Pierre Émeraude

Pierre Cristal de Roche
Pierre Cristal de Roche
24 février 2015
pierre grenat
Pierre Grenat
24 février 2015
pierre émeraude

Caractéristiques de la pierre émeraude

  • Origine du nom : Issu du latin « smaragdus » et du perse « zamarat » signifiant « coeur de pierre ».
  • Groupe d’appartenance : Béryls
  • Composition chimique : Silicate d’Aluminium et béryllium Be3Al2Si6O18
  • Dureté : Entre 7,5 et 8
  • Système cristallin : Hexagonal
  • Gisement(s) : Afrique du Sud, Australie, Autriche, Brésil, Colombie, Inde, Madagascar, Nigéria, Pakistan, Russie, Tanzanie, U.S.A, Zambie.
  • Couleur(s) : Vert bleu, vert bleu, vert franc soutenu, clair et foncé.

Voir les produits associés à l’Émeraude

La pierre émeraude, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre émeraude

L’étymologie du mot émeraude est incertaine. Pour Littré, ce terme viendrait du sanskrit. D’autres lui donnent pour origine un mot perse. Par déformation, ces termes auraient donné le mot latin smaragdus, qui signifie « coeur de pierre ». La pierre émeraude est connue depuis l’Antiquité la plus lointaine. Voilà 5000 ans, les Egyptiens puisaient dans leurs mines d’émeraude pour façonner des joyaux destinés à l’aristocratie. Ce gisement de Djebel Zabarah, retrouvé en 1816, ne recelait sans doute que des pierres sans grande valeur. Appelé aussi « mines de Cléopâtre », ce gisement fut ainsi nommé en raison de la fascination que les émeraudes exerçaient sur la célèbre reine égyptienne. Fière de son fameux profil, la souveraine offrait d’ailleurs à son entourage des émeraudes à son effigie, que ce soit en objet ou en bijoux tels que des pendentifs émeraude, bracelets ou colliers. De leur côté, les Babyloniens, 2000 ans avant notre ère, se servaient de l’émeraude comme une monnaie.

La pierre émeraude est donc connue des anciens, et des auteurs comme Hérodote ou Pline l’Ancien décrivent même des statues d’ émeraude. On peut pourtant penser que, dans de nombreux cas, il s’agissait d’autres pierres, dont la coloration verte pouvait faire penser à l’ émeraude. Pourtant, les Romains connaissaient l’émeraude, qu’ils faisaient venir du gisement d’Habachtal, dans l’Autriche actuelle. Néron aurait même utilisé, pour corriger sa vue défaillante, un curieux instrument d’optique fabriqué en émeraude. Pline, pour qui le vert de l’émeraude était incomparable, la recommandait d’ailleurs pour le soin des yeux. Des récits datant du Moyen-Age et faisant partie de la légende arthurienne, prétendent que le saint Graal était en émeraude. Ce réceptacle du sang du Christ ne pouvait être aperçu que de quelques chevaliers de la Table Ronde.

C’est au XVIe siècle que les conquistadors espagnols mettent à jour, en Colombie, les gisements intacts de Chivorsera et Muzo. À la fin du XVIIe siècle, on découvre le Grand Moghol, une gemme de plus de 217 carats, décorée de motifs religieux. De nos jours, l’émeraude est parfois confondue avec le corindon vert, appelée aussi « émeraude orientale », qui tient davantage du rubis ou du saphir.

Origine et composition de la pierre émeraude

De la famille des silicates, la pierre émeraude est une variété de béryl, singularisée par sa teinte verte. Le chrome, le vanadium et le fer, qui entrent dans la composition de l’émeraude, expliquent cette couleur. En fait, la coloration de l’émeraude, qui fait partie des quatre gemmes, oscille entre le vert-jaune et le vert-bleu. Soumise au feu, l’émeraude donne d’ailleurs une perle vert clair. D’une dureté de 7,5 à 8 sur l’échelle de Mohs, cette pierre dense présente une cassure en forme de coquille, avec la présence d’un trait blanc. C’est en calculant la proportion des isotopes d’oxygène qu’on reconnaît une émeraude; cela permet notamment de faire le parallèle avec les pierres anciennes.

