Pierre Rhyolite

pierre rhyolite

Caractéristiques de la pierre rhyolite

  • Origine du nom : Issu du grec rheîn et lithos, littéralement « pierre qui coule », elle tient son nom de sa structure fluidale. Ses microlites (petits cristaux) le témoignent lorsqu’ils commencent à se développer avant que la matière volcanique ne se solidifie.
  • Composition chimique : Roche volcanique vitreuse riche en silice et composée essentiellement de quartz
  • Dureté : entre 5.5 et 7
  • Système cristallin : Amorphe
  • Gisement(s) : Les éruptions de laves rhyolitiques sont très rares, à l’exception de ces régions du monde : l’Islande, en Harz, en Saxe, dans l’Esterel ou dans les Vosges
  • Couleur(s) : Très nombreuses, rouge, verte, brune, violette

Voir les produits associés à la pierre rhyolite

La pierre rhyolite, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre rhyolite

Élément minéral à l’exploitation ancestrale, l’histoire et l’utilisation traditionnelle de la pierre rhyolite sont pourtant assez peu connues. La rhyolite appartient au groupe des granites, roches plutoniques magmatiques à la texture grenue, riche en quartz, en feldspaths potassiques (orthoses) et en plagioclases et en micas (biotite ou muscovite). Le granite est l’un des éléments minéraux qui composent l’essentiel de la croûte terrestre. Très résistant, il est beaucoup utilisé en construction sous l’appellation granit, plus particulièrement dans la confection de dallages, de décorations, de plan de travail, de sculptures… On trouve aujourd’hui plus de 500 couleurs de granites différentes, ce qui fait donc de lui un matériau intéressant à l’usage pluriel.

Les granites font partie de la famille des roches dites « intrusives » par opposition à celles dites « effusives », d’origine éruptive comme le basalte. Il se forme en profondeur de la croûte terrestre suite à un refroidissement lent de grandes masses magmatiques mélangées à d’autres minéraux qui cristallisent dans un certain ordre : dans un premier temps les micas, puis les feldspaths et enfin les quartz. Cette cristallisation aboutira par la suite à la formation de plutons, massifs cristallins qui apparaîtront finalement en surface suite au processus d’érosion des sols sous-jacents. D’autres formes de granites quant à eux, naissent de la fusion de la croûte terrestre lors d’une collision entre deux plaques tectoniques. Principalement constitués de minéraux comme du quartz, des micas, biotite ou muscovite, des feldspaths potassiques et des plagioclases, ils peuvent également contenir de la hornblende, de la magnétite, du grenat, du zircon et de l’apatite.

Il existe deux principaux modèles de processus pétrogénétique responsables de la formation des granites. D’une part, la fusion crustale d’assemblages de minéraux à des niveaux de compositions variables de la croûte terrestre ou océanique et qui donne un liquide granitique.Et d’autre part, la fusion mantellique d’assemblages de minéraux ultramafiques, qui donne des basaltes ou des andésites ou diorites. Ces modèles, d’origine mantellique et crustale, sont cependant insuffisants pour expliquer la variété des granites existants dont la formation provient le plus souvent d’une contamination ou d’un enrichissement du magma basique par la silice (Na) et les alcalins (K), éléments chimiques qui composent en majorité l’écorce terrestre. Cette grande variété serait également le résultat du mélange entre des magmas basiques d’origine mantellique et granitiques d’origine crustale.

La grande majorité des granites peuvent donc avoir deux origines différentes, mantellique et crustale, mais ne sont pas incompatibles entre elles : il existe donc un grand nombre d’intermédiaires possibles. Le granite, que l’on retrouve dans la partie inférieure de tous les continents, est donc avant tout le résultat du processus de collision des plaques lithosphériques. Lors de cette collision, il se produit un frottement entre les plaques qui va provoquer un fort échauffement sous la croûte continentale. L’un des moyens les plus efficaces pour évacuer l’énergie résultant de la collision sera soit d’origine thermique, par fusion de la croûte, soit d’origine mécanique, par cisaillements verticaux ou horizontaux. C’est donc cette fusion de la croûte inférieure puis une baisse lente de la température qui va provoquer la formation des granites et l’érosion des sols qui va permettre son apparition en surface. Les granites sous toutes ses formes représentent donc un élément important et central de la croûte terrestre. Dans certaines régions du monde comme l’Afrique du Sud, le nord-est du Brésil et le nord-ouest de l’Australie, ils peuvent constituer jusqu’à 75 % de la surface des sols exposés.

