Pierre Corail Rouge

pierre corail rouge

Caractéristiques de la pierre corail rouge

  • Composition chimique : Carbonate de calcium, CaCO3, avec magnésie et substances organiques.
  • Système : Substance organique précieuse.
  • Dureté : entre 3 et 4.
  • Gisements : Archipel de Malaisie, Iles Canaries, Mer rouge, Nord de l’Australie, Méditerranée, Japon, Golfe de Biscaye.
  • Couleurs : Rouge.

Voir les produits associés au corail rouge

La pierre corail rouge, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre corail rouge

Le Corail rouge est connu depuis des siècles par les Hommes. Il a eu de nombreuses utilisations et on lui a prêté différents pouvoirs au fil du temps. On a pu notamment le retrouver en tant que cadeau de naissance, que parure prestigieuses, d’amulette ou encore de médicament pendant la grande époque de la Grèce Antique. Depuis la Préhistoire, et peut-être même avant, l’Homme est fasciné par la beauté et l’énergie que dégage la pierre Corail rouge. Des fouilles archéologiques ont prouvé que l’Homme l’utilisait déjà au Paléolithique. Le Corail a été particulièrement présent dans des civilisations bien précises : les Romains, les Grecs et les Égyptiens. On le trouve sur des objets décoratifs précieux, sur des bijoux onéreux et sur des peintures murales qui valent une fortune aujourd’hui. Pour les Romains, il suffisait de placer un Corail près de son champ pour avoir de bonnes récoltes. De même, la pierre pouvait être efficace pour protéger les marins de la foudre. Au sien d’un foyer, le Corail avait la réputation d’apaiser les tensions entre les différents membres de la famille.

Pendant toute l’époque médiévale, la croyance en ses pouvoirs surnaturels s’est développée et affinée. Pour attirer la fortune et se protéger de la magie noire, il était conseillé de placer une pierre Corail rouge dans sa bourse. Les médecins médicinaux l’utilisaient fréquemment pour soulager certains maux. À l’époque, les épidémies étaient fréquentes. On réduit le Corail en poudre pour en mettre dans la bouillie que l’on donnait aux jeunes enfants. Le minerai était censé les protéger contre les virus. En Italie, jusqu’au XXème siècle, les femmes l’utilisaient pour régler les problèmes de stérilité.

La couleur d’une telle pierre peut faire penser au sang. Évidemment, comme pour le Jaspe rouge et le Jaspe sanguin, les Chrétiens ont eu une certaine attirance pour le Corail. On racontait que c’était le sang du Christ en personne qui a coulé sur cette pierre et qui lui a donné sa teinte originale. Les thérapeutes de l’époque pensaient plutôt que le minerai pouvait stopper les hémorragies et réguler la circulation sanguine. Au Tibet et pour les Amérindiens, le Corail est une pierre sacrée. Il protège du mauvais sort et dégage une force vitale. Dans la religion bouddhiste, il représente un des sept joyaux. Ne vous avisez pas de malmener un Corail rouge là-bas.

Sur l’île de beauté française, les habitants croient à la superstition. Ainsi, le Corail est la pierre parfaite pour se protéger du mauvais œil. On le trouve généralement sous l’appellation « sang de la mer ». À chaque naissance dans la famille corse, un Corail taillé en forme de main est offert à l’enfant pour le protéger et lui porter chance tout au long de sa vie. Cependant, il faut savoir que vous ne pouvez pas vous procurer la célèbre « Main Figa » vous-même. Elle doit impérativement être offerte par un proche qui vous veut du bien pour être efficace. En France, nous avons un certain folklore autour du mariage. Le Corail représente le 11ème anniversaire de mariage. La tradition française veut donc que les époux s’offrent un Corail pour célébrer ce cap et pour se promettre encore plusieurs années d’amour.

Origine et composition de la pierre corail rouge

Le Corail est un animal marin qui a longtemps été considéré comme un végétal. Il a fallut plusieurs siècles d’études pour s’en rendre compte. Ainsi, Ovide, qui est un célèbre poète latin du Ier siècle, a parlé du Corail comme étant une plante molle qui durcissait une fois sortie de l’eau. En 1705, un naturaliste connu observe des polypes vivants sur le Corail. Toutefois, il ne pousse pas sa réflexion jusqu’au bout et il parle seulement de « petites fleurs blanches ». Un siècle plus tôt, Paulo Boccone, un botaniste italien, voulait classer le Corail dans la catégorie des pierres et non des plantes. Au XVIème siècle, la question s’est posée : le Corail est-il un animal ou une plante ?

Finalement, il faudra attendre le XVIIIème siècle pour répondre à cette interrogation. Des scientifiques ont affirmé que le Corail n’est ni un minerai ni un végétal. Il s’agit d’une espèce animale à part entière. Jean André Peyssonnel, médecin marseillais, compare la pierre corail rouge à un petit insecte qui ressemble à une ortie. Le Corail serait donc vivant si l’on en croit ses études. Il serait capable de bouger. Il a fallut plusieurs années à la communauté scientifique toute entière pour le reconnaître. En 1758, le Corail est officiellement inséré dans la catégorie zoologique sous le terme de « Madrepora rubra ». Dans un livre, Jean Baptiste de Lamarck l’appelle Corail rouge et change sa classification.

