Chine, la résistance à la chaleur des fours de la cornaline permet de créer une couleur puissante en mélangeant de la pierre cornaline avec de l’oxyde de cuivre. Cette préparation était destinée à l’émaillage de la porcelaine fine. En Orient, elle est utilisée pour ses attributs astringents et toniques. En Occident, on lui donne les vertus de réconforter la femme et de la rendre plaisante et aimée. Sur le champ de bataille, la cornaline profère courage et esprit guerrier. Évoquant le sang, elle est préconisée en cas d’hémorragie car elle permet de stopper des hémorragies de toute nature. Pline l’Ancien, écrivain et naturaliste romain du 1er siècle, distingue deux espèces : les pierres mâles et les pierres femelles . Chez les Romains, les minéraux mâles sont le symbole de l’origine masculine. Ce sont les pierres les plus pures, elles ont un ton vermillon vif et sont extraites des carrières de l’ancienne Babylone, d’Inde, de la péninsule Arabique, de Ceylan ou de Grèce. Au contraire, les minéraux femelles sont symboles de l’origine féminine. Les pierres femelles ont plutôt un ton jaune ou orange. Elles ont beaucoup moins de valeur que les cornalines vermillon. Pour rehausser le ton des cornalines les plus ternes, les Romains utilisaient de minces feuilles d’or ou d’argent pour embellir leur couleur. Cette technique est encore pratiquée aujourd’hui.

En Europe, dès le 17ème, le commerce maritime hollandais permet l’importation de nombreuses pierres précieuses venues d’Orient. Le minéral perd de sa rareté et devient une pierre utilisée pour la création de petits objets décoratifs , des bijoux (bracelets, colliers, pendentifs) des gravures en relief ou en creux ou encore des anneaux à signer. Lors de la Renaissance, les artistes gravent cette pierre avec beaucoup de raffinement. La pierre rouge est exclusivement utilisée au détriment de minéraux plus clairs. Encore aujourd’hui, une couleur homogène et vive valorise cette pierre précieuse. Elle est semi-opaque. Certaines cornalines de cette espèce sont imparfaites et laissent apparaître des taches, des irrégularités ou des veines qui traversent la pierre. Quelques savants seulement s’intéressent à la beauté de ces spécimens. L’intensité et l’homogénéité de la cornaline restent un gage de qualité pour les collectionneurs ou pour ses usages médicaux. Aujourd’hui, elle est beaucoup moins utilisée dans le domaine de l’art et de la création. En pleine capacité, elle est davantage utilisée pour ses multiples vertus physique et psychologique. Peu de personnes connaissent la cornaline car il n’existe pas de gisement en Europe. Pourtant, elle est largement reconnue pour son pouvoir protecteur.

Origine et composition de la pierre cornaline

La cornaline est une pierre précieuse semi-transparente. Elle se construit dans les cavités de roche volcanique à basse température. À l’état naturel, elle se trouve sous plusieurs formes. Généralement, elle prend une forme ronde composée de multiples microcristaux. La cornaline peut également prendre la forme de ménage lorsque celle-ci et présente dans d’autres cristaux. Aujourd’hui, les principaux lieux d’extraction se trouvent en Inde, au Brésil, au Pérou en Uruguay, aux États-Unis, au Mali et en Roumanie. Les cornalines les plus réputées viennent d’Inde, dans la région de Pune.

La pierre cornaline fait partie du plus grand groupe des espèces minérales de la surface de la Terre : les tectosilicates, de la famille des silicates. Elle est majoritairement composée oxyde d’aluminium et de silice. L’intensité de la couleur de cette dernière peut varier selon sa concentration en oxyde de fer : une cornaline peut être vermillon comme orange ou jaunâtre. Pour embellir ces roches, il existe un procédé de traitement thermique. La couleur vermillon se renforce au chauffage de ces dernières ou à sa simple exposition au soleil. Cette méthode est également utilisée sur les agates, ressemblant alors aux cornalines. Les vraies cornalines de couleur vive à l’état naturel deviennent des objets rares.

Elle se confond d’ailleurs souvent avec d’autres minéraux précieux. Elle est souvent associée à la sardoine puisque les deux pierres font partie de la famille des calcédoines. Pour mieux différencier les deux pierres précieuses, il faut porter une attention particulière à son aspect à sa coloration. Effectivement, la sardoine est beaucoup moins translucide que la cornaline et a une coloration plus brunâtre. Sa consistance très fine la différencie de la texture des agates. Le rouge homogène de la cornaline, qui ne présente pas de zonage, la distingue du jaspe qui a davantage des zonages prononcés.

Vertus et propriétés de la pierre cornaline en lithothérapie

Aujourd’hui, la pierre cornaline se trouve sur des bijoux (colliers, bracelets, pendentifs). En Occident, elle est largement utilisée pour la lithothérapie. Il s’agit d’une médecine douce qui se sert de l’énergie des pierres pour rééquilibrer le corps. Elle symbolise la vitalité, due à sa couleur sang. Depuis l’Égypte Antique, on attribue de nombreuses vertus et intuitions à ce minéral, tant sur le plan psychologique que sur le plan physique qui peuvent participer au confort de vie.

Dans la culture occidentale, la cornaline est peu utilisée car méconnue bien qu’elle soit associée et redonne de la force au chakra de la sexualité (lombaire). Elle augmente la fécondité chez la mère en devenir. Ses vertus sont largement utilisées dans les cultures musulmanes et asiatiques. Pourtant, elle dispose de nombreux effets protecteurs sur l’Homme et des effets accrus sur les femmes, les enfants et les personnes âgées. Ses différentes vertus et ses forces ont été découvertes au fil de l’histoire, dans les différentes civilisations.

Les vertus et propriétés de la pierre cornaline sur le plan mental

  • Redonne vitalité et énergie
  • Transmet l’amour de la vie
  • Éloigne la peur de la mort
  • Favorise la résolution, la réussite
  • Stimule la concentration et la méditation
  • Renforce la mémoire
  • Entretient la créativité
  • Donne confiance aux timides
  • Encourage la prise de parole et stimule l’élocution
  • Lutte contre les états apathiques, dépressifs
  • Accroît la résistance à l’adversité, aux mauvais traitements
  • Facilite l’adaptation aux nouvelles situations
  • Apaise la colère, le ressentiment et la jalousie
  • Protège la maison

Les vertus et propriétés de la pierre cornaline sur le plan physique

  • Stoppe les hémorragies (de toutes origines)
  • Active la cicatrisation des plaies
  • Soulage les rhumatismes, l’arthrose
  • Calme les névralgies, les lombalgies
  • Renforce le système circulatoire, le cœur
  • Purifie le sang, protège les reins
  • Soulage les maux de ventre : coliques, colite, règles douloureuses
  • Facilite la digestion et le transit intestinal
  • Favorise l’épanouissement sexuel (combat impuissance, frigidité)
  • Améliore la fécondité
  • Renforce les os et les ligaments

Symbolique de la pierre cornaline

  • Le levier agissant

Traditions de la pierre cornaline

  • Maçonnerie : active la matière morte

Produits associés à la Cornaline :

Voir tous les produits