fbpx

Pierre Labradorite Blanche

pierre labradorite blanche

Caractéristiques de la labradorite blanche

  • Origine du nom : L’origine provient des termes sanskrits “kanta”, signifiant “aimé”, et “chandra”, signifiant “lune”.
  • Groupe d’appartenance : Feldspaths.
  • Composition chimique : Silicate double d’aluminium et de potassium, KAlSi38O8
  • Système cristallin : Monoclinique
  • Dureté : Entre 6 et 6,5
  • Gisement(s) : Australie, Birmanie, Brésil, États-Unis, Inde, Madagascar, Sri Lanka, Tanzanie.
  • Couleur(s) : Incolore, Reflets blancs, bleutés, jaunes.

Voir les produits associés à la labradorite blanche

La pierre labradorite blanche, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre labradorite blanche

Nous avons fait de multiples recherches pour vous retracer l’histoire et les légendes qui entourent la Labradorite blanche. Toutefois, nous avons trouvé de nombreuses informations qui nous paraissent peu crédibles pour vous les raconter ici. Commercialement, la Labradorite blanche est assez similaire à la Labradorite basique. Cela a été à l’origine de nombreuses confusions au fil du temps. En réalité, beaucoup d’histoires qui concernent la Labradorite bleutée appartiennent à la pierre Labradorite blanche. Nous avons pu approximativement les différencier grâce aux origines des gisements. En effet, il est impossible qu’un Indien ait pu avoir une Labradorite bleutée origine du Canada sur son territoire. Les histoires indiennes parlent donc d’une version blanche uniquement. Les Grecs et les Romains apprécient énormément la Labradorite blanche parce qu’ils lui prêtent une relation avec la Pierre de lune.

La pierre Labradorite blanche tire son nom de sa couleur qui est un blanc laiteux avec des reflets bleus. On la trouve parfois sous le surnom de « hécatolite » en référence à la déesse Hécate qui s’occupait de la Lune. Ses sœurs, Séléné et Artémis, ont également des variétés par exemple la sélénite. Étymologiquement, « chandrakant », qui est son nom sanskrit, peut se traduire par « aimer par la Lune ».

Les Pierres de lune dans l’Antiquité

Aussi appelée Pierre de lune, il n’y a pas qu’une unique sorte que l’on peut trouver sur terre. On en compte une multitude : l’astérie, l’argyrodamas, l’astroïtès, l’astrobale, la céraunie et l’astrion. Nous ne pouvons pas vous présenter les pierres de lune sans évoquer la sélénite qui est transparente, blanche et avec des éclats jaunes. Elle peut vous laisser apercevoir une lune comme un miroir. Jusqu’au Moyen-Âge, la sélénite était confondue avec la Labradorite. Des découvertes archéologiques et une biographie de Pythagore nous indiquent la différence entre ces deux pierres. Un ouvrage ésotérique du Ier siècle évoque aussi la sélénite en la décrivant précisément. Pendant toute l’Antiquité, la Labradorite était essentiellement associée à la fécondité, à la féminité et aux cycles menstruels. En Égypte, cette pierre protège les voyageurs nocturnes.

Dans le royaume cinghalais

Le royaume cinghalais se trouve au Sri Lanka. Dans la langue traditionnelle, son nom veut dire « beauté féminine de la lune ». La pierre nacrée est une richesse de l’île. Selon les croyances locales, cette pierre pourrait favoriser la mousson. Les femmes ont une coutume : coudre des pierres de lune dans les vêtements pour augmenter la fertilité. Les pierres de lune originaires du Sri Lanka désignent également des frises ornementales qui décoraient les temples bouddhistes. Ces dernières servaient à souhaiter la bienvenue. Les sculptures prennent une forme de demi-lune. Ces frises n’ont aucun rapport avec la pierre naturelle. L’extraction du minerai est assez difficile pourtant elle est encore identique aujourd’hui.

Au Moyen-Âge

Au XIIème siècle, l’évêque Marbode est revenu sur les pouvoirs attribués à la sélénite. Selon lui, cette pierre marque les cycles lunaires, née à l’apparition de la Lune et disparaît en même temps qu’elle. Au XIVème siècle, le célèbre Jean de Mandeville va également parler de ses pouvoirs en lithothérapie. Selon lui, la Labradorite éloigne les tempêtes pour protéger les marins en mer. Elle permet aux femmes de se sentir mieux dans leur peau qu’importe leur poids et leur physique.

