Pierre de Lave

pierre de lave

Caractéristiques de la pierre de lave

  • Origine du nom : Issu de sa formation lors du refroidissement du magma volcanique quand il sort à la surface de la Terre
  • Composition chimique : Dioxyde de silicium
  • Dureté : Entre 5 et 5.5
  • Système cristallin : Amorphe
  • Gisement(s) : Partout où il y a des volcans
  • Couleur(s) : Brun, gris, noir

Voir les produits associés à la pierre de lave

La pierre de lave, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre de lave

Les hommes éprouvent fascination et crainte depuis la nuit des temps pour les manifestations volcaniques. Elles sont le symbole de la puissance du monde, de la fragilité de la condition humaine face aux éléments. Il s’agit parfois même d’une incarnation du divin ou de la manifestation d’une présence maléfique. Les forces telluriques possèdent leurs représentations dans la cosmogonie de nombreux peuples du monde et ces éruptions semblent généralement associées à des colères divines. De ce fait, la pierre de lave a depuis toujours trouvé une place de choix dans les mythes, les légendes et les rituels magiques des peuples anciens. Lutter contre les envoûtements, apporter force et protection, les rites utilisant ces minéraux du magma jalonnent l’histoire du monde. Il semblerait que l’on retrouve le mot basalte dans les écrits de Pline l’Ancien, écrivain naturaliste du premier siècle, issu du terme bsalt, signifiant cuit. Ce minerai étrange, à la fois extrêmement dur et pourtant léger, inquiétant par sa couleur et son origine a rencontré de nombreuses utilisations au fil du temps. En dehors de son utilisation thérapeutique ou incantatoire, elle a connu une importante expansion au Moyen Âge, pour la fabrication du mortier ou la construction de bâtiments. Il est intéressant de noter par exemple que la cathédrale Notre-Dame de L’Assomption de Clermont-Ferrand est bâtie en laves de Volvic. De la période Renaissance on retiendra pour la même région la fontaine d’Amboise par exemple.

De nos jours, elles se retrouvent dans divers secteurs de l’industrie, du bâtiment, de la construction ou de l’artisanat. On les trouve sous forme de pavés, pour la décoration intérieure, en gravier dans les jardins, elles se déclinent à l’infini. Elles sont utilisées par exemple pour leur capacité à emmagasiner la chaleur et servent pour les barbecues à gaz ou électriques, car grâce à leurs propriétés réfractaires elles restituent cette chaleur et permettent une cuisson douce et efficace. Cet usage dans les barbecues est présent dans d’autres technologies. Par ailleurs les créateurs se sont également emparés de sa beauté et ont donné libre cours à leur imagination fertile en déclinant bagues, boucles d’oreilles et bracelets de cette matière énigmatique. D’élégants bijoux sont ainsi conçus et rencontrent un succès mérité auprès des connaisseurs et des adeptes de la lithothérapie.

Origine et composition de la pierre de lave

Présente sur toute la surface du globe, particulièrement exploitée dans les zones d’importante activité tectonique, on la trouve d’Hawaï à Lanzarote, des terres glacées de l’Islande aux pentes brûlantes de Bali, en passant par l’Italie, les États-Unis, les Antilles… et la liste est non exhaustive. L’activité sismique et tectonique de l’écorce terrestre produit un grand nombre de « gisements » magmatiques dans le monde. Sur tous les continents et au fond des océans, des coulées refroidies constituent ces réserves infinies. D’origine éruptive ou magmatique, cette pierre de lave est magmatique selon la classification des roches. Il existe une très grande variété de roches magmatiques selon cette classification. Sa constitution varie selon le type de matière en fusion projeté lors de l’éruption et selon le type de volcan dont elle est issue. Les coulées magmatiques atteignent lors de l’éruption des températures de 700 à 1000 degrés et cette matière en fusion refroidit progressivement au contact de l’air donnant naissance aux rochers de magma. La plus commune est appelée basalte. Ce minerai basique, c’est-à-dire faible en silice, est le produit du refroidissement du magma au contact de l’air ou de l’océan. Elle est constituée généralement de composants chimiques, de feldspath et de pyroxène en majorité. Elle est donc issue de l’éruption d’un cratère et provient des entrailles de la planète. Elle est généralement de couleur sombre, mais d’autres formations minérales issues des volcans existent, elles sont aussi dites de laves, mais ont des teintes variées selon leurs compositions, allant du gris verdâtre à l’ocre rouge, passant par le noir et l’anthracite. On peut citer par exemple l’obsidienne, roche à forte concentration d’oxydes de silice aussi appelée “verre volcanique”, dont la formule chimique est proche de celle du granit et de la rhyolite.

