Pierre Béryl

pierre beryl

Caractéristiques de la pierre béryl

  • Origine du nom : Issu du latin “beryllus”, dérivé du grec ancien “beryllos”, qui se traduit littéralement par “couleur de l’eau de mer”.
  • Composition chimique : Varie selon la pierre. La famille des béryls comprend 6 pierres : Aigue-marine, Bixbite, Émeraude, Goshénite, Héliodore et Morganite.
  • Dureté : Entre 7.5 et 8.
  • Système cristallin : Hexagonal
  • Gisement(s) : Afrique du sud, Australie, Autriche, Brésil, Colombie, Etats-Unis, Inde, Madagascar, Nigéria, Pakistan, Russie, Tanzanie, Zambie.
  • Couleur(s) : Bleu, Jaune, Orange, Rose, Rouge, Transparent, Vert

Voir les produits associés à la pierre béryl

La pierre béryl, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre béryl

La pierre Béryl est connue depuis les temps anciens. Son nom fut mentionné pour la première fois en l’an 77 après J.-C. dans l’ouvrage Histoire Naturelle de Pline. Au niveau étymologique, on peut remonter au nom latin “beryllus”, dérivé du grec ancien “beryllos”, qui se traduit littéralement par “couleur de l’eau de mer”. Dans la Rome antique, cette pierre servait à fabriquer certains objets, comme des loupes.

Aujourd’hui, ce matériau est surtout connu comme la principale source de béryllium, un métal très apprécié pour concevoir certains alliages, mais aussi utilisé pour la création d’énergie nucléaire. Cependant, on utilise toujours des cristaux issus de ce minerai en joaillerie, pour concevoir tous types de pendentifs, de bagues ou de parures… Ils ont l’avantage de pouvoir être taillés de multiples manières : goutte, poire, carré, facette…

Origine et composition de la pierre béryl

Il existe différents types de béryls, qui se caractérisent notamment par leur couleur. On distingue : l’émeraude (verte), l’aigue-marine (bleue ou verte-bleu), l’héliodore (doré ou jaune), la goshénite (incolore), la morganité (rose à orange) et le béryl rouge. Semi-précieuses, voire précieuses pour certaines d’entre elles, ces gemmes font partie du groupe des silicates. Ils peuvent contenir des traces de fer, de manganèse, de magnésium, de calcium, de chrome ou encore de sodium… Ce sont d’ailleurs ces différentes traces de métaux qui expliquent le large éventail de coloris de ces pierres, qui peuvent d’ailleurs être clairs ou plus foncés, transparents ou opaques. Bien que présente dans le monde entier, ce minerai est surtout extrait en Colombie, en Russie (héliodores), au Brésil (aigues-marines, héliodores, autres) ou encore au Pakistan (aigues-marines). On trouve également de grands gisements aux États-Unis et la présence de ce minerai a été signalée à plusieurs endroits en France : Orvault (Loire-Atlantique), La Villeder (Morbihan), Alençon (Orne), Bessines (Haute-Vienne), Autun (Saône-et-Loire)…

Minéral très présent dans les pegmatites granitiques, cette pierre est issu d’un phénomène de cristallisation. Ce dernier s’explique par l’enrichissement en eau du magma, mais aussi par l’apport d’éléments rares. Les cristaux peuvent être de grand gabarit, notamment grâce aux éléments minéralisateurs que sont le fluor et le bore. Dans la pegmatite, cette pierre est souvent trouvée à proximité d’autres minéraux, comme la topaze, la muscovite, la wolframite, le grenat, mais surtout le quartz, les feldspaths ou le mica. On en trouve également dans certaines syénites (néphéliniques ou non) et dans certains marbres. Elle se caractérise d’ailleurs parfois par un phénomène appelé “paragenèse métamorphique”. En mélangeant de la silice, de l’alumine et du bicarbonate de béryllium, on peut réaliser une synthèse hydrothermale de ce minéral. Une température de 400°C à 850°C est alors nécessaire, ainsi qu’une pression de 400 à 2000 bars. La pierre béryl cristallise dans le groupe d’espace hexagonal P6/mcc (Z = 2 unités formulaires par maille), avec les paramètres de maille a = 9,203 Å et c = 9,172 Å (V = 672,75 Å3, masse volumique calculée = 2,65 g/cm3).

