Pierres et Chakras

Les Pierres et le Chakra du Thymus

Communément appelé chakra du coeur karmique, le Thymus apporte le ressenti ou le toucher du coeur par excellence. Le chakra du coeur est porteur de l’amour inconditionnel, son énergie est porteuse de l’amour, la joie et la vie. Le chakra du coeur contient lui même trois coeurs essentiels :

Le coeur physique : Il est composé de ses antichambres, ses chambres, ses portes et son amour débordant.

Le coeur karmique : Ce dernier est géré par le thymus. Il fait rejaillir toutes les vies antérieures qui ont été choisies pour être revécues dans cette présente vie. C’est tous les liens karmiques en relation avec le coeur.

Le coeur spirituel : Il est depuis quelques années en voie de développement chez les humains. Il se manifeste essentiellement chez les humains qui poursuivent leur voie d’évolution et qui tendent à se détacher pour la quatrième ou cinquième dimension.

Plus le niveau vibratoire s’élève sur des niveaux de conscience, moins l’attraction à la matière terrestre a d’emprise sur l’être et plus le coeur spirituel peut prendre sa place. S’il parvient à prendre pleinement sa place, il s'harmonise avec les autres coeurs à savoir le karmique et le physique. Pour y parvenir, le chakra du coeur karmique doit être délivré de ses mémoires négatives : blessures de l’incarnation, les rejets, les abandons, les méconnaissances, etc. Dès que ces expériences seront libérées, le coeur spirituel pourra pleinement se développer.

Quelles sont les pierres, cristaux et minéraux du chakra du coeur karmique “Thymus” ?

Appellation : Chakra du coeur karmique, Thymus

Couleurs principales : Turquoise

Emplacement : Au niveau du Thymus, entre le coeur et la gorge (s’ouvre vers le devant)

Glandes : Thymus

Sens : Le toucher du coeur, le ressenti

Zones corporelles : amygdales, intestin grêle, poumons, rate, thymus, tissus organiques

Principes : Conscience du karma

Fonction : Ce chakra est la passerelle entre la terre et le cosmos mais de façon beaucoup plus subtile. Le chakra du thymus a pour fonction de faire ressentir les choses et de permettre d’équilibrer le lien entre les énergies matérielles et spirituelles

Positif / Équilibre : apporte l’abondance, la bonne humeur, la compassion, la compréhension, l’expression créatrice, la joie de vivre, la paix intérieure, le respect de soi

Négatif / Déséquilibre : allergies respiratoire, allergies cutanées, allergies digestive, anorexie, dysfonctionnement du système immunitaire, manque de confiance en soi, manque de joie de vivre, manque de ressenti, manque d’imagination, peur d’autrui, peur de l’environnement extérieur, refus de vivre, souffrances liées à l’enfance

En quelques mots : Chakra du coeur karmique, le chakra du Thymus apporte l’amour karmique. Il porte les énergies de vie, les énergies sexuelles et les énergies spirituelles pour en trouver un point d’équilibre et pour permettre de ressentir les choses

Chakra du thymus : Coeur karmique, les mémoires des vies antérieures

Comme son nom l’indique, le chakra du coeur karmique est directement lié au karma de l’âme. Il devient alors très facile d’en faire une lecture pour voir la somme d’expérience qui ont été vécues sur la terre. Ce coeur comprend la mémoire des vies successives et qui se répercutent sur la relation d’amour que l’on peut avoir avec les autres. Le coeur karmique prend son siège directement dans le thymus. Sur le plan physique, il est relié à cette glande. Sur le plan énergétique, il est relié aux blessures et souffrances karmiques de l’âme. Il est donc primordial de libérer ses mémoires au niveau du coeur karmique qui sont bien souvent beaucoup plus dévastatrices que celles ancrées dans le coeur physique. Le coeur physique enregistre les mémoires de cette vie actuelle, parfois douloureuse, mais qui peuvent être infimes à côté de toutes les souffrances enregistrées au cours des vies passées. La plupart des humains n’en n’ont pas conscience mais le fait de les connaître peut permettre de libérer des lignées générationnelles.

À la fois vibratoire et physique, le thymus aide chaque nouvel incarné à bâtir ses systèmes jusqu’à l’âge adulte, ses corps (physique, psychique et émotionnel). Si son système de croissance a été pleinement constitué grâce au thymus, alors l’être sera capable d’affronter sa douleur. À l’inverse, le thymus sera toujours en surcharge et l’être ne sera pas capable d’affronter sa douleur karmique généré à la réincarnation. Cela signifie qu’il sera incapable de faire sa croix intérieure, c’est à dire le croisement vertical et horizontal des chakras et le point de rencontre des chakras physiques (3 premiers chakras) et des chakras célestes (3 derniers chakras).

Équilibre du chakra du thymus sur la santé

La verticalité et l'horizontalité

Chakra du coeur karmique, le thymus s’équilibre essentiellement lorsque les vies passées sont libérées et lorsque les douleurs de la réincarnation le sont également. Après, il convient de noter le point d’équilibre entre la verticalité et l’horizontalité : la croix intérieure. Lorsque l’on pénètre au travers de nos trois coeurs, il est possible d’y observer l’ouverture, la réceptivité, la compassion, la fusion, la bienvenue, la grâce, la gratitude ainsi que la reconnaissance. Cet amour universel et inconditionnel se retrouve au niveau du chakra du coeur karmique, à droite du coeur physique sur la même lignée horizontale. À l’inverse, les septs principaux chakras sont tous alignés à la verticale, reliant les énergies telluriques et les énergies cosmiques. L’être humain fusionne dès lors que cet axe vertical croise l’axe horizontal composé des coeurs physique, karmique et spirituel. L’axe horizontal des trois coeurs permet aussi de fusionner avec l’amour, le partage, la semence, la terre, le vent, l’univers.

