Pierre Diopside

pierre diopside

Caractéristiques de la pierre diopside

  • Origine du nom : Issu du nom grec « Di » (un dieu grec) pour deux et « opsis » pour face, aspect ou vue, littéralement « deux faces » ou « deux aspects »
  • Composition chimique : Oxyde d’aluminium hydroxolé, AlOOH
  • Dureté : entre 6 et 7
  • Système cristallin : Orthorhombique
  • Gisement(s) : Autriche, Grèce, Suisse, Turquie
  • Couleur(s) : Incolore, Blanc, Beige, Rose pâle, Vert

Voir les produits associés à la diopside

La pierre dioside, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre diopside

Le tashmarin est une pierre chromifère verte clair qui vient originellement de la région ouïghoure, dans la province du Xinjiang, plus précisément des monts Tien-Shan (littéralement : « monts célestes »). Le tashmarin a une coloration moins saturée, à cause de sa plus faible concentration en chrome. Les violanes sont des pierres bleues tirant sur le violet. Leur coloration leur vient du manganèse présente en quantité importante. Ces pierres sont originaires du nord de l’Italie, du village de Saint-Marcel dans le Val d’Aoste. Le diopsider étoilé vient d’Inde, il est nommé ainsi à cause des quatre rayons présents sur sa surface. Il est possible d’en trouver nommés « étoilés noir » en raison de leur coloration noire, voire noir verdâtre. Ces pierres ont donc une sorte d’étoile sur leur surface : une branche verticale et une branche horizontale. Il paraît que certains de ces minéraux sont magnétiques. Sachez que si vous en trouvez un, il faudra le tailler ou le faire tailler en cabochon (un polissage important pour créer une surface bombée) pour faire apparaître l’étoile

Les pierres diopsides de Russie ont une coloration plus foncée et intense que le tashmarin, qui tire parfois légèrement sur le bleu. Cette touche de bleu donne à la pierre une finesse et une profondeur semblable à la pierre précieuse bien plus connue et cotée. Sachez que ce type de pierre est très rare et est riche en chrome, d’où sa couleur. Son origine est tout aussi intéressante que sa coloration et sa beauté : cette pierre vient Sibérie orientale, une des régions la plus froide de l’hémisphère nord, et plus précisément de Yakoutie. Sa similitude avec la tsayorite et d’autres pierres lui a permis de conquérir le marché russe en un rien de temps, dès la fin des années 1980.

Après la chute de l’URSS, cette pierre est exportée dans le monde et est aujourd’hui aussi appréciée que l’alexandrite ou le diamant, car est jugé comme une alternative moins onéreuse que les autres pierres de la même teinte. La Yakoutie est aussi la région d’où viennent 99% des diamants russes, et puisque ce minéral est très présent dans le manteau terrestre et souvent trouvé dans les mines de diamants, sa présence indique souvent celle de pierres précieuses. Ce minéral a été décrit pour la première fois par José Bonifacio de Andrada e Silva, un brésilien, en 1800. Toutefois, si ces minéraux sont trop grands, leur couleur devient sombre, et n’est donc plus aussi intense et éclatant que l’émeraude, ce qui oblige à se limiter à des pierres de deux carats ou moins.

Néanmoins, une taille experte peut corriger le problème, mais cela est assez rare. Sachez aussi que cette pierre se raye facilement et est assez fragile : si vous voulez en faire un bijou, faites-la monter en boucles d’oreilles ou en pendentif plutôt qu’en bague pour pouvoir la conserver le plus possible. De nouvelles mines ont été découvertes depuis, notamment au Pakistan, mais il semble que les plus belles pierres proviennent toujours de Sibérie. Cependant, malgré une présence importante de ces pierres, les mauvaises conditions climatiques rendent l’exploitation minière difficile, ce qui raréfie la production et fait monter les prix. Certaines cultures ont coutume de dire que sa coloration est associée à la paix et à la tranquillité : en soirée, celui qui dort avec cette pierre sur le front s’assure un sommeil et des rêves agréables. D’autres mythes peuvent dire que cette pierre est tombée de l’arbre de vie, la tradition veut donc que les défunts soient enterrés avec pour assurer leur réincarnation.

Origine et composition de la pierre diopside

Comme dit plus haut, le premier à décrire cette pierre est un minéralogiste, José Bonifácio de Andrada e Silva, qui le nomme. Ce type de pierre peut se trouver un peu partout dans le monde : Au Brésil, aux Etats-Unis, au Canada, en Finlande, en Italie, au Kenya, à Madagascar, en Afrique du Sud, au Sri Lanka, en Inde, au Pakistan ou encore en Birmanie. Pour être plus précis sur sa composition, ces pierres sont des silicates de calcium et de manganèses, leur coloration leur vient du chrome ou du fer, selon l’origine de la pierre : le fer est présent dans ceux originaire d’Afrique, d’où leur coloration virant sur le jaune. Toutefois, certains peuvent d’être d’une autre coloration : blanc, gris, noir, brun, bleu, pourpre voire incolore. Sa composition chimique est CaMgSi2O6, c’est donc un silicate calcomagnésien à la dureté allant de 5.5 à 6.5 sur l’échelle de Mohs.

Des cristaux de grandes tailles, allant jusqu’à 50cm, peuvent être trouvés, mais ils ne sont que rarement entièrement exploitables afin de créer des pierres de qualité gemme. Il a un trait blanc et un éclat vitreux. Son nom vient du grec « Di » (un dieu grec) pour deux et « opsis » pour face, aspect ou vue, littéralement « deux faces » ou « deux aspects », pour souligner les différents aspects et les différentes vues que la pierre offre sur ses faces, notamment lorsqu’elle est prise en photo. En effet, la prendre en photo permet de révéler différentes visions de la pierre.

