Pierre Chrysolite

pierre chrysolite

Caractéristiques de la pierre chrysolite

  • Origine du nom : appelée également Péridot ou Olivine, son nom est issu du latin chrysolithus, lui-même emprunté au grec. Le nom est composé de chryso (or) et lythe (roche).
  • Composition chimique : Silicate de magnésium ferreux (Mg, Fe) 2SiO4
  • Dureté : entre 6,5 et 7
  • Système cristallin : Orthorhombique
  • Gisement(s) : Afrique du Sud, Australie, Birmanie, Brésil, États-Unis, Ile de Zabargad (Mer Rouge), Norvège, Zaïre.
  • Couleur(s) : Allant du vert jaune au vert brunâtre.

Voir les produits associés à la pierre chrysolite

La pierre chrysolite, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Ces roches ne sont pas seulement appréciées des géologues ou des architectes. Elles sont également utilisées en médecine non conventionnelle. La lithothérapie est une branche qui propose le traitement de maux par les vibrations des roches. La pierre chrysolite est une roche qui a une histoire bien passionnante. Ses origines remontent à plusieurs siècles avant Jésus-Christ. Elle a une réputation particulière qui lui accorde une place de choix dans le traitement de plusieurs affections. Dans cet article, nous vous présentons en détail toutes les informations sur cette roche, de son origine à ses diverses applications en lithothérapie.

Histoire de la pierre chrysolite

Selon le dictionnaire Larousse, la pierre chrysolite ou chrysolithe est une variété de péridot vert clair, pouvant donner des variétés fines. En minéralogie, la chrysolite, encore appelée péridot, prehnite ou apatite, est un terme dérivé du mot latin chrysolithus lui-même emprunté au grec. Le nom est composé de chryso (or) et lythe (roche). Notons toutefois que ces considérations sont plutôt dépassées, les différentes appellations n’étant pas exactement synonymes. La traduction française nous donne en fait « pierre d’or ». Toujours d’après le même dictionnaire français, la pierre chrysolite est une roche précieuse d’un jaune verdâtre formée de silicate naturel de fer et de magnésium appartenant à la famille et au genre du péridot. Au départ, le terme chrysolithe était utilisé pour une large gamme d’espèces caractérisées essentiellement par leur reflet doré comme la topaze et le saphir.

Le saphir par exemple est une espèce présentant plusieurs couleurs à l’exception du rouge. D’autres roches à valeur inférieure à celle de la chrysolithe sont cependant employées sous cette même appellation. Il s’agit par exemple du jade, des aigues-marines ou encore du chrysobéryl appelé aussi chrysolithe du Brésil. L’utilisation première de la pierre chrysolite remonte à l’Antiquité, probablement en 1500 av. J.-C., sur l’ile de Topazos, actuellement Zabargad, en mer Rouge. Des années durant, les Égyptiens avaient eu du mal à la différencier de l’émeraude. Sa brillance et sa teinte lui ont valu également l’appellation de « pierre du soleil ». Cette brillance en plus de ses dimensions a d’ailleurs eu un impact sur son utilisation. Elle permettait par exemple d’en localiser les gisements la nuit. C’était une roche déjà connue en Grèce Antique et utilisée essentiellement en joaillerie. Dès son introduction en Europe au XIIe siècle, la roche fut vite surnommée « pierre des chevaliers ».

Une symbolique forte

De tout temps et auprès de tous les peuples l’ayant connue, la chrysolite demeure une roche à symbolique forte. Au Maghreb elle évoque la chance, la joie et la fraternité alors qu’en Israël elle représente la gloire, l’autorité, la puissance. Les chrétiens l’assimilent, en général, au Saint-Esprit. Elle intervient d’ailleurs dans la Bible où elle faisait partie des matériaux formant le plastron du grand-prêtre Aaron. Chez les Hébreux, c’était en pierre chrysolite qu’était gravée chaque lettre du mot Zabulon. Certaines églises utilisaient la pierre chrysolite comme ornement, en l’occurrence la Châsse des Rois Mages dans la Cathédrale de Cologne. En Alchimie, elle était utilisée pour la purification, la protection et le recentrage. Comme son nom l’indique, l’olivine présente une veine de couleur vert jaunâtre. Elle serait à la base des vertus purificatrices et nourrissantes de l’huile d’olive. Elle représente une espèce moins chère et plus courante que la chrysolithe.

Un minéral de valeur

Car la chrysolite est coûteuse et beaucoup plus recherchée que les autres variétés. La provenance et les dimensions contribuent à accroître l’intérêt que lui portent les collectionneurs. On retrouve les plus belles gemmes dans les musées de Chicago et New York. Plus de 90 % de la production de pierre chrysolite est extraite aujourd’hui en Arizona. C’est pourtant au Cachemire que les variétés les plus claires et les plus lumineuses sont extraites et utilisées pour des applications de joaillerie. On exploite les mines généralement de juin à septembre, pour des raisons climatiques. Le Brésil, l’Australie et la Chine ont également des gisements, tandis que la chrysolite peut aussi provenir de météorites et auquel cas elle prend le nom de palladot.