Bien que présente dans plus de soixante gisements à travers le monde, la pierre émeraude est rare. Elle ne se forme en effet que dans des conditions géologiques spécifiques. En premier lieu, ses composants se trouvent à des endroits différents: le magma loge au sein de l’écorce terrestre, alors que le chrome, le vanadium et le fer tapissent plutôt le manteau. Entre les gisements, il peut d’ailleurs exister des différences notables. Au Brésil, les cristaux, assez impurs, datent d’une période échelonnée entre 600 millions et un milliard d’années. En Colombie, au contraire, ils se sont formés voilà 65 millions d’années. Au Crétacé, le magma, insinué dans les creux des coquilles de fossiles aquatiques, a pu façonner des cristaux d’une remarquable pureté.

Vertus et propriétés de la pierre émeraude en lithothérapie

La pierre émeraude contribue à l’harmonie des relations, au sein de la famille, du cercle amical ou entre deux amoureux. Favorable à l’amitié, elle développe les sentiments de droiture et de compréhension. L’émeraude apporte aussi un grand calme intérieur et apaise les passions. Elle encourage la bienveillance et l’ouverture à autrui. Elle stimule donc le goût de la coopération et du travail en commun. L’ émeraude contribue aussi au règlement de conflits anciens. Elle aide également les personnes souffrant de troubles claustrophobes. Pierre de la connaissance, l’ émeraude encourage encore les apprentissages et aiguise la mémoire.

Dans ce domaine, l’émeraude soulage des affections variées. Contribuant à conforter le système immunitaire, la pierre émeraude joue donc un rôle notable dans la cure d’infections virales comme la grippe ou l’angine. Son action apaisante sur le système digestif est également reconnue. La pierre émeraude peut aussi aider à apurer le foie et le pancréas. La puissance de cette pierre se retrouve encore dans son action sur les troubles de la vue, comme la cataracte. Les épileptiques et les diabétiques peuvent également trouver un soulagement dans l’emploi de cette pierre. Elle peut encore protéger les articulations et préserver la colonne vertébrale. Son action sur les troubles cardiaques ou les manifestations de la sclérose en plaque est également réputée. D’une manière générale, cette pierre, qui permet une meilleure récupération des facultés physiques, est conseillée aux convalescents.

Symbolique de la pierre émeraude

  • Régénération physique, spirituelle et matérielle.

Traditions de la pierre émeraude

  • Alchimie : La pierre de la connaissance secrète et d’Hermès : le messager des dieux.
  • Chrétienté : La pierre du pape.
  • Noces d’émeraude : 40 ans de mariage.
  • Traditions amérindiennes : renouveau printanier et fertilité.
  • Traditions en Europe à l’époque du Moyen-âge : favorise la grossesse et les vertus aphrodisiaques, favorise l’accouchement et écarte les mauvais esprits.
  • La pierre d’émeraude est la pierre de la jeunesse éternelle.
  • La pierre d’émeraude est aussi la connaissance secrète : tous les préceptes des sciences occultes étaient gravés sur la table d’émeraude. Elle a été enterrée près d’hébron, avec la momie du dieu égyptien Thôt. Elle fut ensuite retrouvée par Sara, la femme d’Abraham (certains disent par Alexandre le Grand).
  • Enfin, les légendes nous disent que la coupe du Graal fut taillée dans la pierre émeraude arrachée sur le front de l’archange Lucifer par Saint Michel lorsque ce dernier se manifesta contre dieu. L’émeraude tomba sur terre et fut offerte à la Reine de Saba par Salomon après l’avoir retrouvé. Bien plus tard, elle fut taillée en forme de calice et était détenue par Nicomède, puis Joseph d’Arimathie ainsi que Jésus-Christ (il se servit de la coupe en émeraude durant la Cène). Dorénavant, c’est le St Graal…

Produits associés à l'Émeraude :

Voir tous les produits