Pour les pierres diopsides de Russie, ils ont originellement été nommé diopside chromifère, mais cela a été jugé peu élégant, d’où le changement. Ces pierres ont aussi été longtemps nommés émeraudes de Russie à cause de leur coloration, mais puisqu’elles ne font pas partie de la famille de béryls, elles ne peuvent être nommé ainsi. Puisque cette pierre est difficile à reconnaître, elle est appelée de nombreuses façons : serbelite, acantoide, alalite, coccolithe, dekalbite, fassaïte, kokkolith, leucaugite, maclurite, malacolite, mussite, prothéite, pyrgome, pyroxène blanc, pyroxène granuliforme, pyroxène gris verdâtre ou encore sahlite. Il est possible que vous trouviez le diopsider sous le nom de « pierre de larme », car cette pierre est supposée provoquer la venue de larmes qui permettent de soulager la tristesse et purifier les peines. Certains la considèrent comme la pierre de naissance du mois de mai, aux côtés de l’émeraude, mais cela n’est pas reconnu par tout le monde. Pour qu’il soit considéré comme pure, il faut qu’il soit « pur à l’œil » c’est-à-dire qu’à 15cm de distance, il n’y a pas d’imperfection ou d’inclusion visible à l’œil nu. Cette pierre étant très fine, plus sa taille est grande plus elle perd de son éclat, c’est pour cela que la plupart des pierres ayant une qualité gemme ne dépassent pas les deux carats, voire un carat. Il est extrêmement rare de trouver des pierres de bonne qualité supérieure à cinq carats, et elles sont hors-de-prix.

La plupart du temps, lorsque quelqu’un parle du diopside, il parle des chromifères, car c’est la pierre la plus recherchée sur le marché. Cette pierre s’est répandue sur le marché depuis la fin des années 1980, donc depuis peu de temps (en comparaison à d’autres pierres précieuses). Les bijoutiers la vendent la plupart du temps en temps que pierre précieuse et non en tant que pierre semi-précieuse. Ces pierres sont la plupart du temps proposés en forme ronde, brillant et à degrés. D’autres formes peuvent être proposées, mais le prix de la pierre sera plus important. Si vous devez en choisir un, intéressez-vous à sa pureté et à sa coloration. Puis portez votre attention sur la forme et l’apparence générale. Même si cela peut vous paraître contre-intuitif, une petite pierre aura souvent une qualité supérieure, car la couleur sera plus profonde et intense. Ces pierres sont très belles montées en bijou, ou en bouquet, ou simplement en pierre d’accompagnement. Les minéraux dits « étoilés noir » sont aussi recherchés, pour leur ressemblance au saphir noir étoilé. Attention donc aux contrefaçons !

Enfin, étant une pierre assez rare, la violaine est de plus en plus recherchée pour sa coloration peu répandue. Les variétés de diopsides :

  • Le bailkalite, qui a une coloration sombre
  • Le fedorovite
  • Les chromo diopsides, qui ont une coloration verte, la plus répandue
  • Le tashmarin, qui est une variante provenant de Chine dont la coloration est beaucoup plus claire.
  • Le lavrovite, qui a une coloration vert pomme
  • Le schefférite
  • Le traversellite
  • Le violane qui a une coloration violette à bleu pale, et provient uniquement d’Italie.
  • Les diopsides étoilés, qui peut être étoilé par des inclusions. Cette variété est souvent faussement nommée saphir noir étoilé des Indes

Vertus et propriétés de la pierre diopside en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre diopside sur le plan mental

En lithothérapie, les pierres diopsides servent souvent pour apaiser les personnes qui peuvent présenter des traumatismes survenus dans l’enfance car elle permet de prendre du recul sur les évènements et de lâcher prise pour réussir à vivre dans le présent. Elle également utile lors de chocs émotionnels ou pour réussir à prendre une décision importante, en cas d’engagement contractuel par exemple. Si vous pratiquer la méditation, cette pierre pourrait vous être utile : elle vous permet de libérer votre esprit de et de prendre du recul sur votre vie. Ces minéraux sont également des pierres qui favorisent l’intuition et la compassion. Elle peut donc servir à apaiser les troubles psychologiques. Il aide à calmer les chocs affectifs avec une stimulation des facultés d’analyse et de l’intelligence lorsqu’il est appliqué au chakra du cœur.

Il permet de s’enraciner dans le moment présent et donc de cesser de se préoccuper du passé et de ses traumatismes, ses tristesses, etc. Il est donc intéressant de s’en servir en soirée, une fois la journée passée, pour laisser partir tout le stress accumulé. Celui qui se sert de diopsides pourrait aussi améliorer ses dons divinatoires et ses visions, et faire des choix plus facilement.

Les vertus et propriétés de la pierre diopside sur le plan physique

Ces minéraux ont un effet sur la santé d’une façon générale : ils préviennent l’apparition des troubles, notammentau niveau du sang. Ils permettent de réguler l’alcalinité et l’acidité du sang, et d’améliorer l’état des globules rouges et blancs dans le corps. Ils permettent de réduire les problèmes de plaquettes et de cholestérol. Ils aident aussi à renforcer les os en facilitant la recalcification. Cette pierre est aussi connue pour être très efficace sur les personnes pouvant présenter des troubles du métabolisme et pour les traiter très rapidement.

Symbolique de la pierre diopside

  • La sève de la vie.

Traditions de la pierre diopside

  • Non identifiées.