Pierre Corindon

pierre corindon

Caractéristiques de la pierre corindon

  • Origine du nom : Serait issu du sanscrit “Corind”.
  • Groupe d’appartenance : Corindons
  • Composition chimique : Oxyde d’aluminium, Al2O3
  • Dureté : 9
  • Système cristallin : Rhomboédrique
  • Gisement(s) : Australie, Birmanie, Sri Lanka, Tanzanie, Thaïlande et Viêt-Nam.
  • Couleur(s) : Bleu pâle, bleu nuit, avec de possibles nuances violacées, jaune, orange ou incolore, rouge, rouge “sang de pigeon”, magenta, et plus rarement noir, violet, vert et rose.

Voir les produits associés au Corindon

La pierre corindon, son histoire, son origine et sa composition, ses propriétés et ses vertus en lithothérapie

Histoire de la pierre corindon

C’est le célèbre minéralogiste John Woodward qui a décrit ce minerai pour la première fois en 1725 sous l’appellation corinvindum. Ce nom est un dérivé de kurund, le nom hindi de ce minéral, qui trouve lui-même son origine dans le terme tamoul kuruntam, qui signifie pierre rouge. Au cours de l’histoire, de nombreuses personnalités ont été passionnées par la beauté de ces minerais. Louis XIV, qui ne cachait pas son gout pour tout ce qui était bleuté, en avait choisi un comme l’une des pièces principales pour les Joyaux de la Couronne. Ce magnifique joyau de 27,10 grammes et 135,80 carats, présente des reflets somptueux lorsqu’il est exposé à la lumière. Daubenton, célèbre naturaliste français et le premier directeur du Muséum national d’histoire naturelle, s’est chargé de faire inventorier cette splendide gemme à la collection nationale. De nos jours, cet illustre joyau fait partie de l’exposition Trésors de la Terre.

Les pierres corindons regroupent deux familles de minéraux qui ont une surface bien plus dure que celle du verre. Leur dureté est presque aussi forte que celle du diamant. Ces cristaux composés d’oxyde d’aluminium cristallisé sont très rares et ne se retrouvent dans la nature que très localement. Transparent comme le verre ou opaque, ce groupe se présente sous l’aspect de cristaux prismatiques ou coniques, qui peuvent être parcourus par de légères stries.

Sur certains spécimens de corindons, on peut observer ce que l’on appelle l’astérisme. Ce phénomène est provoqué par la présence d’aiguilles de rutile extrêmement fines à l’intérieur de la roche. À la lumière, celles-ci ont un effet réfléchissant, qui provoque si elles sont bien alignées l’apparition d’une étoile à six branches. Ce superbe effet d’astérisme ne peut pas être conservé lorsqu’une gemme est taillée en facettes, c’est pourquoi la majorité des corindons étoilés sont polis en cabochon. Sur les minerais étoilés, la netteté de l’astérisme dépend en grande partie de la minceur des inclusions. La présence de fines inclusions de bohémite, de titanite ou d’hématite peut également provoquer l’apparition de cette image stellaire.

La famille des Rubis

Également appelé corindon rouge, ce minerai tient sa couleur de la grande présence d’oxyde de chrome qui le compose. Il tire son nom du terme latin ruber, qui signifie rouge. L’intensité de la couleur varie selon la densité de chrome qui compose chaque spécimen. Parfois, la présence de fer provoque l’apparition de teintes plus brunes. À l’état naturel et brut, ce minerai a un aspect terne et gras, et présente régulièrement des inclusions.

Ce cristal peut être créé de manière synthétique, il est possible de provoquer sa cristallisation grâce à la dissolution de l’alumine à l’intérieur d’un flux fondu. La variante de Genève constitue la toute première variété synthétique, qui a été créée à la fin du XIXe siècle. Au tout début du XXe siècle, le chimiste français Auguste Victor Louis Verneuil a écrit l’un des plus beaux chapitres de l’histoire de la chimie, en inventant le procédé de fusion à la flamme. Cette découverte a permis de créer un nouveau type de cristal synthétique, le Verneuil.

