Pierre Aventurine verte

pierre aventurine verte

Caractéristiques de la pierre aventurine verte

  • Origine du nom : Issu de l’italien « a ventura » signifiant « aventure »
  • Groupe d’appartenance : Quartzites
  • Composition chimique : Dioxyde de silicium, SiO2.
  • Système cristallin : Rhombique
  • Dureté : 7
  • Gisement(s) : Brésil, Inde, Russie.
  • Couleur(s) : Vert.

Voir les produits associés à l’Aventurine verte

La pierre aventurine verte, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre aventurine verte

Adventura est le mot latin qui a donné naissance au nom de cette pierre. Il est utilisé pour parler d’un fait ou d’un phénomène qui doit avoir lieu. Aventurine vient également de « Advenire » qui signifie advenir ou arriver. La pierre aventurine verte est alors associée au départ à l’aventure, à la découverte de l’inconnu, et d’un avenir mystérieux. Si savoir l’étymologie de l’appellation de la pierre est important, connaitre son histoire est avantageux. Alors, une question se pose : d’où vient cette pierre ?

Une histoire de hasard

L’histoire de cette pierre sort de l’ordinaire. Si certains objets tiennent leur dénomination de leur version originale, cette pierre a eu la sienne d’un cristal synthétique appelé « verre aventuriné ». Ce matériau a également une origine peu commune. Au 18ème siècle, un groupe de verriers vénitiens déclenche un incendie suite à la manipulation de leurs équipements. Afin d’empêcher le feu de se propager dans toute la ville, ils ont rejoint Murano (une île). Durant leur fuite, un des leur déverse de la limaille de cuivre sur le verre liquéfié sous l’action de la chaleur. Celui-ci prend alors une couleur verte pailletée, ce qui attire l’attention des verriers. Agréablement surpris par ce spectacle, ces derniers ont refait l’expérience pour obtenir l’« aventurine » appelée également « Goldstone ». Ils en ont fait leur spécialité. Présentant des similarités avec l’aventurine, la pierre verte prend la dénomination « aventurine verte » peu de temps après cet accident.

Madame de Maintenon fut la première à dévoiler que l’aventurine existe. Elle a fait cette déclaration quelque temps avant le 18ème siècle. Cette femme était la gouvernante en charge de l’éducation et de la garde des princes durant le règne de Louis XIV. Elle était également la femme du roi, une réalité et un amour qui n’ont jamais été dévoilés au grand jour.

L’aventurine à travers les époques

Bien que Madame de Maintenon ne parle de cette pierre qu’au 17ème siècle, de nombreuses recherches montrent que la pierre existe depuis plusieurs années. D’après les naturalistes contemporains, elle aurait été présente en Égypte antique. À l’époque, elle était enfouie sous divers minéraux. Une preuve de son existence en l’an -400 est également exposée au British Museum à Londres. Il s’agit d’une statue de 30 cm fabriquée à l’effigie d’un personnage de l’époque des Olmèques. Elle est conçue avec de la pierre aventurine verte pure. Une autre étude justifie que ce matériau date de plusieurs années. Des chercheurs ont découvert que les Chinois accordaient une importance particulière à l’Yù (nom chinois de la pierre). Cette histoire remonte à 4000 ans passés. La pierre verte était appréciée vu la puissance qu’elle dégage. Elle était comme une source de bien-être et de vitalité. Les Incas ont également profité des vertus de ce minéral. Elle était leur porte-bonheur. D’après leur croyance, elle leur permettait de s’enrichir. Chez les Tibétains, elle avait une autre fonction. Elle entrait dans la fabrication des yeux des statues. La pierre tenait également une place importante dans la vie du peuple celte. Pour ce dernier, elle était la pierre de la connaissance et de la spiritualité.