À la Renaissance

Selon les archives du Vatican, le pape Léon X possédait une sélénite avec une tâche blanche qui formait une lune dessus. Son successeur, Clément VII, avait une héliolite avec une tâche dorée sur le dessus. Selon lui, il marquait le coucher et le lever du Soleil. En 1734, une des premières revues françaises affirme que cela est faux. Ce n’est pas la lune qui change, mais la pierre qui change d’aspect en même temps qu’elle.

À l’époque moderne

En analysant les Feldspaths, les minéralogistes ont cherché à l’identifier, à la classer et à la nommer pour la différencier des autres pierres de lune. La version nacrée des Feldspath sera appelée « adulaire » par l’Ermenegildo Pini qui a trouvé cette pierre dans les Alpes suisses. Pour son propre plaisir, il a demandé une gravure sur une adulaire. Le résultat était époustouflant. Le géologue Dolomieu qui est à l’origine des « Dolomites » en Italie avait une Labradorite blanche constamment sur lui. Apparemment, elle venait directement des ruines romaines. À la fin du XVIIIème siècle, les scientifiques cherchaient à comprendre d’où venait cette pierre.

Deux sortes d’adulaires

Traditionnellement, on va distinguer deux sortes d’adulaires. L’adulaire occidentales vient du Saint-Gothard. Elle est souvent petite de taille, mais elle a un éclat incroyable. Elle peut également présenter des défauts minimes comme des stries qui traversent la pierre en son sein. Par contre, l’adulaire orientale vient de Ceylan. Elle a des morceaux plus épais, plus ternes, mais plus homogènes aussi. L’adulaire des minéralogistes va littéralement s’effacer au profit de la Labradorite blanche dans le milieu de la bijouterie grâce à l’avènement de l’Art Nouveau vers la fin du XIXème siècle.

À cette époque, la nature va être à la mode en bijouterie. Les plus grands bijoutiers vont s’inspirer de la faune et de la flore pour confectionner de belles pièces. René Lalique va par exemple mettre l’accent sur des pierres qui sont méconnues du grand public dont la Labradorite blanche avec qui il adorait travailler. Ses créations sont assez excentriques. Elles séduisent tout de même les personnes qui cherchent à se démarquer. Sarah Bernhardt va porter une broche en forme de libellule avec des ailes taillées dans une Labradorite. Pour en apprendre plus sur l’utilisation de la pierre Labradorite blanche, il faut s’intéresser aux récits indiens ou sri lankais. Là-bas, le minerai évoque la Lune et est très apprécié. Ainsi, il est lié à la pureté et à la féminité. Jusqu’en 1925, la Labradorite blanche était à la mode et était populaire dans les bijouteries traditionnelles.

Origine et composition de la pierre labradorite blanche

Cette pierre est une péristèrite c’est-à-dire une variété d’Albite. Elle a un certain effet d’adularescence. Le minerai est composé principalement de calcium, de sodium et de silicate d’aluminium. La Labradorite blanche a des similitudes avec la forme basique, mais elle provient d’autres gisements. Son fond est toujours blanc transparent, mais les reflets peuvent être mauves, oranges, verts ou encore bleus. La Labradorite classique a un fond gris-bleu uniquement. Toutefois, les caractéristiques sont quasiment identiques.

Dans le commerce, les pierres qui ont un fond blanc sont automatiquement appelées « Labradorite blanche ». Cependant, il ne s’agit pas toujours de la véritable variété. Ces pierres sous une fausse appellation ont des vertus totalement différentes. La seule similitude repose sur la couleur blanche laiteuse. La pierre Labradorite avec une couleur blanche se trouve principalement à Madagascar. Toutefois, il est possible d’en trouver au Sri Lanka, en Tanzanie, en Inde, en Birmanie, en Russie, en Australie et aux États-Unis également.