La famille des Saphirs

Cette famille de minerais est bien plus vaste, puisque tous les autres types de corindons y sont regroupés. Ils peuvent prendre une teinte bleue, jaune, violette, ou vertes. Certains spécimens peuvent même être parfaitement incolores, ou complètement noirs. Le plus souvent, ils sont majoritairement bleus, du fait de la présence d’oxyde de titane de fer. Autrefois, on nommait ainsi uniquement les cristaux bleuâtres. De nos jours, même si le bleu reste de loin la couleur la plus prisée des personnes qui sont à la recherche de ce cristal, toutes les variétés qui ne sont pas rougeâtres ou orangées sont classées dans cette famille.

Originaire du Sri Lanka, le Padparadscha est une variante qui se distingue par sa teinte saumon. On le retrouve également dans la nature au Vietnam ainsi que dans certaines zones de l’Afrique. Cette variété ainsi que quelques autres comme celles de Thaïlande, de Tanzanie ou encore de Colombie, peut présenter des teintes rougeâtres ou violettes lorsqu’elle est exposée à une source de lumière artificielle. Ce phénomène, nommé effet alexandrite, est provoqué à la suite d’une forte concentration de chrome et de vanadium à l’intérieur de la roche.

Origine et composition de la pierre corindon

Le corindon est une espèce qui se compose d’alumine anhydre sous sa forme cristallisée. De formule Al2O3, ce composé contient la présence de titane, de chrome, de fer, de manganèse, de vanadium, de nickel et de silicium. À l’état naturel, les plus longs cristaux de corindon peuvent mesurer jusqu’à un mètre de longueur. Il est présent à l’intérieur de roches magmatiques sous-saturées en silice, ainsi que dans celles métamorphiques composées d’aluminium, comme c’est par exemple le cas du marbre, de la bauxite, ou encore des micaschistes. On le retrouve également sous une forme remaniée dans la composition de certains minéraux sédimentaires détritiques, comme des grains de sable ou des grès.

Les variantes les plus opaques sont souvent utilisées comme abrasif, alors que celles plus transparentes et limpides servent dans l’artisanat, et sont polies ou taillées en gemmes. Deux variantes originales de ce cristal font figure de pierres précieuses. L’émeri, un minerai très dur qui en découle, est très utilisé comme matériau réfractaire dans de nombreux domaines industriels. Qu’il s’agisse d’un cristal d’origine naturelle ou artificielle, Il atteint le score de 9 sur l’échelle de Mohs, il figure donc parmi les matériaux les plus durs, et est capable de résister à l’abrasion d’un grain de sable. À l’état naturel et brut, seul le diamant présente une dureté supérieure. Cette extrême dureté de leur surface est provoquée par la nature ionique des liaisons de l’alumine anhydre. D’après la notation Strukturbericht, ce cristal propose une structure avec un aspect de rhomboèdre notée D51. Son motif prend la forme de deux pentaèdres inversés.

Vertus et propriétés de la pierre corindon en lithothérapie

Les vertus et propriétés de la pierre Corindon sur le plan psychologique

Les bienfaits du Rubis sur le psychisme et le relationnel

Au niveau psychologique et émotionnel, ce cristal précieux présente de grandes vertus qui permettent de redonner au porteur ou à la porteuse la joie de vivre, et de booster son enthousiasme. Il offre un point de vue différent sur les choses, et donne l’envie de commencer un nouveau chapitre de sa vie, de façon plus positive. Il améliore la confiance en soi, et apporte l’énergie mentale nécessaire pour persévérer et parvenir à accomplir ses objectifs, et atteindre la prospérité. Ce minerai agit également sur la régulation de l’hyperactivité, et permet de mieux se focaliser pour utiliser à meilleur escient toute sa créativité. Sur le plan relationnel, ce minéral stimule les passions tout en permettant de se protéger contre certains comportements qui peuvent être néfastes, comme la jalousie. C’est un cristal de sagesse qui accroît le courage, et permet d’éloigner les mauvais rêves.