Origine et composition de la pierre chrysolite

La pierre chrysolithe est un silicate de magnésium de fer appartenant à la famille des olivines. Sa couleur verdâtre est fonction de la quantité de fer que contient l’alliage. En lithothérapie, c’est une roche très prisée à cause de sa teinte verte et nuancée. Elle est également connue pour marquer la célébration des 16 ans de mariage. La chrysolite nous vient des roches volcaniques et sa couleur va du vert clair au jaune verdâtre. Autrefois abondant, ce cristal ne se retrouve pratiquement plus que dans des zones volcaniques de Chine, des États-Unis ou de Birmanie.

Vertus et propriétés de la pierre chrysolite en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre chrysolite sur le plan mental

La pierre chrysolite est une roche qui occupe une place de choix sur le plan médical. Sur le plan psychologique, ce cristal permet de se libérer de toute culpabilité ou encore de tout stress provenant d’un événement passé ou futur. Elle donne un mental fort et une confiance en soi qui permet de faire face aux situations les plus complexes. La chrysolithe demeure tout aussi prisée en spiritualité. Véritable réservoir d’énergie, elle peut être d’un précieux secours pour les mélancoliques et autres personnes éprouvant diverses souffrances. D’autre part, cette roche confère fortune et bien-être à son acquéreur. Que vous ayez envie de réussir votre mariage, de vous protéger contre les fléaux nocturnes, de déjouer un mauvais sort, d’éloigner les mauvais esprits ou encore de lutter contre la chaleur, etc., rien de mieux que la chrysolithe pour vous satisfaire, selon la thèse la plus répandue.

Pour utiliser ce joyau, vous pouvez le porter au poignet, le mettre sous la langue ou encore l’installer sur de l’or. C’est ainsi que ses propriétés chimiques seraient activées pour l’atteinte des objectifs de celui qui l’utilise. Ses pouvoirs mystiques ne sont pas finis. La pierre chrysolite faciliterait la clairvoyance et améliore la pureté. Grâce à l’énergie qu’elle libère, elle permet de purifier le cœur et de ne laisser en lui aucune place pour des choses peu vertueuses. Pour celui qui est inquiet ou excessivement craintif, la chrysolithe peut lui permettre de s’en sortir rapidement. Lorsque le moral n’y est pas ou pour combattre tout autre problème mental comme la jalousie, la nervosité ou même la rancœur, cette roche serait parfaitement indiquée.

Les vertus et propriétés de la pierre chrysolite sur le plan physique

Les intérêts que lui portent ses passionnés ne se limitent pas au plan psychologique. La pierre chrysolite a des pouvoirs incontestables sur l’aspect physique de l’individu. Une thèse très répandue postule que la chrysolithe embellit la peau et l’illumine grâce son pouvoir d’élimination des toxines. Lorsque la circulation sanguine devient difficile et pour les maux internes (foie, intestin, vésicule), il suffit de l’appliquer sur le corps ou sur le ventre. La pierre chrysolite est également utile pour réguler le poids en permettant une élimination progressive des graisses. Pour les anomalies de peau diverses, il suffit de la dissoudre dans de l’eau et de la passer. Par ricochet, en cas de morsure d’insecte, elle serait très efficace pour calmer les douleurs. Les femmes l’utilisent le plus souvent au moment de l’accouchement, car elle permet de réduire les douleurs et d’activer plus facilement les contractions. Elle optimise le bien-être physique et permet de regagner en force. Cette gemme permet de lutter contre les troubles du sommeil et l’adoucit.

Elle facilite la digestion et vous permet de vous réveiller au meilleur de votre potentiel pour passer une journée excellente en toute bonne humeur. Sur le plan médical, ses applications sont nombreuses. L’olivine étant plus facilement accessible et moins onéreuse peut cependant être une belle alternative. Extrait du gisement, la roche est purifiée par dissolution dans une eau salée et distillée. Lorsqu’elle est mise au soleil en présence de quartz, la chrysolite concentre l’énergie et produit ainsi des effets positifs aussi bien sur le plan physique que sur le plan spirituel. Une fois que vous l’aurez découverte et essayée, vous n’allez certainement plus vous en passer. Son incommensurable valeur mystique est souvent ignorée, voire négligée. Aussi convient-il de partager pour le bien de tous, le maximum d’informations sur son histoire et ses multiples bienfaits.

La pierre chrysolite est une roche fascinante pour ses nombreuses vertus couvrant une large gamme de domaines, aussi bien psychologiques que physiques.

Symbolique de la pierre chrysolite

  • La chrysolite (aussi appelée Olivine) représente l’olivier, pour son huile purificatrice et nourrissante.

Traditions de la pierre chrysolite

  • Alchimie : La chrysolite est un élément actif de purification et de protection, elle recentre les points cardinaux.
  • Chrétienté : Cette pierre représente le début et la fin de vie sur terre : c’est l’Esprit saint.
  • Israël : Elle est la gloire, la puissance, l’autorité et l’esprit de dieu.
  • Maghreb : La chrysolite est la chance, la fraternité ainsi que l’offrande au monde invisible.