Officiellement, aujourd’hui, le Corail est une branche des cnidaires (que l’on peut traduire par « ortie » en grec). Cette embranchement contient une multitude d’animaux, comme les méduses et les anémones, qui construisent les récifs coralliens. On reconnaît un de ces membres par les seringues contenant du venin qui sont présentes au niveau des tentacules. Il faut rester vigilant parce qu’elles contiennent du venin capable de paralyser une proie. D’ailleurs, c’est grâce à ce venin que le cnidaire peut se nourrir. Pour l’instant, aucun Homme n’est décédé des suites de la piqûre d’un corail. Cependant, le venin peut déclencher une douleur extrême. Il est recommandé de se tenir loin des massifs coralliens surtout si vous n’êtes pas protégé.

La branche des cnidaires contient plus de 9 000 espèces différentes que l’on peut classer en 3 catégories. La classe la plus importante est celle du corail rouge que l’on appelle scientifiquement « Anthozoaires » (les fleurs-animaux en français en référence à son histoire). Ainsi, dans cette famille, on y trouve plusieurs types de coraux qui se distinguent par le nombre de tentacules présents. Le Corail rouge se trouve en abondance dans la mer Méditerranée et dans l’Océan Atlantique. Toutefois, il est possible de trouver diverses espèces dans différentes zones géographiques. Le Corail aime se loger dans toutes les eaux, à toutes les températures et à des profondeurs parfois inatteignables pour nous.

Toutes les espèces n’ont pas la même valeur sur le marché. La plus recherchée est celle qui vient du Japon. On la trouve à plus de 1 000 mètres de profondeur dans le Pacifique. Elle peut parfois atteindre les 10 kilogrammes. Le Corail rouge qui nous intéresse, quant à lui, ne pèse que quelques centaines de grammes. Il est donc plus accessible. La pierre Corail rouge est appelée ainsi, mais elle ne prend pas toujours une teinte rouge vive. Elle peut se trouver en rose et en blanc également. Des hexacoralliaires peuvent aussi être noirs ou prendre une teinte dorée. Ils sont recherchés parce qu’ils sont extrêmement rares.

Vertus et propriétés de la pierre corail rouge en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre corail rouge sur le plan psychologique

Le Corail est classé dans la catégorie des pierres qui apportent de l’énergie. Il a de multiples propriétés sur le plan mental. On peut notamment citer le renforcement de la confiance en soi dont nous sommes nombreux à manquer. Cette pierre permet aux personnes nerveuses ou trop colériques de se canaliser pour le bien de leurs proches. Elle aide son porteur à combattre ses peurs et ses angoisses en apportant le courage dont il manque pour surmonter ces épreuves. Si vous êtes une personne ambitieuse, cette pierre a la couleur rouge va devenir un indispensable au bureau. Elle va vous aider à atteindre vos objectifs afin que vous progressiez professionnellement.

Sur le plan psychologique, la pierre Corail rouge est connue pour aider celui qui s’en occupe à progresser dans sa vie. Elle va lui faire oublier le passé pour lui ouvrir la porte d’un avenir plus joyeux. Le Corail est un allié capable de vous protéger contre les mauvaises énergies qui oscillent autour de votre tête. En apportant du courage et de la force, le Corail stimule votre état d’esprit. Vous devez plus vigoureux et vif au fur et à mesure de son utilisation. Vous allez être déterminé à atteindre vos buts. Rien ne pourra vous arrêter ou vous démotiver. Vous avez confiance en vous et vous savez que vous êtes capable de soulever des montagnes. Si vous le portez quotidiennement, par exemple sous la forme d’un bijou, les effets sont rapidement visibles.

Les vertus et propriétés de la pierre corail rouge sur le plan physique

Si vous souffrez de problèmes pendant la digestion, le Corail est la pierre qu’il vous faut. Ce dernier est recommandé par les thérapeutes pour lutter contre le mal d’estomac, les coliques et le hoquet. On dit également dans le milieu que la pierre pourrait agir positivement sur le système rénal et sur la thyroïde. La présence du Corail rouge peut devenir indispensable pour la femme qui souhaite avoir un enfant rapidement. Il boosterait la fertilité pour augmenter ses chances de tomber enceinte. De plus, il aide à atténuer les symptômes pré-menstruels et facilite les menstruations.

Riche en calcium, le Corail est bon pour la santé des os et des dents. Il renforce leur solidité dans le temps. De même, il atténue les douleurs au niveau de la colonne vertébrale, améliore la circulation sanguine et le sens de l’odorat.

Symbolique de la pierre corail rouge

  • Inconnue

Traditions de la pierre corail rouge

  • Noces de corail : 11 ans de mariage
  • Grèce : Selon la légende, le corail proviendrait des gouttes de sang de la tête de Méduse lorsqu’elle a eu la tête coupée par Persée et est tombée dans la mer.