Pierre Cordiérite

pierre cordiérite

Caractéristiques de la pierre cordiérite

  • Origine du nom : Issu du minéralogiste Louis Cordier. Aussi appelée “iolite” du grec “ios” signifiant “violet”
  • Groupe d’appartenance : Silicates
  • Composition chimique : Silicate de magnésium et d’aluminium (Mg,Fe)2Al4Si5O18.
  • Dureté : Entre 7 et 7,5
  • Système cristallin : Orthorhombique
  • Gisement(s) : Birmanie, Brésil, Inde, Madagascar, Sri Lanka.
  • Couleur(s) : Bleu, mauve, violet prononcé, dichroïsme beige-brun.

Voir les produits associés à la cordiérite

La pierre cordiérite, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre cordiérite

Tout d’abord, l’histoire de cette roche remonte à l’Antiquité. Bien qu’il n’existe pas d’informations en traitant explicitement, il semblerait qu’elle ait été utilisée par les fidèles dans le culte qu’ils vouaient à Athéna, déesse grecque de la Guerre et de la Sagesse. Elle aurait ensuite été employée par les Vikings pour s’orienter lorsque le ciel était couvert. En effet, la face transparente de la pierre faisait office de filtre, et leur permettait ainsi de repérer le soleil. C’est pourquoi elle porte également le nom de “pierre des Vikings” ou “pierre boussole”.

D’abord décrite en 1813 par le minéralogiste Lucas, la pierre cordiérite fut dédiée à l’ingénieur et géologue Louis Cordier, d’où elle tire son nom. Celui-ci en avait établi une première description en 1813, et l’avait alors appelé «dichroïte» (dont l’étymologie grecque signifie “duo de couleurs”). Les premiers échantillons de l’époque provenaient du cap de Gattes en Espagne, mais le gisement topotype finalement retenu est celui de Bodenmais, en Allemagne.

La CIBJO (Confédération Internationale de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie des diamants, perles et pierres) a interdit l’appellation “saphir d’eau”, qui fut donnée un temps à la pierre. Elle fait en effet partie des gemmes pléochroïques, c’est-à-dire variant de couleur selon la lumière sous laquelle on l’observe. Cette caractéristique due à sa forte teneur en aluminium procure à la pierre toute sa singularité. Elle est donc particulièrement mise en valeur après une taille en facettes ou en cabochon.

On la trouve par ailleurs dans des variantes de poids allant de 1 à 10 carats, mais les pierres les plus remarquables dépassent rarement 5 carats. En 1967, les gemmologistes pensaient avoir trouvé une cordiérite alors qu’ils venaient en réalité de découvrir la tanzanite, aux teintes similaires.

Origine et composition de la pierre cordiérite

Il s’agit d’une espèce minérale appartenant au groupe des silicates, dont la formule Al3Mg2AlSi5O18 comporte des traces de Mn, Fe, Ti, Ca, Na et K. Longtemps considérée comme un cyclosilicate, elle est maintenant classée parmi les tectosilicates. Sa composition exceptionnelle en fait une pierre insoluble dans l’eau comme dans l’acide, et résistante au feu. Issue des roches argileuses métamorphiques, on rencontre ce minéral au coeur des schistes à cordiérite et à andalousite.

La pierre se distingue particulièrement par ses nuances bleutées, avec des éclats vitreux à mates. Cela s’explique par sa composition faite d’aluminium, de fer et de magnésium. Mais de son profond pléochroïsme découlent de multiples variations de jaune et de violet. Les cristaux peuvent quant à eux atteindre jusqu’à 18 cm et présenter un très fort polychroïsme. Le spécimen le plus important jamais taillé figure au British Museum, et pèse 855 carats.

On la trouve fréquemment sous le nom d’iolite (du grec ios qui signifie « violet »), mais aussi de “violithe”, en référence à la fleur qui en porte la couleur (la violette). D’autres dénominations restent plus rares, comme celle de « quartz bleu de la Nouvelle-Zélande », donnée par le minéralogiste Steinheil, ou de « steinheilite », donnée par Pansner. On la trouve fréquemment sous le nom de iolite (du grec ios qui signifie « violet »), mais aussi de “violithe”, en référence à la fleur qui en porte la couleur (la violette).

D’autres dénominations restent plus rares, comme celle de « quartz bleu de la Nouvelle-Zélande », donnée par le minéralogiste Steinheil, ou de « steinheilite », donnée par Pansner. À l’instar de la topaze, du saphir bleu et de la tanzanite, la pierre cordiérite fait partie des pierres fines bleues transparentes les plus prisées, mais on la confond souvent avec l’améthyste, le quartz, la tanzanite ou de la serpentine.