La technologie se développant et permettant à l’homme d’innover son art, le quartz devient une matière première pour les sculpteurs russes des temps modernes. Ils ont fabriqué une vasque d’une hauteur de 1,46 m et d’une largeur de 2,46 m avec de l’aventurine ocre. Cette œuvre se trouve actuellement à Saint-Pétersbourg au musée de l’Ermitage. Le dôme des invalides abrite également une œuvre conçue à base d’aventurine rouge : le tombeau dans lequel repose Napoléon. Selon Diderot, cette pierre se trouve au même rang que le lapis-lazuli et l’agate. Il indique dans son Encyclopédie qu’il s’agit d’une pierre précieuse.

Une pierre aux quatre couleurs

L’aventurine est un silicate (groupe) ou, plus précisément, un tectosilicate (sous-groupe). Elle se reconnaît grâce à son inclusion (mica). Elle ressemble à des agrégats de sable colorés, car il contient du potassium et de l’aluminium. Ainsi, la pierre aventurine verte tient sa teinte du fuschite. Le jaune de l’aventurine vient de la pyrite, tandis que le rouge est dû à la coloration de l’hématite, du cuivre et de la goethite. La pierre est teinte en bleue lorsqu’elle contient de l’ilménite et de la dumortiérite.

Dans le monde antique

En Égypte, de nombreux individus qui travaillaient dans les mines pour extraire des pierres ont découvert son existence. Ainsi, une sorte de pierre verte et contenant du mica fit son apparition en Haute-Égypte. D’après les spécialistes, il peut s’agir de la pierre d’aventurine verte, car cette caractéristique micacée est propre à ce type de gemme. Des chercheurs modernes experts en naturalisme l’ont également étudié. Cependant, leurs études n’ont pas permis de justifier cette hypothèse. Pline, écrivain de l’antiquité, et ses contemporains ont écrit des textes selon lesquels le coralloagate (coralleachate, gemme rouge corail avec des paillettes dorées sous l’éclat du soleil) dissimulerait de l’aventurine. Il en est de même pour quelques autres minéraux, tels que :

  • L’astérie : pierre ornée d’étoiles taillée à l’instar de l’opale, d’origine arabe et égyptienne.
  • La sandarésus : appelée également sandastros. Pierre qui se rencontre dans la partie Est de l’Arabie et en Inde. Elle se caractérise par la présence d’une sorte de matière translucide incrustée d’étoiles dorées, derrière laquelle se cache une sorte de flamme ardente.

La statue du British Museum sis à Londres date également de l’époque antique. Elle témoigne de l’existence de cette pierre depuis des centaines d’années.

Au Moyen-Age

Jean de Mandeville parle également de l’aventurine verte (celle du moyen âge) dans ses écrits. Cet expert en naturalisme et explorateur la décrit ainsi : « Pierre verde goutée comme de gouttes d’or : cette pierre donne « moult » de biens à celui qui la porte. Elle est bonne à gens qui sont peureux, car elle donne hardiesse, bon sens et bonnes contenances, grâce et honneur… ». Il indique également qu’elle est une pierre sacrée qui ne peut pas être associée au luxe. Il s’agit d’une caractéristique qui lui est propre.

Dans les temps modernes

L’aventurine traverse les époques en laissant chaque fois une histoire. Si elle a déjà été au centre des discussions durant l’antiquité et le moyen âge, elle fait également parler d’elle durant les temps modernes. Les pierres pailletées portaient le nom d’aventurines au 17ème siècle. À cette époque, les particularités qui démarquent le matériau naturel de l’artificiel (la pierre qui a été obtenue suite à l’incident de Venise) n’ont pas encore été découvertes. Une autre variété d’aventurine a également connu le succès aux temps modernes : la laque d’origine végétale aventurine (pierre d’origine japonaise et chinoise). Elle vient de la transformation du latex de l’arbre à laque (un arbre résineux qui pousse en Asie). Elle est noire et elle est parsemée de poudre de bronze, d’or, ou de mica par soufflage. Il s’agit d’un art très apprécié par les Français. Ainsi, la Compagnie des Indes importait des bijoux, des paravents, et d’autres objets faits de laque aventuriné en France.

