Pierre Oeil de Sainte Lucie

Pierre Oeil de Tigre
Pierre Oeil de Tigre
9 mars 2015
pierre onyx
Pierre Onyx
9 mars 2015

Pierre Oeil de Sainte Lucie

Caractéristiques de la pierre oeil de sainte lucie

  • Origine du nom : Issu du nom scientifique « l’astrée rugueuse », étant aussi appelé l’oeil de venus, l’oeil de la vierge ou encore l’oeil de shiva.
  • Lieu(x) : Corse, Pays autour de la méditerranée.
  • Couleur(s) : Blanc, Orange, Rouge, Marron, Pourpre.

Voir les produits associés à l’oeil de sainte lucie

La pierre oeil de sainte lucie, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre oeil de sainte lucie

L’histoire de la pierre Oeil de Sainte Lucie débute avec une légende qui apparaît au 4ème siècle : Lucie qui est une jeune fille de la noblesse, grâce à ses nombreuses prières à la Vierge Marie, parvient à obtenir la guérison miraculeuse de sa mère qui est alors atteinte d’une maladie qui est incurable. Elles viennent prier à la guérison sur la tombe de Sainte Agathe. Lucie fait alors un rêve dans lequel Sainte Agathe lui annonce que sa mère est guérie. Elle lui prédit aussi qu’elle sera une sainte qui sera vénérée à Syracuse. Lucie promet alors à Sainte Agathe sa virginité. Quand elle retourne à Syracuse, Lucie se comporte en grande chrétienne et se débarrasse de tous ses biens. Elle voue un tel culte à Marie qu’elle s’arrache les yeux et les jette à la mer pour éloigner tous ses prétendants et pour ne pas être détournée de sa foi. Tournée entièrement vers la prière, elle réalise par là-même un nombre important de miracles. En réponse à sa dévotion totale, Marie lui rend la vue et lui donne des yeux encore plus beaux et encore plus lumineux. Une autre version raconte qu’en signe d’amour pour son fiancé qui l’avait rejeté parce qu’elle était chrétienne, la jeune femme se serait arraché les yeux et les lui aurait offerts sur un plateau. Une figurine sculptée représente d’ailleurs cette scène. C’est cette dernière version où il est question d’yeux, associée à l’étymologie du prénom Lucie pour la lumière ( lux en latin, luz en espagnol ), qui se perpétue encore et donne à cette pierre qui a une forme d’oeil, des vertus tout à fait exceptionnelles. Cette légende concerne l’opercule du Turbo Rugueux de Méditerranée que l’on trouve sur les bords méditerranéens du côté de Marseille et qui symbolise les yeux de Sainte-Lucie.

Cependant, on peut trouver des espèces d’opercules qui ressemblent sensiblement à l’oeil de Sainte Lucie, dans diverses mers chaudes qui souvent ont des légendes locales un peu similaires, en Asie notamment. Elle se nomme l’oeil de Shiva. On raconte donc que le Dieu Shiva est le Dieu le plus vénéré de la mythologie hindoue. Il représente l’équilibre du monde mais aussi la destruction. Son troisième oeil a le pouvoir de foudroyer ce qu’il regarde, c’est pour cela qu’il le garde toujours fermé. Le dieu décide de marier l’Océan et la rivière Gange. Un enfant qui s’appelle Jalandhara naît de ce mariage. Le matin de la naissance de Jalandhara, la mer se met soudain à s’agiter, le vent se met à souffler très fort et la terre se met à trembler. Les trois mondes semblent reconnaître l’enfant : « Un jour viendra où je prendrai possession des trois mondes, et je chasserai les Dieux de l’Univers ! ». Le jeune enfant veut devenir le maître de l’univers. Il nargue ainsi les Dieux sans s’inquiéter de la colère de leur réaction. Le grand dieu, quant à lui, sourit car il est amusé par le jeune Jalandhara. Il regarde, il observe cet enfant grandir et qui développe une force immense. Jalandhara dompte les éléphants ainsi que les lions, joue avec les volcans. De plus, il arrive à déplacer des rochers immenses d’un seul mouvement. Son désir de posséder les trois mondes est plus haut que les montagnes, plus profond que l’océan. Quand il devient un adulte grand et fort, le jeune homme se marie. Peu de temps après, il va déclencher une guerre d’une violence inouie. Il assassine froidement les Dieux les uns après les autres. Les survivants vont alors voir le grand dieu qui était resté à l’écart. Il leur conseille de s’unir : « Jalandhara est si puissant qu’il peut vaincre chacun de vous individuellement ! Frères, unissez-vos pouvoirs en une seule et même arme terrible ». Les Dieux créent alors un amas d’énergie pure dans lequel chacun y dépose quelque chose. Vishnu y met sa colère, le grand dieu y plonge les rayons de son troisième oeil. Cette énergie pure se transforme en une masse brûlante qui se transforme en un disque de feu. Quand Jalandhara se précipite sur Vishnu et sur les autres Dieux, Shiva lance le disque de feu sur lui. Il lui tranche alors la tête. Mais le grand dieu a lancé le disque avec tellement de force que son troisième oeil tombe sur la Terre. Certains pensent qu’il a volontairement perdu son oeil pour donner sa grande puissance aux hommes. Les petits coquillages représenteraient donc le symbole de l’oeil du grand Dieu et de sa grande puissance protectrice. On raconte aussi que lorsque le tonnerre gronde derrière les nuages, il s’agit en fait de la tête de Jalandhara que l’on entend rouler dans les Cieux.