Origine et composition de la pierre rhyolite

La pierre rhyolite, équivalent volcanique du granite, est dans la majorité des cas leucocrate (de couleur claire, rosée ou grise et parfois bleue), mais l’on peut également la rencontrer sous la forme d’une gemme de couleur noire appelée obsidienne, riche en quartz et qui possède les mêmes propriétés chimiques que le verre. Grâce à sa grande résistance à l’usure par frottement, elle était, au temps des Romains, un matériau de premier choix pour la construction des meules pour écraser le grain ou pour aiguiser les outils métalliques. Aujourd’hui, elle est beaucoup utilisée sous forme de granulat, notamment pour les ballasts (le lit de graviers sur lequel reposent les voies ferrées de TGV).

Composée à plus de 71 % de silices, cette roche magmatique présente une faible teneur en fer et en magnésium, et une teneur en alcalin basse, mais variable (une quantité supérieure en feldspath alcalin ferait d’elle du trachyte.). Caractéristique des éléments minéraux cristallisés, la structure microlitique de la pierre rhyolite permet d’observer les minéraux qui la composent à l’œil nu, notamment le quartz (qui contient souvent des inclusions vitreuses), le feldspath et la biotite. Elle appartient au groupe appelé « ignées extrusives » et se forme suite au refroidissement rapide d’une masse magmatique riche en silice SiO2, comme le granite, lorsque celui-ci atteint la surface ou la proche surface.

Selon la situation géographique, ces grandes masses magmatiques peuvent provenir, soit d’une fusion partielle de la croûte continentale soit, le plus souvent, par différenciation d’un magma basaltique provenant de la fusion partielle de la péridotite, constituant majeur du manteau terrestre. Du grec rheîn et lithos , littéralement « pierre qui coule », elle tient son nom de sa structure fluidale, dont témoignent les microlites (petits cristaux) qui commencent à se développer avant que la matière volcanique ne se solidifie. Certaines variétés, comme l’obsidienne, le pechstein, la perlite ou la pyroméride possèdent cependant la particularité d’être entièrement vitreuses, résultat du refroidissement plus rapide de la masse magmatique et donc de l’inhibition de toute forme de cristallisation.

Les couleurs et les formes observées dans ces coulées de lave peuvent être très variables, allant du vert au brun, en passant par toute la gamme du jaune, orange, ocre et caramel. Ces flux de lave peuvent également créer des effets de bandes, de bulles ou entraîner la formation de couches de cristaux, donnant alors des mélanges de couleurs surprenants comme dans le cas du jaspe forêt tropicale. Dans le cas d’une baisse de température très lente, on obtiendra une matière minérale dense et noire avec quelques inclusions dorées comme dans le cas de l’obsidienne, selon la quantité de gaz emprisonnée lors de sa solidification. Les éruptions de laves rhyolitiques sont actuellement un phénomène assez rare, et n’ont été observées dernièrement que dans quelques régions volcaniques comme l’Islande. Mais il existe de nombreux gisements en Harz, en Saxe, dans les Vosges ou dans l’Esterel.

Vertus et propriétés de la pierre rhyolite en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre rhyolite sur le plan mental

Associée à la réussite, à l’abondance, à la prospérité et à l’espoir, la pierre rhyolite aide à aborder la vie avec plus de sérénité et accompagne tous ceux qui ont des projets de vie ou des buts à atteindre, notamment sur le plan financier. Ennemie de la procrastination, elle peut notamment apporter la motivation nécessaire pour avancer dans son travail et guider son propriétaire vers la réussite. Elle permet en outre de laisser libre cours à la créativité et à l’inspiration, très utile lors de la création d’un projet. Elle est donc une partenaire indispensable pour aider à réaliser ses rêves, car elle favorise également la visualisation et la manifestation du désir. En permettant un renouvellement émotionnel, elle favorise la tranquillité d’esprit et apporte calme et positivité tout en éloignant les doutes. Elle permet également de se débarrasser du sentiment d’impuissance et d’avancer avec plus de sérénité vers ses rêves.