Le nom de « Labradorite blanche » est surtout utilisé dans le commerce et quasiment pas dans le monde de la minéralogie. Ce terme désigne une multitude de silicates qui appartiennent à la famille des Feldspaths. C’est une variété propre d’orthose. Si elle se présente avec des cristaux purs, on l’appelle « adulaire ». Sur l’échelle de Mohs, la Labradorite a une dureté assez intéressante : entre 6 et 6,5 en fonction de l’origine. La densité d’une telle pierre oscille entre 2,53 et 2,6. La pierre peut aussi bien être translucide que transparente. Elle a un éclat nacré et vitreux. La cassure est généralement conchoïdale, mais elle peut aussi être esquilleuse. Souvent, les cristaux ont des gros grains. La luminescence est faible, mais elle peut devenir bleutée ou orange en fonction de l’exposition et de l’angle de visibilité. La Labradorite a souvent de jolis reflets qui peuvent former une étoile. La structure interne contient des lamelles superposées.

Dans la majorité des cas, la Labradorite est indolore. Plus rarement, elle prend des teintes blanches ou bleues. Dans la définition traditionnelle, la Labradorite a des reflets bleus argentés. Ainsi, on a toujours tendre à croire que les reflets glissent à la surface du minerai. Il faut également ajouter à cela le paramètre des mouvements imprimés. Ce phénomène optique porte un nom : l’adularescence. La pierre Labradorite blanche est une variété bien précise de la famille Labradorite. Cette pierre a des reflets bleus vifs et une transparence incroyable. Si votre pierre est originaire du Sri Lanka, elle est bleue pâle. Par contre, si elle vient d’Inde, elle est beige-brune ou orangée. Cette dernière a également une texture nuageuse.

Vertus et propriétés de la pierre labradorite blanche en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre labradorite blanche sur le plan psychologique

La Labradorite blanche est associée au Yin. Si vous vous intéressez un peu à la médecine chinoise, vous savez certainement que le Yin est associé au principe féminin comme la Lune. Dans cette croyance, la Labradorite représente donc la lumière qui apporte du réconfort dans les ténèbres. Sur le plan psychologique, la Labradorite possède des propriétés curatives capables de soulager les troubles féminins. Elle favorise le bonheur conjugal en renforçant le lien amoureux et la confiance. De même, le désir sexuel revient petit à petit. Vous ressentez le besoin d’être plus sensuel pour plaire à votre partenaire.

Dans la même optique, la Labradorite développe l’intuition et la clairvoyance. Vous devenez capable d’anticiper les problèmes pour trouver une solution avant qu’ils n’arrivent. Des qualités féminines vont devenir plus intenses comme la tendresse, l’instinct maternel, la tolérance et la douceur. Si vous êtes un homme, vous pouvez tout à fait porter un bijou avec cette pierre pour devenir plus sensible. D’ailleurs, ce minerai est recommandé pour calmer les tempéraments un peu trop sévères. Cette pierre attire le bonheur et éloigne les mauvaises énergies pour vous protéger des accidents. Elle est un véritable compagnon de route pour les voyageurs qui s’apprêtent à partir dans des zones reculées.

Les vertus et propriétés de la pierre labradorite blanche sur le plan physique

La Labradorite équilibre et régule le fonctionnement de votre thyroïde. Dans un même temps, elle va équilibrer les hormones pour permettre à la femme d’avoir un cycle menstruel régulier. Pendant la ménopause, ce minerai va vous accompagner pour passer cette période souvent difficile à vivre. Si vous désirez avoir un enfant dans un futur proche, la pierre va également augmenter votre fécondité. Si vous réussissez à devenir mère, la Labradorite va favoriser la montée de lait pour offrir une alimentation équilibrée et saine au nourrisson.

À cause des dysfonctionnements hormonaux, des boutons peuvent apparaître. Grâce à l’effet antioxydant de la Labradorite, ils risquent de disparaître pour que vous puissiez retrouver une peau de bébé. La pierre Labradorite blanche apaise les piqûres d’insectes et plus particulièrement les piqûres de moustiques. De même, cette pierre aide à retrouver le sommeil après une période de troubles du sommeil. Ainsi, vous retrouvez la forme physique et mentale. La Labradorite va favoriser l’élimination des toxines pour que vous retrouviez un certain confort et que vous réussissiez à perdre du poids plus rapidement. Pour en apprendre plus sur l’histoire de cette Labradorite, vous pouvez consulter la fiche qui concerne la Labradorite classique originaire du Canada et découverte par les Inuits.

Symbolique de la labradorite blanche

  • La labradorite blanche est la pierre d’Aphrodite.

Traditions de la labradorite blanche

  • Grèce : La labradorite blanche développait irrésistiblement le désir passionné, la fécondité, le plaisir des sens.
  • Noces de Muguet : 13 ans de mariage