Pierre Feldspath

pierre feldspath

Caractéristiques de la pierre feldspath

  • Origine du nom : Issu des noms allemands « feld » et « spath » signifiant respectivement « champ » et « pierre fragile »
  • Groupe d’appartenance : Feldspath
  • Composition chimique : Dépend de la pierre
  • Dureté : Dépend de la pierre
  • Système cristallin : Dépend de la pierre
  • Gisement(s) : Presque partout dans le monde suivant la pierre
  • Couleur(s) : Toutes les couleurs du spectre

Voir les produits associés à la pierre feldspath

La pierre feldspath, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre feldspath

La pierre Feldspath fait en réalité partie d’une famille qui comporte plusieurs minéraux. Une série isomorphe est divisée en deux sous-familles : les plagioclases et les alcalins. Le point commun entre ces familles est la structure cristalline. Cependant, elles sont différentes concernant la formation et les éléments. Dans tous les cas, toute la famille est formée de petites couches avec des matériaux différents. Les Feldspaths sont réputés pour être les minéraux que l’on peut trouver le plus dans la croûte terrestre.

Plusieurs pierres connues en lithothérapie appartiennent à la famille des Feldspaths : la labradorite, la pierre de soleil de l’Oregon, la pierre de soleil, les pierres de lune, l’andésine, l’orthose et l’amazonite. Ces pierres ont pour particularité d’être de former des phénomènes optiques comme expliqué ci-dessous visible sur une photo et parfois à l’oeil nu.

Origine et composition de la pierre feldspath

Une telle pierre est un minéral appartenant à la famille des tectosilicates. Elle est essentiellement composée d’aluminosilicate de sodium, de calcium et de potassium. Les Feldspaths sont en vérité plusieurs variétés comme le microcline (synonyme de potassique) et l’anorthite (synonyme de calcique). Les deux sous-catégories qui appartiennent à la famille sont en réalité bien distinctes. D’un point de vu optique, les alcalins ont tendance à être translucides et la teinte oscille entre le rose et le blanchâtre à cause de sa richesse en alcalins (Na+ et K+). Au contraire, les plagioclases sont caractérisés par une absence de potassium K+ et par la présence de calcium Ca2+. Ces derniers représentent une solution solide dont les pôles sont appelés l’anorthite et l’albite. Les alcalins sont quant à eux constitués d’une série continue dont les pôles sont appelés l’albite et l’orthose. Cette série continue est visible à haute température. À basse température, seule une miscibilité partiellement apparaît.

La famille des feldspaths est certainement le groupe de minéraux le plus abondant dans la croûte terrestre. Généralement, les cristaux sont automorphes, bien développés et présentent des macles. Grâce à une dureté allant de 6 à 6,5 sur l’échelle de Mohs, la pierre est capable de faire des dégâts. En effet, elle peut rayer le verre, mais elle peut aussi être rayée facilement par une lame d’acier dur comme une scie à métaux. En combinant l’alcalin et un autre minéral, il est possible de créer des pierres plus acides comme les granites, les trachytes, les rhyolites et les syénites. Les plagioclases ont la particularité de pouvoir créer des diorites, des tonalites, des syénites et des gabbros. Dans les microlithiques, il est courant de trouver des basaltes et des andésites. Les alcalins sont sodi-potassiques. Si l’on en met un à haute température, les deux pôles sont miscibles. À température ambiante, la miscibilité est limitée. À l’équilibre, il est possible de voir des fragments sodiques ou potassiques visibles à l’oeil nu ou grâce à un effet sur une photo.

La pierre tient son origine des noms allemands « feld » (champ) et « spath » (pierre fragile). C’est un minéral composé d’alumine, de silice et d’une base comme la chaux, la soude ou la potasse qui est en inclusion. La pierre feldspath a un aspect brillant. Sa texture est lamelleuse. Elle peut facilement se briser avec un marteau par une petite inclusion. Elle est souvent composée de fragments réguliers. Ces derniers ont 4 faces perpendiculaires et 2 obliques qui sont beaucoup plus ternes. Les obliques ne peuvent pas se briser par l’acier. Au contraire, ils sont capables de rayer l’acier et le verre. La pierre est responsable de la constitution de roches éruptives comme le granit et le gneiss. Grâce à la pression atmosphérique, la pierre feldspath contient de l’acide carbonique capable de produire de l’argile, de la chaux et de la soude. Ce phénomène de transformation se réalise au fur et à mesure du temps. C’est pendant cette période que la pierre est capable de former des granitiques. Les différentes pierres de la famille se distinguent donc par des bases différentes dans la formation.