Émettant des vibrations chaudes, d’amour pur et de joie, lorsque cette pierre est placée sur le chakra du plexus solaire, siège du pouvoir sacré, elle aide au travail du manque d’estime de soi et du respect de soi-même.
En éloignant les pensées négatives et en favorisant la concentration sur les forces individuelles, elle augmente la confiance en soi et aide à garder une attitude positive dans les situations les plus difficiles. Son utilisation aide à laisser aller ses peurs et ses insécurités et permet donc de se concentrer davantage sur ses forces et ses talents. Fortifiante, elle insuffle une volonté de changer les mauvaises habitudes et de se détacher des addictions malsaines. Elle permet donc sur le long terme d’abandonner certaines attitudes négatives qui peuvent être néfastes.

La vibration de cette gemme est également d’une grande aide pour apprendre à communiquer avec son cœur. Favorisant la compréhension de ses pensées et de ses émotions, elle encourage à s’exprimer et à se manifester plus clairement. Facilitant la communication, elle avantage donc les relations d’amitié, de couple ou familiale, en consolidant les liens qui unissent deux personnes qui s’aiment au travers de leurs échanges. Elle renforcera toutes les choses qui sont une source de bonheur au sein d’une relation, tout en atténuant les faiblesses. La force et le courage d’exprimer ses pensées et ses émotions, permettront en outre d’influencer positivement n’importe quel type de relation et apporteront de manière générale, plus de satisfaction et de contentement dans la vie du propriétaire de cette gemme. La rhyolite est à nettoyer à l’eau claire ou par fumigation de sauge ou de sauge blanche afin de la débarrasser des possibles charges négatives qu’elle aurait pu acquérir lors de son transport. Il faudra également prendre le temps de la purifier après chaque utilisation afin de la débarrasser de la négativité dont elle aurait pu se charger lors d’une séance de lithothérapie. Au cours du temps, la pierre rhyolite va peu à peu se vider de son énergie, il conviendra donc de la recharger régulièrement afin de s’assurer de son efficacité dans le temps. Elle peut être rechargée au soleil (pas de lumière directe) ou en étant placée sur un amas de quartz comme une géode ou un morceau d’Améthyste.

Il est également possible de programmer la rhyolite afin de donner une direction précise aux vibrations qu’elle va emmètre. Pour cela, il suffit de la placer au niveau du troisième œil, de visualiser son objectif et ce que l’on attend d’elle, puis de le formuler à haute voix, au présent et en employant des termes positifs. Si l’on souhaite changer de programmation, il faudra de nouveau purifier la gemme durant 24 h avant sa nouvelle programmation. La programmation n’est cependant pas une étape obligatoire et ne modifie pas ses vertus, elle permet simplement de donner une direction plus précise aux énergies libérées. Il est tout à fait possible de laisser la gemme diffuser sa propre énergie sans la programmer.

Les vertus et propriétés de la pierre rhyolite sur le plan physique

Considérée par nos ancêtres comme un puissant instrument de guérison en raison de sa forte concentration en quartz, la pierre rhyolite peut être utilisée dans le cadre de thérapies alternatives pour aider à soigner un grand nombre d’affections. Bénéfique pour l’organisme en général, elle aide à stimuler ou renforcer les défenses et le système immunitaire. Elle favorise en outre l’absorption des vitamines et renforce et amplifie les efforts menés dans la lutte contre le surpoids.

Connue pour son action détoxifiante et nettoyante, elle améliore le fonctionnement des reins et du foie et représente donc un allié de taille pour les personnes souffrant de calculs rénaux en les aidant à rééquilibrer plus rapidement. La rhyolite peut également aider dans le traitement de certaines éruptions cutanées, notamment les problèmes de peaux d’origine virale, grâce à ses propriétés cicatrisantes. Son action thérapeutique bénéfique sur les vaisseaux sanguins permettra aussi de venir à bout des varices et autres problèmes circulatoires et aurait également un rôle bénéfique contre le vieillissement de la peau.

Symbolique de la pierre rhyolite

  • Inconnue

 

Traditions de la pierre rhyolite

  • Pierre des artistes