Les minéraux magmatiques noirs sont les plus utilisés dans les pratiques ésotériques, pour la méditation, le yoga. Dans un autre registre, ces minéraux noirs sont également prisés pour le jardinage en raison de leurs capacités d’absorption de l’eau. Véritables éponges, ils absorbent l’humidité et permettent de la maintenir auprès des plantes pour un arrosage diffus et en douceur. Les minéraux magmatiques rouges sont utilisés en décoration, en gravillons dans les espaces publics de nombreuses villes, dans les jardins, les parterres. En revanche, la pierre volcanique rouge n’est pas reconnue pour ses bienfaits en lithothérapie, elle semble ne posséder aucun des pouvoirs de sa sœur noire. Ce minerai des profondeurs est donc extrêmement répandu de par le monde, mais n’en demeure pas moins précieux pour ses usages et la puissance de feu que lui confère son origine tellurique. La lithothérapie n’ignore en rien ses propriétés tant psychologiques que physiques et l’utilise pour remédier à bien des maux.

Vertus et propriétés de la pierre de lave en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre de lave sur le plan psychologique

D’un point de vue psychologique, bien qu’issue du grondement sourd des entrailles de la terre, c’est une formation minérale bénéfique, porteuse de joie, à utiliser pour l’apaisement. Son aspect rugueux contraste avec la douceur, la chaleur qu’elle contient. Elle influe positivement sur la personne qui la porte, lui apportant courage, confiance en soi, force. Issue de la matrice du monde, elle porte en elle la renaissance, la nouveauté, le changement. La puissance de feu qu’elle contient se convertit en puissance positive, son magnétisme naturel aide à surmonter les difficultés du quotidien. Cette formation minérale est également une alliée pour la reconstruction psychologique qui apporte la force pour surmonter les traumatismes, les blocages dissimulés, les émotions négatives et excessives. Ce minéral a un grand effet sur la colère, la frustration, l’irritabilité. C’est aussi un média de l’inconscient par excellence qui mène à la connaissance de soi.

En lithothérapie, c’est bien sûr un minéral stimulant dont l’énergie puissante entre en vibration avec les chakras. En particulier, les chakras racine, sacré et plexus solaire sont reliés par le fluide de cette pierre si puissante. Les énergies du feu et de la terre mère contenues dans cette lave figée en font un vecteur d’enracinement. Elle ancre corps et esprit dans le présent et renvoie doutes, peurs et questionnements aux affres du néant. Elle nous permet donc de reconnecter corps et esprit, de laisser le passé et ses traumatismes derrière nous pour accepter le présent et accueillir l’avenir dans la sérénité. Elle équilibre l’esprit, le débarrasse des croyances inutiles et des peurs primitives. En cela, elle permet d’aller sans crainte vers l’inconnu et de se surpasser dans la joie et l’harmonie. Pour bénéficier de ses bienfaits il est idéal de la porter en bracelet, ou simplement une perle en pendentif. Pour l’entretenir et la recharger de ses propriétés, il est bon de la laisser baigner, qu’elle soit montée en bijou, sous forme de bracelet de perles ou autre, dans de l’eau distillée légèrement salée. C’est donc un outil puissant dont le magnétisme naturel influe positivement sur la personne qui le porte, la soutenant face à ses traumatismes passés, lui conférant la force d’affronter le quotidien et lui permettant d’accueillir l’avenir avec sérénité. C’est aussi un vecteur de l’inconscient qui par sa propriété d’enracinement apporte une stabilité tant émotionnelle que charnelle.

Les vertus et propriétés de la pierre de lave sur le plan physique

Utilisée pour sa chaleur, en particulier notamment lors de séances de massage « avec pierres chaudes », cette perle basaltique possède ce pouvoir réfractaire de conserver et diffuser de manière douce et continue la chaleur. Elle aurait donc le pouvoir de répandre sa chaleur aux organes et d’ainsi les revitaliser. Elle dénoue par cette chaleur diffuse les muscles et apaise les tensions nerveuses. Elle semblerait également contribuer à améliorer la fertilité. Ses propriétés améliorent les fonctions de l’organisme et renforcent les organes. Sa puissance de stimulation permet d’améliorer notre bien-être corporel en apportant une force de stabilité tant mentale que physique. Poreuse et légère, elle permet de diffuser agréablement les huiles essentielles. Quelques gouttes d’huile essentielle de lavande pour apaiser ou de citron pour stimuler sur les bijoux portés suffisent pour une diffusion longue et bénéfique. Elle apporte l’harmonie et la joie de redécouvrir des capacités musculaires déliées et sans entraves. Il apparait donc que ce minéral offre de nombreux bienfaits et que le choix avisé d’un bijou permettra d’utiliser sa puissance et ses effets stimulants pour le corps et l’esprit. Il s’agit d’un produit subtil et précieux qui allie esthétique et efficacité. Par son origine primitive, tellurique, elle semble contenir les fondements de notre humanité.

Symbolique de la pierre de lave

  • Inconnue.

Traditions de la pierre de lave

  • Non identifiées.

Produits relatifs à la pierre de lave :

Voir tous les produits