Le beryl est doté d’un éclat vitreux ou mat, d’un clivage imparfait, d’une morphologie hexagonale et de faces prismatiques. Il est aussi assez dure, avec une densité allant de 2,60 à 2,90. On retrouve également des prismes de différents type. Ceux-ci sont terminés par un pinacoïde, et on retrouve aussi des bipyramides de deux sortes. Pour ce qui est de l’allongement des cristaux, il suit l’axe Z. En outre, la pierre devient fluorescente et luminescente lorsqu’elle est soumise à un rayonnement ultraviolet, et elle possède un trait blanc et une fracture conchoïdale. Les variantes les plus transparentes prennent un coloris blanc laiteux quand elles sont chauffées brutalement, tandis que les émeraudes adoptent une teinte vert clair. On peut d’ailleurs classer ces minéraux en 5 catégories selon le contenu d’alcalins : sans alcalins, pauvres en alcalins, sodiques, sodico-lithifères et cesio-lithifères. Les premiers contiennent moins d’1 % d’alcalins ; les seconds ont une teneur en potassium comprise entre 0,5 % et 1 % ; les troisièmes ont une teneur en sodium comprise entre 0,5 % et 1 % ; les quatrièmes contiennent entre 0 % et 2 % de sodium, ainsi que moins de 6 % de lithium ; les cinquièmes contiennent beaucoup de sodium et de lithium, ainsi que 5 % de césium au minimum.La famille de la pierre béryl (61.01.01) fait partie intégrante des cyclosilicates, caractérisées par un anneau à six membres. Sa structure possède une symétrie particulière, perpendiculaire à l’axe principal. Il passe par des atomes de silicium et peut d’ailleurs contenir des atomes d’aluminium (en lieu et place du silicium), ainsi que des hydroxyles OH. D’après la classification de Strunz, cette pierre s’inscrit dans le groupe 9.CJ.05. C’est pourquoi est considérée comme un silicate avec anneau à six membres, ce qui en fait, plus précisément, un cyclosilicate. Formant des colonnes, qui se distinguent par leur parallélisme vis-à-vis de l’axe principal, ils sont reliés entre eux par des anneaux. Ceux-ci sont composés de quatre tétraèdres. Dans les sites octaédriques, on retrouve aussi de l’aluminium. Selon la classification de Zoltai, ce minéral a la topologie d’un tectosilicate. Mais on peut bien évidemment le considérer comme un cyclosilicate, compte tenu de la distinction entre les tétraèdres qui sont centrés sur le silicium et ceux qui sont centrés sur le béryllium (classification de Machatski-Bragg). Il faut noter que, dans les béryls alcalins, le beryllium est substituable. Il peut être remplacé par l’aluminium (en position tétraédrique), qui peut lui-même être remplacé par le lithium (en position octaédrique). L’introduction, dans les canaux, d’ions sodium ou césium permet d’atteindre l’équilibre électrique de la structure.

Vertus et propriétés de la pierre béryl en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre béryl sur le plan mental

Le beryl est reconnu pour son influence sur les émotions et les sentiments. L’héliodore, jaune ou doré, stimule l’esprit, donne plus de volonté et permet de réduire le stress. La morganité, avec sa teinte rose à orange, apaise les problèmes affectifs et améliorer les capacités de séduction. De manière générale, cette gemme a une action douce, qui favorise la médiation, la purge des énergies négatives et bien sûr la diminution du stress. Il faut toutefois l’utiliser avec parcimonie et avoir un peu d’expérience, compte tenu de sa puissance. Les chakras de prédilection de cette pierre sont surtout les chakras du Plexus solaire, le chakra du Cœur et le chakra Coronal. D’autres chakras peuvent s’ajouter à la liste selon la couleur et la spécificité de la variante utilisée. Ces minéraux sont des symboles de chance, de calme et de pureté ; en Inde, on l’offre d’ailleurs en cadeau de mariage. L’émeraude est synonyme d’espoir, l’héliodore d’énergie solaire… En fonction de la variété, les vertus et les effets lithothérapeutiques sont multiples : regain de volonté ou de courage, diminution de l’oisiveté, voire même apparition de rêves prophétiques. En fonction de son coloris et de ses caractéristiques, il peut être favorable à tous les signes astrologiques.

Au niveau des sous-plans éthériques, il permet à celui qui l’utilise de renouveler les informations et les codes, tout en facilitant la lecture des informations issues d’un traumatisme de nature vibratoire. Il est utile pour refermer des failles dans le corps éthérique. Émotionnellement, il apporte du réconfort (compte tenu de sa dominante yin) et une sensation d’enveloppement qui réactivent de nombreuses informations avec puissance. Bien entendu, chaque variété (et donc chaque coloris) possède son propre domaine d’action spécifique. Au niveau mental, il permet d’intégrer des systèmes de pensée élevés et de se connecter aux plans supérieurs. Il tire l’individu vers le haut dans son fonctionnement quotidien, lui permet de prendre du recul par rapport à ses habitudes, de mieux appréhender son comportement et son mode de vie. Résultats : une conscience supérieure et une diminution du jugement.

Les béryls sont comme des guides intérieurs qui nous permettent de nous regarder davantage comme nous sommes que comme nous pensons être. Ils agissent comme des modèles de vie différents de ce que l’on a l’habitude d’être. Ces modèles ne sont pas à suivre à la lettre, mais ils permettent tout simplement de prendre du recul sur l’idée que nous nous faisons de notre propre conscience individuelle. Cette nouvelle perception de nous-mêmes nous oblige ainsi à modifier concrètement notre réalité pour qu’elle soit la plus conforme à ce que nous sommes en essence.

Les vertus et propriétés de la pierre béryl sur le plan physique

Comme nous l’avons déjà dit, les bienfaits physiques de la pierre dépendent de la variété et de la teinte. La pierre aurait un apport considérable pour établir l’harmonie entre les corps subtils. Globalement, les divers types de béryls contribueraient à la purification de l’organisme et à la stimulation de la respiration et de la circulation sanguine. Certains types de béryls confèrent des bienfaits au niveau du foie et de la moelle osseuse de celui qui les utilise. De nombreux autres maux peuvent être apaisés : gonflement des glandes, douleurs au niveaux des artères, troubles intestinaux, transit, douleurs liées aux règles ou à la grossesse. Cette pierre fortifie les yeux, les artères coronaires et le cœur.

Symboliques de la pierre béryl

  • Inconnues

Traditions de la pierre béryl

  • Non identifiées