  • L’orthose est formé à base de potasse. Cette pierre se divise aussi en plusieurs familles : l’adulaire qui est limpide et nacré et l’amazonite qui est de couleur verte.
  • La pierre de soleil est réputée pour être aventurinée à cause de ses petites lamelles de fer qui sont intercalées dans sa masse.
  • L’albite est souvent d’une couleur blanche ordinaire. C’est une pierre qui est constituée de soude. D’ailleurs, les trachytes sont exclusivement formés de soude.
  • L’anorthite est créé à partir de chaux. C’est le plus lourd de la famille et celui qui est capable de fournir du calcaire lorsqu’il se décompose.
  • La labradorite est à la fois composée de soude et de chaux. La pierre est facilement trouvable dans la région du Labrador au Canada. Elle a aussi un rôle à jouer en ce concerne la formation des pierres issues des éruptions notamment les basaltes. Dans ces roches, les pierres semblent être des feldspaths mélangés à d’autres matières.
  • Le pétro-silex appartient aussi à la famille, mais il semble être une variété d’une des espèces ci-dessus. Il comporte également d’autres corps et macles qui sont responsables de sa couleur. La cassure peut être écailleuse, cireuse ou cornée. Cette pierre peut rappeler les silex, mais la matière n’est pas tout à fait la même.
  • L’oligoclase appartient à la deuxième sous-famille. Cette pierre oligoclase peut se trouver dans des météorites.
  • Le jade vert est connu pour son étrange ténacité. Il est particulièrement apprécié en Chine pour la création d’objets décoratifs et la gemmologie. On a tendance à dire que la pierre jade est un mélange de labradorite et de diallage.
  • Le sanidine est composé principalement de potassium. Cette pierre sanidine est appréciée en bijouterie.
  • Le kaolin est quant à lui un véritable feldspath. Il provient de l’altération d’une roche granitoïde et de quartz. En perdant sa base alcaline et une partie de son acide silicique, cette pierre est devenue un silicate alumineux puis une argile blanche. On l’utilise fréquemment pour faire de la porcelaine et des gemmes.
  • D’autres pierres comme la ponce, la rétinite, la pierre de lune, la perlite, le microcline et l’obsidienne appartiennent aussi à cette grande famille. Une autre peut aussi être assimilée sous le nom “les feldspathoïdes”. Ce sont en réalité des feldspaths qui se sont détachés dans les éruptions modernes.
  • Le leucine est trouvable facilement dans les laves du Vésuve. Il est composé de silicate d’alumine et de potasse.
  • La lazulite qui peut prendre différentes teintes est complexe, mais elle est principalement formée à partir de soude et d’alumine notamment pour la gemmologie.

Le rôle de ces pierres est important dans la croûte terrestre de la Terre. Elles sont à l’origine d’un grand nombre de pierres et de gemmes.

Vertus et propriétés de la pierre feldspath en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre feldspath sur le plan mental

Sur le plan émotionnel, la pierre est capable de permettre à son porteur de se reconnecter à lui-même. La pierre va l’aider à lever les obstacles qu’il peut rencontrer et à éloigner les émotions négatives qui peuvent influencer ses décisions. Elle est efficace pour mettre en lumière ses priorités. Ainsi, le porteur retrouve de l’authenticité et de la pureté dans ses relations avec les autres. La pierre lui fait lâcher les armes et lever ses défenses lors d’un conflit émotionnel.

Sur le plan mental, la pierre permet à son propriétaire de retrouver de la douceur et de la sérénité. Il va ainsi pouvoir se construire des bases solides et authentiques pour se forger une personnalité unique et durable.

Sur le plan spirituel, le Feldspath est capable d’ouvrir les yeux sur ses priorités pour mettre les détails et les choses moins importantes sur le côté. La pierre offre à son propriétaire un sentiment féminin qui se trouve être enveloppant et réconfortant.

Symbolique de la pierre feldspath

  • Multiples (dépend de la pierre)

 

Traditions de la pierre feldspath

  • Multiples (dépend de la pierre)