Vertus et propriétés de la pierre cordiérite en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre cordiérite sur le plan mental

Les bénéfices de cette gemme sont nombreux sur le plan psychologique et touchent particulièrement le sommeil et la spiritualité. Connue pour faciliter l’endormissement, elle favorise la fonction récupératrice du sommeil qu’elle tend à rendre plus profond, et réduit également les cauchemars de celui qui en fait l’usage. On peut en premier disposer un tétraèdre non loin du lit afin de profiter de ses énergies. Le contact avec cette pierre tanzanitée permet l’élévation spirituelle et contribue à l’accès aux plans supérieurs par palier. C’est un cristal clair qui accompagne les voyages astraux.

Cette roche se destine tout particulièrement aux débutants qui souhaitent s’initier à la spiritualité et à l’art de la méditation. Si elle intervient dans le développement de la spiritualité, elle guide aussi l’approfondissement des facultés de clairvoyance, et prend part à l’équilibre entre voyage astral et vie en communion avec la terre. Cette pierre détient également une influence très positive sur l’angoisse et les émotions. C’est un cristal apaisant qui libère des tensions et des peurs. Ses puissantes vibrations aident à chasser les pensées négatives et invitent à prendre confiance en soi. Elle accroît le sentiment de sécurité et a un impact très bénéfique sur les angoisses profondes liées à la solitude ou au sentiment d’impuissance.

Cette gemme est préconisée en cas de conflits d’ordre relationnels, qu’ils soient amoureux ou familiaux. Elle est en effet capable de métamorphoser le stress ou la peur en sentiments positifs. Cette pierre représente par ailleurs la vingt-et-unième année de mariage ; on peut ainsi l’offrir montée sur un anneau, ou sous forme de bracelet. La pierre cordiérite tend également à améliorer l’intuition, et donc la prise de décision. D’une grande dureté, cette roche invite à extérioriser ses sentiments. Elle est donc particulièrement adaptée aux personnes qui ne parviennent pas à communiquer efficacement ni à s’ouvrir, ou qui souhaitent grandir sur le plan émotionnel. En effet, elle aide à trouver le chemin qui mène aux sentiments et à l’écoute de l’autre, permettant ainsi aux personnalités les plus logiques d’associer le coeur et la pensée. De nombreux thérapeutes pratiquant l’art de la lithothérapie utilisent la cordiérite sous forme de tétraèdre, pour augmenter leur faculté d’empathie et mieux comprendre les besoins de leurs patients.

D’autre part, l’énergie que dégage ce minéral est excellente dans le traitement des blessures émotionnelles liées aux problèmes d’ordres amoureux ou pécuniaires. Elle aide les plaies invisibles à cicatriser et éclaire la route qui mène de nouvelles perspectives : celle de l’indépendance financière par exemple. Elle attire l’abondance sur un plan matériel, et aide les personnes à atteindre leurs objectifs et à profiter des opportunités qui s’offrent à eux. La pierre cordiérite est une pierre destinée à ceux qui ont besoin de retrouver une base saine sur le plan sentimental. Elle aide s’ouvrir à de nouvelles personnes et procure un réconfort affectif, permettant ainsi de reprendre confiance en soi. Aussi, les énergies de cette roche peuvent être renforcées en l’associant à d’autres cristaux, notamment l’hématite. Cela apportera un superbe aspect “oeil de chat” et décuplera ses bénéfices sur le psychisme. Elle peut également se porter en bracelet, associée par exemple à des pierres de soleil, ou en anneau.

Les vertus et propriétés de la pierre cordiérite sur le plan physique

Si l’on dispose de nombreuses informations concernant ses bénéfices psychologiques, on oublie trop souvent les vertus de la pierre iolite sur le corps humain. On la recommande notamment pour traiter les troubles hépatiques. Ainsi les personnes au foie sensible, souffrant de troubles en conséquence ou non de l’alcool, pourront utiliser ce cristal qui aide non seulement à éliminer les toxines, mais également à régénérer le foie. La pierre cordiérite est par ailleurs une pierre plus généralement détoxifiante, et donc recommandée aux personnes souffrant d’addictions.

Au Brésil, cette pierre silicate est employée pour traiter les troubles tropicaux à l’origine d’une fièvre. Elle est en effet utile en cas d’infection bactérienne ou virale et renforce le système immunitaire ; insoluble dans l’eau comme dans l’acide, cette pierre tend à vous transmettre sa propre résistance. Les effets de la pierre cordiérite sont également bénéfiques sur les reins et le cœur. Elle stimule les systèmes respiratoires et cardio-vasculaires. Cette roche aux fonctions apaisantes contribue à également réguler la tension artérielle de celui qui la porte. Un de ses plus grands champs d’action concerne la digestion. Elle agit en effet sur un certain nombre de troubles intestinaux et stomacaux. Enfin, cette pierre tanzanitée est très utilisée contre les désagréments circulatoires ainsi que des éruptions de la peau.

Symbolique de la pierre cordiérite

  • Pierre de la chouette.

Traditions de la pierre cordiérite

  • Grèce : La cordiérite représente la chouette, elle est la pierre de la déesse Athéna.