Pierre Jaïs

Pierre Jade
Pierre Jade
9 mars 2015
Pierre Jaspe
Pierre Jaspe
9 mars 2015

Pierre Jaïs

pierre jais

Caractéristiques de la pierre jais

  • Origine du nom : Issu étymologiquement de la ville et de la rivière Turque, la pierre de Gagès.
  • Groupe d’appartenance : Lignite
  • Composition chimique : Charbon de bois fossile.
  • Système cristallin : Sans
  • Dureté : entre 2 et 2.5
  • Gisement(s) : Angleterre, Espagne, France, U.S.A.
  • Couleur(s) : Noir intense, et brillant par polissage.

Voir les produits associés au jais

La pierre jaïs, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre jaïs

Le Jais est l’un des plus anciens minéraux de la planète et on estime qu’il est âgé de 208 à 144 millions d’années. A bien des égards, il ressemble à l’ambre mais provient surtout d’une roche sédimentaire sur laquelle on trouve des restes de plantes fossilisées. Cette roche fine a été travaillée dès l’âge de Bronze et de nombreuses civilisations lui ont apporté son heure de gloire au fil des années. Dès le IIe millénaire avant J.C., elle est prisée en Angleterre, où l’on trouve les meilleurs gisements du monde. Les Romains ne tardent pas à la faire voyager jusqu’à Rome où elle est très appréciée pour fabriquer des bijoux. Avec le Moyen-Âge et le développement des religions monothéistes, on apporte une nouvelle dimension à la pierre de Jais qui commence à être incorporée aux bijoux et statuettes religieuses. Sa symbolique est la même de l’autre côté de l’Atlantique : des fouilles ont dévoilé l’existence d’amulettes de protection chez les indiens.

La véritable heure de gloire de ce minerai arrive en Europe au XIXe siècle. A cette époque, les Anglais ont un centre de production dans le Yorkshire et exportent leurs roches dans le monde entier car elles sont considérées comme étant les plus belles du monde. D’autres gisements sont vendus pour assurer la production mondiale : aux Asturies en Espagne, dans le sud de la France, en Russie, en Chine ou encore en Californie. La finesse particulière du minéral en fait un produit particulièrement difficile à industrialiser et pour produire des bijoux et figurines de qualité, les tailleurs, sculpteurs et bijoutiers développent des techniques professionnelles destinées à travailler leur matériau. Ils sont nombreux à se regrouper à Compostelle pour y vendre des accessoires religieux, des crucifix ou des médailles d’affliction. De manière plus générale, le jais était utilisé pour les bijoux destinés au deuil et en France, c’est le seul modèle que l’on pouvait porter après un décès au XIXe.

Le minerai précieux connaît un essor fulgurant pendant toute la période victorienne et ce jusqu’au début du XXe : en Indochine, on dénombre 6,2 millions de tonnes pour la seule année 1895. L’intérêt s’étiole après la première guerre mondiale et les tailleurs et petits commerces ferment les uns après les autres. Les derniers ont disparu dans les années 1950. Aujourd’hui, cette perle particulière connaît un nouveau regain d’intérêt et certains orfèvres ont retrouvé les savoir-faire séculaires pour proposer un bijou de qualité ou des effigies religieuses dignes de l’époque victorienne. Les formes restent traditionnelles : coquilles, statuettes de saint Jacques, pendentifs, bénitiers, rosaires et chapelets.

Les légendes qui entourent la pierre Jaïs

L’éclat de métal très particulier de la lignite ont poussé les civilisations à lui donner des fonctions magiques et son port est autant recommandé pour certaines afflictions que déconseillé en raison de mauvais présages. Sa couleur l’associe à l’élément Terre et elle a la faculté de s’électriser quand on la frotte. Dans les tombes préhistoriques, on estime que le minérau était utilisé pour garder les os des morts et assurer leur défense. En Grèce Antique, on portait ce bijou pour s’attirer les faveurs de la déesse Cybèle, responsable de l’accroissement et des végétaux. Cette croyance était particulièrement suivie par les jardiniers, pendant des siècles.

Dans l’Angleterre du Moyen-Âge, elle était utilisée par les femmes de pêcheurs en tant que protecteur magique à brûler dans le feu de la cheminée. Ce geste avait pour but de protéger leurs maris absents des colères de l’océan. Plus généralement à cette époque, les bijoux de ce type sont considérés comme des amulettes protectrices ou des bijoux de deuil. Si elles sont utilisées dans ce but, les perles ont pour réputation d’engloutir un morceau de l’âme de celui qui les porte. Leur utilisation était parcimonieuse car on pensait que si elles tombaient entre de mauvaises mains, il était possible de manipuler le propriétaire des bijoux. Elles contiennent également certaines émulations négatives du passé dont il n’est pas toujours bon de garder le souvenir. Son côté plus négatif concerne sa réputation auprès des amateurs de sorcellerie et de sacrifices. A Stonehenge, les couteaux utilisés dans les sacrifices rituels étaient taillés dans du jais à l’éclat de métal noir.