Les artisans français ont essayé de suivre les pas des Asiatiques en prenant exemple sur eux pour fabriquer ce produit. Malheureusement, ils n’avaient pas les matières premières adaptées et manquaient de compétences. Cependant, ils ont réussi à produire le vernis Martin en utilisant des aventurines, un produit qui a fait le succès des ébénistes au temps de Louis XV. Les chercheurs du 18ème siècle ont également effectué des recherches sur l’aventurine et son histoire. Ils la qualifient de pierre précieuse à l’aspect jaune-brunâtre ou jaunâtre, qui se caractérise par ses paillettes dorées. La description de Diderot renforce leur étude. L’auteur considère et décrit l’aventurine comme précieuse à l’instar de l’agate et du lapis.

Une nouvelle situation bouleverse les croyances et les recherches sur les minéraux. Les feldspaths, couverts de poudres à la teinte des rayons du soleil sont labélisés aventurines en 1802, un label décerné par Nicolas Jolyclerc. D’après lui, les minéraux dérivés du quartz ne sont aucunement de véritables aventurines, même si elles sont naturelles. Cette classification de Jolyclerc s’impose durant le 19ème siècle, mais Balthazar-George Sage, un minéralogiste, et ses congénères classent la pierre d’aventurine verte dans la catégorie des quartz. Actuellement, son classement reste inchangé et le feldspath, lui, se trouve au rang des aventurines.

Origine et composition de la pierre aventurine verte

La formule chimique de l’aventurine s’écrit SiO2. Elle fait partie des oxydes. Elle comprend plusieurs composants, dont le fuchiste qui prédomine chez les aventurines rouges et la pierre aventurinée verte. Elle contient également du mica et de l’hématite qui donne l’apparence physique brunâtre et rouge à certaines de ses versions. Son opacité est variable et elle a un aspect rouge brillant. À l’échelle de Mohs, la dureté de ce minerai équivaut à 6,5 ou 7. Pour ce qui est de sa densité, elle oscille entre 2,63 et 2,69. Attention, il est important de noter que le cristal naturel ne peut pas être confondu avec le verre qui a été découvert par les verriers de Venise au 18ème siècle. Celui-ci est parsemé de minuscules granulés de cuivre. Il diffère également du jade, de l’agate, et de l’émeraude, des pierres qui se démarquent des autres par leurs stries colorées.

Vertus et propriétés de la pierre aventurine verte en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre aventurine verte sur le plan mental

L’aventurine est une gemme utilisée en lithothérapie pour le traitement d’un souci mental,tel que l’anxiété et la timidité. Elle participe au développement et à l’épanouissement de l’esprit. Grâce à elle, l’énergie peut circuler librement, ce qui permet de gagner en sérénité. Portée sur des bijoux de couleur rose, la pierre aventurinée verte est encore plus vertueuse. Ainsi, le coeur et l’esprit peuvent voir le bon côté de l’existence. Elle est, en quelque sorte, le guide qui indique le chemin à suivre pour mieux se connaître.

Les autres types d’aventurine agissent également sur le corps et l’esprit humain. Elle améliore, en quelque sorte, la vie humaine. Le minéral bleu, lorsqu’il est placé au niveau du chakra n° 5 (celui qui se trouve à la gorge), motive. L’onde qu’il transmet agit sur l’émotionnel et délivre des sensations négatives engendrées par les reproches reçues de la part de l’entourage. La version jaune de l’aventurine, quant à elle, est associée au bonheur et à la spontanéité. Elle est le symbole du positivisme. Ainsi, une personne qui souhaite mieux appréhender le moment présent peut s’en servir. Lorsqu’elle est rouge, elle est considérée comme une source de douceur. Toutefois, elle transmet une force qui booste la faculté mentale. Elle est la clé de la réussite notamment au niveau professionnel. En somme, la pierre, qui agit sur l’état d’esprit, est la clé de voûte du succès.