On retrouve ce minéral surtout dans les mers chaudes comme la Mer de Chine, dans l’Océan Indien ainsi que dans l’Océan Pacifique. Il a une coquille plutôt ronde, il possède une taille de dix millimètres à cent millimètres. Il existe plusieurs espèces de petits coquillages qui le produisent et peut avoir des couleurs différentes. Il possède notamment un côté blanc avec une spirale qui ressemble à celle de l’Oeil de Sainte Lucie et une qui possède une couleur qui peut être marron foncé à orange pâle, ou avec des nuances qui peuvent aller du bleu foncé au vert. Enfin, le côté coloré est très arrondi et ne fait pas penser à une oreille comme l’oeil de Sainte Lucie que l’on trouve sur les plages au bord de la Méditerranée. Il se retrouve souvent dans les commerces. Ils sont importés d’Asie en bijoux finis sous l’appellation œil de Sainte Lucie, le nom n’étant pas protégé.
En Corse, l’oeil de Sainte Lucie est un minéral très travaillé. Il est souvent associé à l’or, à l’argent ou bien encore au corail rouge de Bonifacio pour fabriquer des bijou. Ainsi, de nombreuses bijouteries de l’île proposent des bagues, des bracelets, des pendentif mais aussi des boucles d’oreilles.

Origine et composition de la pierre oeil de sainte lucie

L’ Œil de Sainte Lucie, appelé aussi « œil de Vénus » ou encore « œil de la Vierge » est un opercule minéralisé qui provient d’un mollusque de la famille des gastéropodes Turbinidae. Il s’agit d’un genre de bigorneau plus connu sous le nom de « biou » qui possède une coquille arrondie.

L’Oeil de Sainte Lucie est aussi appelée turbo, astralium rugosum, astrée rugueuse ou astraea rugosa, par les scientifiques.

L’opercule coquillage possède une face blanche avec une spirale et une autre orange chaud vif corail. Le côté orangé chaud , de par sa physionomie, fait penser à une oreille humaine. D’après la legende, la face orangée est le symbole stylisé de la Sainte Vierge, l’autre face blanc symbolise l’Oeil de Sainte Lucie. De structure ovale, l’opercule coquillage possède une taille maximum qui est de vingt-cinq à trente millimètres. Son épaisseur est d’environ cinq millimètres.

Le Turbo rugueux est récolté la plupart du temps par des pêcheurs professionnels. Une fois que l’opercule coquillage est prélevé, le coquillage est remis à l’eau.
La pierre de l’Oeil de Sainte Lucie est utilisée de nos jours sous forme de bijou notamment pour la pratique de la lithothérapie au quotidien afin de pour profiter de ses différentes vertus.

L’oeil de sainte lucie se trouve surtout sur les rivages méditerranéens, notamment à Marseille mais aussi en Corse où on la trouve sur les plages ou en faisant de la plongée à faible profondeur.

Vertus et propriétés de la pierre oeil de sainte lucie en lithothérapie

L’oeil de Sainte Lucie a de nombreuses vertus et propriétés sur le plan mental mais aussi sur le plan physique. Tout d’abord, il agit sur le chakra Racine et sur le chakra du troisième œil, ce qui permet d’éloigner le mauvais œil, les mauvaises ondes et de favoriser la chance. Cette pierre / coquillage apporte protection et joie au porteur. Elle est ainsi considérée comme un porte-bonheur, notamment par les pêcheurs en Corse qui pensent qu’elle porte chance. La pierre oeil de Sainte Lucie favoriserait aussi la prospérité quand il est rangé avec de l’argent. Par ailleurs, se procurer la pierre oeil de Sainte-Lucie favorise la confiance en soi, une foi inébranlable en soi et en ses actes. Cette pierre peut être portée soit en pendentif, ou bien il est possible de se procurer un galet à placer dans une poche ou dans un sac. De cette façon, la pierre oeil de Sainte Lucie apporte à chaque porteur l’aide, la force et le soutien nécessaire pour qu’ils puissent affronter les aléas de la vie et connaître le bonheur. Il permet ainsi d’appréhender l’avenir avec sérénité et calme.

Sur le plan physique, la pierre oeil de sainte lucie possède également de nombreuses vertus. Elle est notamment préconisée en cas de problèmes au niveau des yeux. Elle peut être également recommandée s’il y a des pathologies au niveau de la gorge.

Symbolique de la pierre oeil de sainte lucie

  • Inconnue.

Traditions de la pierre oeil de sainte lucie

  • Non identifiées.

Produits relatifs à l'Oeil de Sainte-Lucie :

Voir tous les produits