Origine et composition de la pierre jaïs

Le nom du jais provient du latin gagâtes, pierre de Gages, une ville en Lycie, région historique située dans l’actuelle Turquie. Là-bas, on a trouvé la présence d’une roche noire proche du bitume. Le terme gagates, répété par un homme nommé Pline l’Ancien, a donné « iaiet » et « jayet » en vieux français, puis sous sa dénomination actuelle dans le français que l’on parle aujourd’hui. Le terme jayet est également usité en Suisse romande. Gagat est resté le mot en allemand, mais les Anglais préfèrent actuellement Jet, après avoir désigné le minerai sous les noms de « geate », « geat » et « jeat ». Jusqu’à il y a une centaine d’années, le jais était parfois connu sous l’appellation d’ambre noir, car on en trouve également dans les gisements d’ambre et il possède des facultés électriques souvent équivalentes. Le minéral provient de débris végétaux transformés en charbon dans un milieu vaseux, suivie d’un compactage. Il se rencontre dans des schistes à l’aspect de bitume qui se présentent en plaquettes assez peu volumineuses (il faut compter de 2 à 15 cm d’épaisseur environ). La formation du minéral est due à l’action de la pression océanique sur la roche, elle-même composée de restes de plantes fossilisés.

Il s’agit d’un matériau amorphe avec un indice de réfraction d’environ 1,66. Sa densité est d’environ 1,3 (par rapport à l’eau), et son éclat va de l’aspect cireux à celui de verre.
Lorsque brûlé avec une aiguille chauffée, il a la particularité de dégager une forte odeur de charbon. Pour le distinguer d’une quelconque imitation, il est conseillé de tirer un trait avec, qui doit être de couleur brune. Au XVIIe et XVIIIe siècle, le travail de ce minerai naturel a constitué l’une des activités artisanales principales dans certaines régions européennes, comme dans le pays d’Olmes, dans le département français de l’Ariège, où plusieurs « moulins à jayet » fonctionnent grâce à l’énergie hydraulique.

Vertus et propriétés de la pierre jaïs en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre jaïs sur le plan mental

Historiquement, la pierre de jaïs est considérée comme la pierre de deuil ultime, qu’elle soit utilisée en collier ou en bracelet. Elle est réputée pour aider à supporter les chagrins liés à la mort mais aussi la solitude. Elle peut aider à sortir de la dépression et à naviguer à travers des changements positifs. La conscience physique peut également être renforcée contre le mauvais oeil. De manière plus générale et moins pragmatique, la jaïs est une pierre qui éloigne les mauvais esprits et les émulations négatives. Elle préserve du mauvais sort et peut constituer une bonne défense en cas de maléfice ou d’entité inconnue. On peut faire porter une gourmette ou un collier à un mourant pour l’aider à passer de l’autre côté et le minerai à l’aspect de verre est aussi vendu et utilisé comme un outil de communication avec l’au-delà par les personnes dotées de dons de médium. Attention toutefois, cette utilisation particulière doit être exercée avec prudence et pas plus de quinze minutes, sous peine de s’attirer le mauvais oeil.

Pour un rituel de protection, cette lignite peut être placée entre deux bougies chandelles blanches ou portée en bracelet : elle absorbe les énergies négatives et peut servir de protectrice pour la maison quand elle est placée au coeur du logement. Le minerai unique peut aussi être utilisée pour la santé mentale et physique. Placé momentanément sur l’estomac d’un nourrisson, il peut par exemple le protéger durablement contre tout effet négatif. On l’utilise aussi pour éloigner les mauvais rêves et s’assurer une nuit de sommeil reposante : dans ce cas, il faut un placer un morceau sous l’oreiller ou le suspendre avec un fil ou un morceau de métal au-dessus du lit ou accroché à la tête de lit. Pour écarter les dangers pendant un voyage, on peut aussi porter une amulette de minerai naturel.

D’un point de vue psychique, on peut également utiliser ce minéral à son avantage. Pour cela placez de petits morceaux de Jaïs en copeaux dans une bouteille remplie d’eau, laissez-la sous le soleil pendant plusieurs heures jusqu’à ce que l’eau devienne plus chaude. Vous pouvez filtrer et boire ce liquide juste avant d’essayer d’entrer en contact avec votre psyché. De petites quantités réduites en poudre peuvent aussi être ajoutées à des encens liés au psychique ou peuvent être mises immédiatement comme encens sur un charbon ardent. Dans ce cas, la fumée sert de support pour la voyance. Pour accompagner un mourant dans son voyage, on peut aussi utiliser le minerai en association avec de l’azurite, du lapis lazuli ou un saphir bleu intense. On veillera cependant à garder sur soi ou au niveau de la plante des pieds un grand cristal de tourmaline noire (schorl) ou à défaut une obsidienne pour revenir sans difficulté de ce voyage d’accompagnement.

Les vertus et propriétés de la pierre jaïs sur le plan physique

En lithothérapie, le jais soulage les douleurs dentaires, l’acidité gastrique, les douleurs d’estomac et les maux de tête. Il aurait également des fonctions préventives contre l’épilepsie en le portant avant de connaître des crises. Ce minerai unique a également la faculté d’apaiser les inflammations : notamment pulmonaires. Il soulage également les douleurs dentaires et les maux de tête excessif.

Placé sur le Chakra du plexus solaire avec un pendentif en maille, il apaise l’acidité gastrique et favorise la régulation de tout le système digestif, notamment des intestins. Lorsqu’elle est portée en continu en pendentif ou gourmette en maille, la pierre jais à la couleur de métal noir prévient la maladie en maintenant un bon flux d’énergie dans le corps.

Symbolique de la pierre jaïs

  • L’aigue-marine représente la bouche comme l’organe de communication et d’insufflation de l’âme.
  • Elle représente le lieu de passage des nourritures terrestres, des sources spirituelles, de la parole et du souffle de vie.

Traditions de la pierre jaïs

  • Pierre de protection des marins, des voyageurs à travers les océans et les plus petits cours d’eau
  • Celtisme : Matrice originelle de la vie (représente la mer / la mère).
  • Moyen Âge : L’Aigue-marine était portée en colliers contre les maux de dents.