Les vertus et propriétés de la pierre aventurine verte sur le plan physique

Cette pierre convient à toutes les catégories de personnes, adolescentes, adultes, nourrissons, ou femmes enceintes.

  • La présence du fushite dans l’aventurine verte fait d’elle la pierre adaptée aux adolescents en pleine croissance. Agissant sur le thymus, cette inclusion facilite leur développement. Elle prévient l’apparition des boutons. Elle influe également sur l’état mental.

En portant cette pierre, les adolescents acquièrent une meilleure personnalité. Se connaissant, ils risquent moins de se laisser influencer par les autres. Ils savent maîtriser leur pulsion. Lorsque l’aventurine verte est mélangée avec un minéral rose (le quartz rose par exemple), elle a des impacts sur le chakra émotionnel qui se trouve dans le coeur. Elle améliore l’estime de soi et développe l’altruisme.

L’adolescence est une période difficile pour les jeunes. Ils s’irritent facilement, ils manquent de persévérance et de patience. Avec la pierre, montée sur un bijou, ils gèrent mieux leurs émotions complexes, comme l’amour. Côté santé, l’aventurine est également avantageuse. En lithothérapie, elle permet de réduire le taux de cholestérol présent dans le sang et elle protège des troubles cardiaques. Elle élimine le magnétisme et l’énergie tellurique.

  • L’aventurine verte n’est pas seulement bénéfique pour les adolescents, elle l’est également pour toutes les autres catégories de personne. Un problème au niveau d’un organe en particulier ? Elle agit sur lui comme un véritable stimulant. Des problèmes de bouffées de chaleur pendant la période estivale ? Elle rafraîchit. Même les femmes enceintes peuvent profiter de ses bienfaits. Elle calme les ballonnements au niveau de l’estomac et elle lutte contre les douleurs.

Il faut noter que cette gemme peut être traitée de manière à ce qu’elle se liquéfie. Sa forme liquide peut traiter divers troubles. La pierre aventurine verte, par exemple, peut entrer dans le soin de la peau, dans la prévention de l’apparition des rides, et dans le nettoyage de la peau. Elle influe sur l’équilibre du sucre dans le corps ainsi que sur le fonctionnement du foie et du cœur.

  • Qu’en est-il de ses effets sur les nourrissons ? Sous sa forme solide et portée sur un bijou, il a un effet positif sur l’enfant. Il apaise la douleur au moment où les premières dents commencent à apparaître.

L’aventurine rouge est aussi efficace que celle verte,cependant elle assure une autre fonction : elle libère l’esprit. L’individu qui porte cette pierre ressent un certain épanouissement. Sur le plan thérapeutique, elle améliore le fonctionnement de l’appareil circulatoire, règle la tension artérielle, et stabilise les hormones.

L’aventurine bleue, quant à elle, agit sur la concentration en l’améliorant. Des soucis d’hyperactivité ? Elle en est le remède. Elle apaise les douleurs articulaires. Les spasmes, les tics, et les douleurs musculaires sont d’autres mots qui peuvent disparaître grâce à cette gemme bleue. La fièvre se calme sous l’effet de la froideur de sa teinte.

Des difficultés à procréer ? La version jaune de cette pierre d’aventure constitue la solution à ce problème. Elle améliore le fonctionnement de l’appareil reproducteur.

Cependant, malgré les vertus de l’aventurine, consulter un médecin est indispensable en cas de souci de santé.

Symbolique de la pierre aventurine verte

  • L’aventurine verte apporte la fraîcheur et la connaissance.
  • Elle permet de libérer l’esprit.

Traditions de la pierre aventurine verte

  • Celtisme : l’aventurine représente la connaissance, la révélation.
  • Elle est aussi la magie et la science.