Les bienfaits du Saphir sur le psychisme et le relationnel

Ce minéral précieux offre de nombreuses vertus sur la concentration, l’inspiration, et la capacité à s’élever spirituellement. Il permet d’être apaisé mentalement, afin de mieux apprécier toutes les situations pour prendre les meilleures décisions. Ce cristal agit directement sur l’humeur, et peut servir à calmer les colères ou les états de tristesse. Libéré de toutes les craintes, la personne qui le porte est apaisée et gagne en capacité de concentration, en volonté et en courage. Avec un effet bénéfique sur la régulation de l’énergie, ce minerai permet également de retrouver de l’entrain, et de vivre les choses de manière plus passionnée par la suite. Cette sérénité retrouvée permet également de mieux dormir, et de faire des rêves positifs au cours de son sommeil.

Les vertus et propriétés de la pierre Corindon sur le plan physique

Les bienfaits du Rubis contre les maux physiques

Cette pierre précieuse est reconnue pour ses effets bénéfiques sur la circulation sanguine et sur le cœur, elle permet de faire baisser et de réguler le taux de cholestérol. Elle présente également des vertus sur la stimulation de l’activité des glandes surrénales et des reins. Elle renforce le système immunitaire, et peut protéger des intoxications et de la contagion. L’action apaisante de ce cristal permet de faire retomber la fièvre.

Le corindon agit sur la vitalité, il permet de retrouver du tonus et de l’énergie, et favorise la longévité. Cette énergie retrouvée se ressent également au niveau de l’activité sexuelle. Il a également une action bénéfique sur la vue, en permettant un accroissement de l’acuité visuelle. Son action sur l’oreille interne améliore l’équilibre, et protège contre le mal de mer. Il a un effet dans le traitement de certaines douleurs, et peut notamment soulager les tensions musculaires et les crampes. Chez la femme, il agit efficacement pour lutter contre les douleurs menstruelles.

Les bienfaits du Saphir contre les maux physiques

Sur le plan physique, ce cristal a une action particulièrement efficace dans la lutte contre les maux de tête. Il présente également de nombreuses vertus pour combattre d’autres douleurs, par exemple les articulaires ou au niveau du dos. Les maux liés aux inflammations et à la fièvre sont aussi apaisés. Certaines autres inflammations, par exemple au niveau de la gorge ou des sinus, peuvent être très grandement soulagées par son utilisation.

Ce cristal présente un effet rajeunissant, il a un pouvoir régénérant sur les tissus de la peau, des ongles et des cheveux. Il peut aussi être utilisé pour traiter les problèmes de peau. Les bienfaits apportés par ce minerai précieux sont également constatés sur le système vasculaire, il permet d’améliorer la circulation, et de réguler les épanchements sanguins. Certains troubles de la vue, notamment les conjonctivites, peuvent aussi être traités grâce à l’utilisation de ce cristal.

Symbolique de la pierre corindon

  • Fidélité de l’être suprême
  • Hardiesse
  • Vaillance
  • Loyauté

Traditions de la pierre corindon

  • Égypte ancienne et Rome antique : Le corindon bleu (saphir) représentait la justice et la vérité.
  • Moïse : Dieu aurait gravé les Tables de la loi dans le saphir.
  • Moyen Âge : Le cordindon rouge en poudre (rubis) était conseillé pour réguler le sang, le coeur et arrêter les hémorragies.
  • Noces de saphir : 16 ans de mariage.
  • Noces de rubis : 35 ans de mariage
  • Orient : Le corindon bleu est la pierre de l’irrationnel et de la connaissance intuitive.
  • Salomon : Son sceau était en corindon bleu (saphir) et servait à ligoter les démons pour les livrer dans les sphères célestes.