Pierre de Sang

pierre de sang

Caractéristiques de la pierre de sang

  • Origine du nom : Elle fut nommée ainsi parce qu’elle donnait des éclats de couleur de sang lorsqu’elle était disposée dans un vase rempli d’eau sous la lumière du soleil.
  • Groupe d’appartenance : Quartz microcristallins
  • Composition chimique : Dioxyde de silicium SiO2
  • Dureté : Entre 6,5 et 7
  • Système cristallin : Rhomboédrique
  • Gisement(s) : Australie, Brésil, Chine, Etats-Unis
  • Couleur(s) : Vert sombre piqueté de points rouges, nuance de jaune.

Voir les produits associés à la pierre de sang

La pierre de sang, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre de sang

La pierre de sang, ou héliotrope est un minéral de couleur vert profond et terreux, parsemé de tâches de couleur rouge. Durant l’Antiquité, ce joyau était très recherché et très apprécié car considérée comme le plus beau des joyaux. On peut aussi la trouver sous le nom de pierre « du Christ » ou « du Soleil ». La pureté du sang, la vie, la vitalité, la force, la passion et le courage émanent de ce minéral, c’est pour cela que souvent ce joyau sert de talisman, et semble avoir un pouvoir mystique voire magique et un pouvoir de protection pour celui qui le porte. Durant l’Antiquité et le Moyen-Age, elle a été vénérée et surnommée « porteur de pluie », car elle était vue comme un joyau permettant de prévoir les tempêtes et de contrôler la pluie et le vent afin de protéger les récoltes des sécheresses ou de sauver les marins et les navires des tempêtes.

Le jaspe vert et brun étaient considérés comme les minéraux les plus puissants grâce à l’hématite. Il faut savoir qu’il n’a pas uniquement été utilisé par les Européens : les Indiens d’Amérique s’en servaient en premier pour la radiesthésie de la terre et de l’eau. Plus particulièrement, le Jaspe a été beaucoup utilisé pour accroître la sensibilité à la terre.
Elle a souvent été une utilisée de manière divinatoire, comme un oracle minéral, permettant de comprendre les bruits du vent, de la pluie ou du tonnerre. La légende dit qu’il est possible d’obtenir ce que l’on veut en le demandant poliment et en se répétant jusqu’à ce que la demande soit exaucée.

Le nom de ce joyau, héliotrope, vient du grec : « helios », pour « soleil » et « trepeinï », pour « tourner ». C’est un mélange de fer, de quartz et de calcédoine. L’autre nom de pierre de sang a été donné par Pline l’Ancien qui l’a nommé en premier à cause des tâches rouges apparaissant sur le joyau une fois orienté vers l’astre solaire et plongé dans l’eau. Pendant longtemps, ils ont été plongés dans l’eau et orienté vers le soleil pour accomplir des rites de divination et de contrôle de la météo, afin de prévoir et contrôler les tempêtes.
Le joyau a aussi souvent été utilisé en joaillerie, notamment pour réaliser des bijoux en glyptiques qui contenaient des inscriptions ésotériques ou votives. Au Moyen-Age, il était associé au sang du Christ : les chrétiens la portaient comme talisman et pensaient qu’elle pouvait rendre invisible. D’autres pensaient que l’héliotrope a été créée lorsque du sang de Jésus tomba sur du plasma au pied de la Croix. C’est pour cela que ce joyau a souvent été surnommé « pierre du martyr ».Damigueron, philosophe grec, lui, pensait qu’il protégeait celui qui le porte des tromperies, c’est pour cela qu’il est souvent représenté dans des scènes de martyrs ou de flagellation. À cette époque, il était aussi utilisé dans les remèdes médicamenteux : les apothicaires le réduisaient en poudre et le mélangeaient à du miel et à des œufs pour guérir les tumeurs. Il pouvait aussi guérir les plaies et les saignements, sous forme de pâte à étaler. Enfin, les apothicaires pensaient qu’il pouvait aspirer le venin d’une morsure de serpent lorsqu’elle était appliquée à nouveau sous forme de pâte sur la plaie. De nos jours, il est à nouveau utilisé pour réaliser des bijoux : des cabochons, des pendentifs, des bracelets, des colliers, etc, mais aussi pour la création de petites statuettes et de petits ustensiles.

Origine et composition de la pierre de sang

Elle a pour coloration un verdâtre assez profond et non pas vitreux comme une émeraude, mais terreux. Ce vert est parsemé de petites taches rouges. Contrairement au jaspe qui est fait d’un mélange de quartz détritique et de touches de chlorite et parfois d’autres minéraux comme l’hématite, elle a une base de plasma. On la trouve principalement dans des mines d’Australie, de Chine, d’Inde (où se trouve le gisement originel de Deccan), de Chypre, en Ethiopie, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Ecosse, au Brésil ou aux Etats-Unis. Elle se forme en cristaux fibreux en disposition sphérulique, ce sont donc surtout des micro cristaux qui sont à l’origine de ce joyau, ce qui ne donne pas de produit de très grande taille. Elle n’a été assignée à aucun mois de naissance, ce n’est donc pas une pierre de naissance.

Vertus et propriétés de la pierre de sang en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre de sang sur le plan psychologique

Elle permet à celui qui s’en sert de gagner du contrôle sur soi, ses émotions et sa psychologie. Elle agit donc grandement sur le mental : elle aide également à surmonter les moments difficiles de la vie tels que la démotivation, le découragement ou encore l’incertitude face à un choix difficile à faire. Elle permet donc de se concentrer sur soi et de retrouver l’énergie et la force. Le courage émane de ce joyau est donne une impression de stabilité et de protection : il réchauffe le cœur et permet de faire des choix en toute conscience. Elle permet aussi de recentrer les corps auriques en permettant l’enracinement à la terre. Il repousse les entités négatives et apaise les esprits.

Les vertus et propriétés de la pierre de sang sur le plan physique

En lithothérapie, au-delà du mental, sur le plan physique et santé, elle permet la guérison car elle est souvent utilisée pour traiter les troubles liés à la circulation sanguine. Il soigne aussi les lupus. Il peut avoir un effet sur les hémorroïdes et les troubles des plaies variqueuses. Lors d’un massage, elle peut être utilisée proche de la vessie afin d’apaiser les douleurs et notamment liées à l’arbre urinaire. De façon plus générale, il permet de renforcer son système immunitaire, de détoxifier les reins et le foie, de purifier la moelle osseuse et de rééquilibrer les sucres. Les douleurs liées aux menstruations et les désagréments liés aux corps des femmes ménopausées peuvent aussi être apaisés par ce joyau.

Enfin, ce qu’il est possible d’ajouter que l’énergie purifiante associée au dynamisme aide considérablement celui qui le porte en cas de problèmes de santé, de fatigue et de baisse de forme. Il est d’une grande aide de façon plus générale pour la purification de la lymphe, de la circulation sanguine et du cœur. Il aide aussi au bon fonctionnement du système cardiaque et de la circulation, tout en renforçant le système immunitaire, ce qui permet d’éviter à celui qui s’en sert toutes les infections bénignes et troubles du quotidien.

Symbolique de la pierre de sang

  • La pierre du sang aide à surmonter les passions.

Traditions de la pierre de sang

  • Elle est le symbole de l’amant perdu.
  • Celle pierre tourne autour du soleil comme les tournesols (“hélios”).