En se réincarnant, les humains sont venus vivre le croisement de ces deux axes et l’influence de ces deux axes en expérience de vie, comportant la douleur de la réincarnation, les souffrances des vies passées, qui sont en même temps à la fois une limite et à la fois un combat positif pour évoluer. Si les douleurs ne sont pas effacées, il sera alors très difficile de croiser les deux axes, de les fusionner dans les trois mondes et de vivre pleinement ce que nous sommes venus retrouver. Dès que tout ce travail sera fait, le chakra du coeur (soit le quatrième chakra) aura atteint sa pleine maturité pour vivre la mission pour laquelle nous nous sommes réincarnés. Que l’on soit en haut de la hiérarchie ou au plus bas, il n’y a pas d’importance. On peut très bien être technicien de surface et être pleinement dans la mission que l’on a choisi tout comme nous pouvons être chef d’entreprise et être à côté de notre chemin de vie. Si tel est le cas, des signes seront envoyés. La mission de vie doit être l’expression de l’identité de l’âme. Cette expression est unie par l’axe horizontal : les trois coeurs. Ces trois coeurs n’en forment en réalité qu’un, qui a un unique but. Ils sont alimentés par le souffle de vie (les poumons). Lorsque les coeurs physique et karmique sont pleinement harmonisés, plus le coeur spirituel va évoluer en concordance avec les énergies vibratoire planétaire (la terre en l’occurrence) et les énergies de la conscience collective. Plus les humains apprendront à guérir leur coeur karmique, plus le coeur spirituel sera actif et plus il pourra rejaillir pour apporter une évolution rapide à l’âme qui s’y expérimente. Au niveau de l’humanité, cette évolution expérimentée par tous permettrait de faire un bond vers global vers la lumière.

La reconnaissance des blessures

Savoir “re-connaître” ses blessures est très important pour pouvoir évoluer rapidement. Le chakra du coeur karmique en a conservé une grande partie au cours des vies passées et le coeur physique continue d’en enregistrer dans la vie présente. Ainsi une fois libérée de tous ces déboirs, l’évolution peut être partagée par le plus grand nombre et contribuer à la participation, la collaboration et à l’élévation des vibrations planétaires. Il ne faut donc pas fuir la douleur, il faut l’affronter pour mieux évoluer et cesser de souffrir en silence sans en connaître la raison. Les sentiments de tristesse, de colère, et les mauvais ressentis sont à écarter pour ne plus leur attacher une importance qu’ils ne méritent. Nous devons apprendre à reconnaître sans aucune gêne que nous portons des blessures des vies passées ou de cette présente vie mais que nous sommes prêts à les évacuer. Il est possible aussi de voir des schémas à répétition, c’est à dire de voir des modèles déjà vécus mais que l’être a rechoisi de vivre actuellement.

Le conditionnement de l’amour

Aujourd’hui de plus en plus sur la terre, l’amour est conditionné ou est proposé pour l’échange de telle ou telle chose, l’amour par intérêt par excellence. Il est partagé sous certaines conditions et l’on voit beaucoup moins se répandre ce que l’on appelle : l’amour sans condition. Bien souvent les personnes se sentent incapables de le transmettre car on ne leur a jamais appris. Mais tout est une question d’ego : “je n’ai jamais reçu donc je ne sais pas faire”, ou encore “qu’est ce que je reçois si je fais ça”. La personne doit être capable de dépasser cette façon de penser pour pouvoir s’élever et augmenter considérablement son taux vibratoire. La seule façon de s’exercer l’amour sur terre, qui se répand à grande échelle, est l’amour conditionnel, l’amour par intérêt qui a des attentes et qui va à l’encontre même de ce qu’est l’amour par essence. L’amour doit s’élever et s’exercer sans aucune forme d’attraction terrestre.

La part d’ombre

L’ombre est quelque chose que l’on retrouve partout, même au plus profond de soi. Le principal est de le connaître pour pouvoir le côtoyer sans qu’il ne soit porteur de déséquilibres, de maladies, et pour mieux l’appréhender sur les différents corps (physique, psychique ou émotionnel). Dans son évolution, un humain aura la volonté d’élever son niveau de conscience et de se confronter alors à différents tests. Parmi ceux-ci, la rencontre avec la zone d’ombre en fera partie, ce qui s’appelle le face à face. L’âme est régulièrement soumise à ce genre de test, elle a le libre arbitre de choisir l’ombre ou la lumière ce qui fait que parfois, elle peut être bouleversée lorsqu’elle s’y confronte ou tente de s’y acclimater. Les maîtres, qui maîtrisent leur chakras, s’y confrontent régulièrement mais ces derniers demeurent vigilants. Des tests peuvent être présentés sans que le maître ne le sache c’est pourquoi il doit en être vigilant. S’il est dans l’orgueil de son coeur, il se peut que l’ombre qui est en lui prenne le dessus.

Le chakra du thymus et ses pierres, minéraux de correspondance

Pierres et minéraux turquoise, représentant les mémoires du chakra du thymus : Turquoise.

Tirage tarot gratuit

BESOIN D'UN CONSEIL ?

Consultez des professionnels de la voyance pour savoir ce que vous réservent les cartes !